Publication de la plus grande étude sur les comportements alimentaires des familles au Québec

MONTRÉAL, le 21 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Le diagnostic est posé: le défi de la planification, notamment en raison de la difficile conciliation travail-famille, a un impact sur les comportements alimentaires des familles québécoises. C'est ce qu'ont confirmé les nutritionnistes d'Extenso après plusieurs mois de tournée au Québec, 16 000 kilomètres parcourus, des milliers de familles rencontrées et une abondante récolte de 32000 réponses. Persuadées que la problématique d'une saine alimentation ne passe pas uniquement par le contenu de notre assiette, les nutritionnistes d'Extenso se sont invitées pendant plus d'un an à la table des Québécois. Elles ont pu dresser un portrait des comportements alimentaires et des défis rencontrés lors de la planificatio6n, de la préparation et du partage des repas des jeunes familles du Québec.

Le cœur du problème: la planification des repas

Près de la moitié (44%) des parents ne savent pas, à 17 h, ce qu'ils mangeront pour le souper et ce, 3 fois et plus par semaine. On sait qu'être à la dernière minute pour la planification et la préparation du souper prend en fin de compte plus de temps. Ainsi, il n'est pas étonnant que 35% des parents interrogés nomment le temps comme étant le principal obstacle à manger sainement et que, pour 21% des parents, le manque de temps fasse partie de leur scénario catastrophe de préparation du repas. Paradoxalement, seulement 8% des parents voient la planification ou l'organisation comme obstacle à manger sainement. «Ces résultats nous amènent à penser que les parents ne réalisent pas qu'une des origines de leur manque de temps est le manque de planification. Or, une meilleure planification viendrait certainement changer la routine des foyers québécois en leur donnant, entre autres... du temps!», a affirmé Nathalie Jobin, nutritionniste et chargée du projet Tout le monde à table. «De nombreuses solutions peuvent aider les parents à surmonter les obstacles rencontrés lors de la préparation et de la planification du repas», a-t-elle ajouté.

Les enfants et la préparation des repas

Plus de la moitié des enfants (56%) disent ne pas cuisiner régulièrement avec leurs parents et, quand ils le font, les recettes sucrées sont à l'honneur. Par conséquent, les jeunes sont exposés à un éventail de recettes et d'apprentissages culinaires limités. Pourtant, les parents semblent préoccupés par les habiletés culinaires de leurs enfants. En effet, les parents des quatre coins de la province sont favorables au retour des cours d'économie familiale à l'école.

À table, avec la télévision!

Lors d'un soir typique de semaine, seulement une famille québécoise sur deux (51 %) dit manger en famille, sans la télévision, avec tous les membres de la famille. La télévision est un membre actif pour 34 % des familles. Avec la présence de la télévision, on peut déduire que le souper n'est plus une occasion d'échange ni un moment d'éducation alimentaire pour une famille québécoise sur trois.

Priorités d'action

Les familles ont parlé. Elles ont des priorités, des préoccupations et des obstacles clairs. De l'achat d'aliments jusqu'à la table, les Québécois ont besoin de se réapproprier des comportements qui favorisent de saines habitudes alimentaires tels que cuisiner et manger en famille. De nombreuses solutions existent pour aider les parents à surmonter les obstacles qu'ils rencontrent. Extenso a établi quatre voies d'actions prioritaires :

  1. Assurer le développement des compétences culinaires des enfants;
  2. Faire reconnaître les bienfaits et le plaisir à manger en famille dans le but de modifier la norme sociale;
  3. Aider les familles à intégrer une meilleure planification dans leur routine de repas;
  4. Faire connaître les pratiques alimentaires à privilégier pour rendre la planification, la préparation et le partage de repas agréable et sain malgré tous les obstacles identifiés;
  5. Diminuer la présence de la télévision aux repas.

Pour la suite des choses, Extenso a l'intention de partager ses résultats avec tous les acteurs concernés par l'alimentation des familles québécoises. Pour parvenir à aider ces familles, la collaboration de tout un chacun sera requise, incluant notamment les professionnels en santé publique et en éducation, ainsi que les représentants de l'industrie agroalimentaire.

À propos de Tout le monde à table

Tout le monde à table est une initiative d'Extenso rendue possible grâce au soutien de Québec en forme (quebecenforme.org). Ce projet est la plus importante initiative sur les habitudes alimentaires des jeunes de 0 à 12 ans jamais déployée au Québec. Le projet s'est fait en partenariat avec l'Institut du Nouveau Monde (INM) et l'Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE).

La mission de Tout le monde à table est d'amener l'alimentation des générations grandissantes du Québec (0-12 ans) au cœur des préoccupations des Québécois. Pour plus d'information, visitez le site toutlemondeatable.org

SOURCE Tout le monde à table

Renseignements :

Nathalie Jobin, porte-parole et nutritionniste, est disponible pour des entrevues.

*Les résultats régionaux seront disponibles dès le 3 octobre 2011.

Veuillez prendre connaissance du sommaire en pièce jointe pour votre information.
Pour plus de détails ou pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :

Marie-Christine Éthier
514-395-0375, poste 232
514-212-3503
mcethier@hkdp.qc.ca

Profil de l'entreprise

Tout le monde à table

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.