Protection et contrôle des animaux domestiques - Montréal annonce une série de mesures pour un meilleur contrôle animalier

MONTRÉAL, le 13 mai /CNW Telbec/ - M. Richard Deschamps, vice-président du comité exécutif et responsable du développement économique, des infrastructures, des grands projets et des services aux citoyens de la Ville de Montréal, annonce une série de mesures préventives et durables pour une meilleure gestion animalière. Ce plan d'action vise notamment la réduction de la surpopulation animalière à Montréal et du nombre d'animaux euthanasiés, ainsi que la responsabilisation des citoyens.

« Montréal ne tolère pas la cruauté envers les animaux. En tout temps, les animaux doivent être traités avec respect et dignité. C'est pourquoi notre administration propose des améliorations importantes en matière de contrôle animalier. Une série de mesures concrètes seront élaborées de concert avec les arrondissements au cours des prochaines semaines et mises en place le plus rapidement possible. Par ailleurs, nous poursuivons notre analyse dans le but d'identifier le meilleur modèle de contrôle animalier pour répondre aux besoins de Montréal », a déclaré M. Deschamps.

Réglementation renforcée et harmonisée
Dans le but de renforcer et d'harmoniser la réglementation en vigueur dans les 19 arrondissements montréalais, la Ville proposera aux arrondissements une gestion animalière basée sur les meilleures pratiques. Ces meilleures pratiques, déjà en vigueur dans certains arrondissements, visent notamment à:

  • Limiter le nombre d'animaux non stérilisés;
  • Rendre obligatoire l'immatriculation de tous les chiens et chats;
  • Uniformiser le registre des animaux immatriculés sur le territoire;
  • Interdire l'abandon d'un animal autrement que dans un refuge;
  • Faire assumer par le propriétaire tous les frais liés à l'abandon d'un animal dans un refuge (immatriculation, stérilisation, vaccination, adoption ou euthanasie);
  • Augmenter le montant des amendes en cas d'infraction aux règlements.

Campagne de responsabilisation citoyenne
Pour soutenir cette réglementation, une importante campagne de sensibilisation auprès de tous les propriétaires d'animaux sera lancée d'ici la fin de l'année. Les statistiques montréalaises en matière d'animaux domestiques sont préoccupantes : entre 40 % et 50 % des Montréalais ont un animal domestique.  Ils le gardent en moyenne 1,7 an, alors que l'espérance de vie d'un chat et d'un chien dépasse habituellement les 10 ans.

Programme de stérilisation
La stérilisation des animaux domestiques devrait favoriser la mise en place d'un système d'utilisateur-payeur c'est-à-dire que le tarif d'un permis annuel sera différencié selon que l'animal est stérilisé ou non. Dans cette perspective, le propriétaire serait obligé de faire la preuve de la stérilisation de son animal ou devrait le faire stériliser pour le récupérer dans un refuge. De plus, notre administration entend mettre en place un programme de stérilisation pour les animaux errants.

Augmentation des exigences et bonification des standards des cahiers de charge
La Ville exigera de tous les fournisseurs des standards plus élevés auxquels les compagnies ou les organismes de gestion animalière devront se conformer. Les objectifs prioritaires de notre administration sont clairs :

  • Agir sur la surpopulation;
  • Diminuer le nombre d'euthanasies;
  • Favoriser l'adoption des animaux en santé.

Ainsi, les fournisseurs de services animaliers auront, entre autres, l'obligation de favoriser l'adoption des animaux plutôt que l'euthanasie, d'identifier les animaux qui leur sont confiés, de leur offrir les meilleurs soins et de veiller à disposer des carcasses avec respect. Ces nouvelles exigences seront intégrées aux cahiers des charges et aux contrats liant les fournisseurs aux arrondissements de la Ville.

Comité d'experts et de représentants des arrondissements
L'Administration Tremblay poursuit son analyse dans le but d'identifier le meilleur modèle de contrôle animalier pour répondre aux besoins de Montréal. Un comité composé d'experts et de représentants des arrondissements sera créé. Son mandat sera de proposer à l'administration un modèle de gestion intégrée en examinant toutes les options disponibles.

Mesures correctives imposées au Berger Blanc
Des mesures correctives ont été imposées au Berger Blanc, dont :

  • L'encadrement des actes d'euthanasies;
  • La présence d'un représentant de la Ville;
  • La réorganisation du système de caméra et d'enregistrement;
  • L'entreposage, le contrôle et l'utilisation des barbituriques;
  • Le contrôle de réception et d'identification des animaux;
  • Le respect du temps de séjour des animaux avant l'adoption ou l'euthanasie.

« Trop d'animaux sont abandonnés ou non-stérilisés à Montréal. L'ensemble des mesures proposées aujourd'hui vont nous permettre de s'attaquer au cœur du problème de surpopulation d'animaux. Les Montréalais doivent aussi faire partie de la solution. C'est dans cet esprit que nous mettrons en place ces mesures structurantes et durables »,  a conclu M. Deschamps.

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DU MAIRE ET DU COMITE EXECUTIF

Renseignements :

Source :

Martine Painchaud, attachée de presse
Cabinet du maire et du comité exécutif
514 974-1245
   
Renseignements :

Isabelle Poulin, relationniste
Division des affaires publiques
514 872-4641

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DU MAIRE ET DU COMITE EXECUTIF

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.