Quartier des spectacles - Benoit Labonté demande au maire la tenue d'audiences de l'Office de consultations publiques de Montréal



    MONTREAL, le 9 juin /CNW Telbec/ - "Le Quartier des spectacles étant sans
contredit un projet majeur d'envergure métropolitaine, il est d'intérêt public
qu'il soit rapidement soumis à des audiences publiques plus larges de la part
de l'Office de consultations publiques de Montréal. (OCPM)" C'est ce que le
maire de l'arrondissement de Ville-Marie et Chef de l'Opposition officielle de
la Ville de Montréal, Benoit Labonté, demande au maire de Montréal, dans une
lettre qu'il lui a fait parvenir vendredi dernier.
    L'arrondissement de Ville-Marie, conformément à ses responsabilités, a
fait adopter un Programme particulier d'urbanisme (PPU) concernant le Quartier
des spectacles. Ce PPU a été transmis, selon les règles en vigueur, au comité
exécutif de la Ville de Montréal, à la suite d'un vote unanime du conseil
d'arrondissement, le 3 juin dernier. "Il appartient maintenant au comité
exécutif, a expliqué le maire Labonté, d'assumer la suite des choses, en
transmettant le dossier à l'OCPM, à la suite d'une vote en ce sens par le
conseil de ville. Nos avons là un bon exemple d'un projet qui va se réaliser
sur le territoire d'un seul arrondissement, mais qui déborde largement, quant
à ses impacts, sur l'ensemble de la communauté montréalaise. C'est pourquoi il
apparaît logique et, surtout, tout à fait conséquent avec le mandat et
l'esprit de l'OCPM, que ce PPU lui soit transmis, conformément, également, à
des demandes faites en ce sens par les organismes Héritage Montréal et Culture
Montréal, ainsi que par le Conseiller de Ville Marvin Rotrand, membre de la
majorité. Procéder ainsi ne retarde en rien l'état des travaux, puisque la
première phase, celle qui concerne l'aménagement de la Place des Festivals,
est déjà en marche", a conclu le maire Labonté.

    P.J. Copie de la lettre au maire de Montréal

    Le 6 juin 2008

    Monsieur Gérald Tremblay
    Maire de Montréal
    275, rue Notre-Dame Est, bureau 3.100
    Montréal (Québec)  H2Y 1C6

    Monsieur le Maire,

    L'arrondissement de Ville-Marie a mené, avec célérité et diligence, le
    processus nécessaire à l'approbation du Programme particulier d'urbanisme
    (PPU) du Quartier des spectacles et l'a transmis au Conseil de Ville,
    afin qu'il soit intégré au plan d'urbanisme de la ville.

    Comme moi, vous êtes à même de percevoir toute l'importance que le
    Quartier des spectacles revêt, non seulement pour l'arrondissement de
    Ville-Marie, mais, surtout, pour l'ensemble de Montréal et de la région
    Métropolitaine. Et tout comme vous, je souhaite que ce projet puisse
    aller de l'avant le plus rapidement possible.

    C'est d'ailleurs cette importance et cet impact dépassant largement les
    limites de l'arrondissement qui m'amènent à vous demander de bien
    vouloir soumettre, le plus rapidement possible, ce projet à l'Office de
    consultation publique de Montréal (OCPM), en vertu du troisième alinéa
    de l'article 83 de la Charte de la Ville de Montréal, afin qu'il puisse
    mener une large consultation publique sur le PPU du Quartier des
    spectacles.

    Comme vous le savez, la Loi (Loi sur l'aménagement et l'urbanisme,
    art. 85 et suivants, ainsi que la Charte de la Ville de Montréal) oblige
    les arrondissements à mener une consultation sur les projets
    d'urbanisme, ce que nous avons fait. Ces consultations n'ont pas atténué
    ma conviction première que ce projet, aussi prioritaire et essentiel
    soit-il, mérite une consultation plus large, menée par un organisme
    indépendant, afin de s'assurer que tous les aspects de ce projet
    suscitent l'adhésion et l'enthousiasme de tous. En matière de
    démocratie, le consensus ne se présume pas, il se constate.

    Je ne voudrais pas vous donner l'impression que je suis le seul à
    désirer voir confier ce mandat à l'OCPM. En effet, lors des
    consultations publiques menées par l'arrondissement, plusieurs
    intervenants ont déploré le fait que ce ne soit pas l'OCPM qui mène
    cette consultation. Les organismes Culture Montréal et Héritage
    Montréal, notamment, ont cru bon en faire précisément mention dans les
    mémoires qu'ils nous ont déposés. Nous ne parlons pas ici d'une opinion
    provenant d'intervenants mineurs au dossier, vous en conviendrez. De
    plus, j'ai reçu, ces jours derniers, une lettre du conseiller du
    district de Snowdon, monsieur Marvin Rotrand, me pressant de demander
    que le mandat soit confié à l'OCPM, une preuve supplémentaire, si
    celle-ci était nécessaire, que cette question dépasse les débats
    partisans.

    Comme vous le savez, je n'ai pas le pouvoir légal de référer le PPU du
    Quartier des spectacles à l'OCPM, celui-ci n'appartenant qu'au Conseil
    de Ville, sur recommandation du Comité exécutif. Conscient, comme vous
    l'avez vous-même mentionné, que ce projet doit aller de l'avant le plus
    rapidement possible, je n'en ferai toutefois pas une motion au Conseil
    de Ville, et ce, afin d'éviter un débat inutilement long entre
    politiciens : c'est devant l'OCPM, lors de consultations publiques, que
    les débats devraient se faire.

    L'arrondissement de Ville-Marie a mené le processus que la Loi exigeait
    de lui. Toutefois, je crois que nous ne sommes pas élus pour nous
    reposer sur le minimum légal des choses, mais bien pour élever ce
    minimum et créer de nouveaux standards.

    Comme vous l'écriviez d'ailleurs dans votre rapport de novembre 2000 sur
    la consultation en matière d'urbanisme à Montréal : " Le principe
    d'imputabilité des élus n'est donc pas contesté par qui que ce soit. En
    même temps, de façon presque unanime, les citoyens ont dit à la
    Commission qu'ils souhaitent voir pratiquer à Montréal une démocratie
    participative. Ils veulent avoir leur mot à dire sur l'aménagement et le
    développement de leur cadre de vie. Ils exigent que leurs élus les
    écoutent avec respect, et prennent en compte leurs opinions dans les
    décisions qui les concernent. " Je crois que cette citation était et
    demeure des plus pertinentes.

    Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l'expression de mes sentiments
    distingués.


    Le Maire de l'arrondissement de Ville-Marie et
    Chef de l'Opposition officielle de la Ville de Montréal,

    Benoit Labonté




Renseignements :

Renseignements: Jean-Yves Duthel, Directeur, Arrondissement de
Ville-Marie, Direction des affaires publiques et des relations avec les
citoyens, (514) 868-5189, (514) 298-6600


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.