Publication du sixième rapport annuel du Comité d'examen des décès dus à la violence familiale



    TORONTO, le 11 juin /CNW/ - Le docteur William Lucas, coroner régional
principal du Centre, Bureau de Brampton, et président du Comité d'examen des
décès dus à la violence familiale, a annoncé aujourd'hui la publication du 6e
rapport annuel de ce comité.
    Le Comité d'examen des décès dus à la violence familiale est un comité
consultatif formé d'experts de divers domaines, créé en 2003 pour donner suite
aux recommandations formulées au terme de deux grandes enquêtes tenues sur les
décès d'Arlene May et Randy Iles et de Gillian et Ralph Hadley. Le Comité a
pour mandat d'aider le Bureau du coroner en chef à enquêter sur les décès liés
à la violence familiale, à étudier ces cas et à formuler des recommandations
visant à éviter que d'autres décès ne surviennent dans des circonstances
similaires et à réduire l'ampleur du phénomène de la violence familiale en
général.
    "En procédant, pour chaque cas, à l'examen et à l'analyse complète et
approfondie des faits, le Comité s'efforce de comprendre les circonstances
dans lesquelles les homicides liés à la violence familiale se produisent et
comment ils pourraient être évités", a déclaré le docteur Lucas.
    Le rapport annuel comprend un résumé des 15 affaires examinées ainsi que
les 33 recommandations présentées par le Comité en 2008.
    Dans le cadre de son examen, le Comité détermine les facteurs de risque
qui étaient présents et auraient pu être reconnus dans la relation entre la
victime et son agresseur. L'objectif est de prévenir d'autres décès dans des
circonstances similaires en permettant aux familles, au public, à la police
ainsi qu'aux organismes et agents des services judiciaires et sociaux de
repérer ces facteurs de risque dans des relations et d'agir rapidement avant
qu'une tragédie ne survienne.
    L'analyse de tous les décès examinés par le Comité depuis 2003 révèle
qu'au moins sept facteurs de risque étaient présents dans 86 pour cent des
cas. Les facteurs de risque les plus courants sont la séparation effective ou
imminente entre la victime et l'agresseur, des antécédents de violence
familiale, un comportement obsessif et la dépression.
    Les recommandations formulées par le Comité visent à éviter que d'autres
décès ne surviennent dans des circonstances similaires. Elles sont distribuées
aux organismes et agences qui sont en mesure d'influer sur leur mise en
oeuvre.

    
    Available in English

                               ontario.ca/mcscs
                               ----------------
    





Renseignements :

Renseignements: Docteur William Lucas, Coroner régional principal du
Centre, Bureau de Brampton, Président du Comité d'examen des décès dus à la
violence familiale, Ministère de la Sécurité communautaire et des Services
correctionnels, (905) 874-3972

Profil de l'entreprise

Ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.