Propreté et recyclage au centre-ville de Montréal : une nette amélioration



    MONTREAL, le 11 oct. /CNW Telbec/ - "Le nouveau règlement sur le civisme,
le respect et la propreté, tout comme le passage du bac vert au sac
transparent pour les matières recyclables dans les habitations de moins de
neufs logements, ont eu des effets très positifs dans l'arrondissement de
Ville-Marie et au centre-ville, a déclaré aujourd'hui Benoit Labonté, maire de
l'arrondissement. En effet, tout le monde a pu constater que la propreté est
redevenue la norme au centre-ville, tandis que le tonnage des matières
recyclées a augmenté de 5,5 %, entre le 30 septembre 2006 et le 30 septembre
2007".

    LA PROPRETE

    "L'investissement massif que nous avons consenti, soit quelque
28 millions de dollars pour 2007, l'engagement des partenaires privés comme
les Sociétés de développement commercial et les grandes entreprises, ainsi que
la conscientisation accrue des citoyens depuis l'entrée en vigueur du nouveau
règlement, le plus sévère du genre en Amérique du Nord, sont les éléments
essentiels de notre réussite pour donner au centre-ville le cachet qu'il ne
devrait plus jamais perdre, a expliqué le maire Benoit Labonté, et nous y
veillerons à l'avenir". Depuis l'entrée en vigueur du règlement, les citoyens
ont également été nombreux à participer à cet effort sur leurs propriétés; par
exemple, citons les commerçants qui ont pris soin de la devanture et de
l'arrière de leurs commerces avec célérité et enthousiasme.
    "Les cols bleus et les contremaîtres, a ajouté M. Labonté, ont été partis
prenante à cette réussite. Non seulement leur implication et leurs méthodes de
travail se sont nettement améliorées, mais pour la très grande majorité
d'entre eux, ils se sont personnellement investis dans cette bataille."
    Du 1er juin, date d'entrée en application du nouveau règlement, au
30 septembre dernier, les 13 inspecteurs dédiés à l'application du règlement
ont émis 1248 constats d'infraction à différents contrevenants; moins d'une
centaine de récidivistes ont été recensés. Les infractions dominantes
constatées sont liées aux contenants d'objets recyclables (307 d'entre-elles),
et au dépôt sauvage ainsi qu'à la collecte des déchets (303 cas). Le total des
amendes données s'élève à 550 125 $. La moitié des avis d'infraction a été
traitée par les services de l'arrondissement, c'est-à-dire que ces avis ont
été envoyés à la cour municipale et aux citoyens concernés. L'autre moitié des
avis d'infraction est en voie de traitement.
    "Nous avons procédé systématiquement par des opérations bien ciblées de
la part de nos inspecteurs, a expliqué Karim Boulos, maire suppléant et
responsable du dossier de la propreté dans l'arrondissement de Ville-Marie,
avec le soutien permanent de nos partenaires que nous tenons à remercier pour
leurs efforts. Que ce soit la saleté ou la malpropreté liées aux conteneurs à
déchets, aux ruelles, aux mégots de cigarettes ou au respect des horaires de
collecte des déchets, la collaboration des Sociétés de développement
commercial, des Corporations de développement urbain et des Eco-quartiers a
été, et reste, essentielle." Ajoutons également que les services de
l'arrondissement, particulièrement les cols bleus et les brigadiers de la
propreté, ont participé activement à l'opération, ainsi que plusieurs
organisations de citoyens. De plus, une large campagne de communication,
utilisant les moyens usuels, a informé la population de Ville-Marie du
changement règlementaire et a eu un effet plus que positif sur le comportement
public.
    En ce qui concerne le nettoyage des graffitis sur le domaine privé, cette
opération, qui est encore en cours, nécessite des dépenses de près de
345 000 $ et implique l'effacement de plusieurs dizaines de milliers de mètres
de graffitis. Le programme a touché les artères principales de
l'arrondissement dans un premier temps, et est maintenant étendu un peu plus
vers l'est. L'arrondissement de Ville-Marie a également innové avec
l'implication de ses partenaires du domaine public et privé. Ainsi des efforts
soutenus ont été mis en oeuvre avec plusieurs partenaires : la STM dans les
stations de métro et aux abords des édicules pour l'enlèvement des graffitis
et le nettoyage, CBS Affichage pour celui des abribus, Postes Canada pour les
boîtes aux lettres, et avec le Service de Police de la Ville de Montréal pour
tout le traitement des autocollants.

    LE RECYCLAGE

    Il faut se rappeler que, dans l'arrondissement de Ville-Marie, ce sont
quelque 40 000 tonnes de déchets qui doivent être ramassées chaque année, et
ce, toutes matières confondues. Sur ces 40 000 tonnes, autour de 12 800 tonnes
sont récupérables. A noter, le gouvernement du Québec a fixé l'objectif de
matières domestiques à recycler à 60 % de ces 12 800 tonnes, soit
7 680 tonnes. En décembre 2006, l'arrondissement recyclait presque 57 % de ses
matières domestiques.
    "Même si l'augmentation de 5,5 % du tonnage des déchets recyclés
s'applique de septembre 2006 à septembre 2007 et que les sacs transparents ne
sont apparus qu'en juin de cet année, il nous parait évident qu'ils sont le
facteur majeur de cette amélioration. En effet, les sacs ont une capacité
nettement supérieure au bac et il n'est plus nécessaire de trier les déchets."
C'est en juin 2008 que nous connaîtrons le niveau réel de l'objectif de
recyclage que nous aurons atteint, mais d'ores et déjà nous sommes certains
d'une très bonne augmentation.
    L'arrondissement a procédé, depuis le début de l'opération des sacs
transparents, à la distribution gratuite de 2 millions de sacs, et ce, à
26 000 résidences et commerces, ce qui représente à peu près la moitié des
portes de Ville-Marie. Deux campagnes d'information sur le recyclage - au
printemps, puis en septembre - , sont venues appuyer les efforts des citoyens
et des commerçants dans ce domaine. Les Eco-quartiers de Peter-McGill,
Saint-Jacques et Sainte-Marie ont quotidiennement accompagné les résidants
dans leurs questions et besoins.

    A SUIVRE...

    "La campagne sur le respect, le civisme et la propreté que nous avons
lancée cette année, ont conclu le maire Benoit Labonté et Karim Boulos, va se
poursuivre l'an prochain et nous envisageons, lorsque l'analyse finale sera
faite en juin prochain, de rendre permanent l'usage du sac transparent pour le
recyclage des matières domestiques. En 2008, nous pourrons également lancer de
nombreux projets liés à l'embellissement de nos rues et de nos parcs, ce qui
avec une propreté sans cesse améliorée redonnera, au centre-ville de Montréal,
sa réputation, sa valeur, ainsi que ses lettres de noblesse."




Renseignements :

Renseignements: Jacques-Alain Lavallée, Chargé de communication,
Direction des affaires publiques et des relations avec les citoyens, (514)
868-5255, (514) 260-1384


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.