Proposition d'actionnaire de Bâtirente et du Fonds Esther-Blondin - Le processus de rémunération des hauts dirigeants de la Banque TD doit tenir compte des critères de développement durable



    MONTREAL, le 28 mars /CNW Telbec/ - Bâtirente, le système de retraite des
syndicats affiliés à la CSN, et le Fonds Esther-Blondin, membre du
Regroupement pour la responsabilité sociale et l'équité, déposent demain
(jeudi) à l'assemblée annuelle des actionnaires de la Banque Toronto-Dominion
une proposition relative au processus de rémunération de la haute direction.
Cette proposition met de l'avant l'intégration de nouveaux indicateurs sociaux
et environnementaux dans l'évaluation de la performance de la haute direction
en vue de fixer la rémunération.
    A la suite de représentations faites auprès de la Banque TD en 2005 et en
2006, le Comité syndical national de retraite Bâtirente avait déposé, avec
l'appui du Fonds Esther-Blondin, deux propositions d'actionnaire auprès de
cette institution financière, relativement aux questions de développement
durable. La première proposition demandait à la Banque TD de se doter de
politiques de prêt conformes aux recommandations des Principes Equateur et la
seconde de faire rapport sur la façon dont l'analyse des performances des
hauts dirigeants, analyse qui sert à fixer la part variable de la rémunération
qui leur est accordée, inclut des critères de durabilité.
    Ces propositions ont eu leur effet. La signature des Principes Equateur a
été obtenue de sorte que la gestion des risques et opportunités liés aux
changements climatiques, la biodiversité, l'état des forêts et les relations
avec les communautés autochtones seront intégrés au système de gestion
environnementale de la Banque.
    Bâtirente et le Fonds Esther-Blondin ont cependant décidé de maintenir la
seconde proposition. Ils soutiennent que les critères de performances
environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) devant être intégrés à la
rémunération doivent aller bien au-delà de ceux auxquels se limite la Banque
TD actuellement, à savoir la valeur des donations charitables et la
satisfaction des clients.
    Bâtirente et le Fonds Esther-Blondin recherchent l'appui des autres
actionnaires à leur proposition qui met de l'avant l'intégration de nouveaux
indicateurs sociaux et environnementaux dans l'évaluation de la performance de
la haute direction en vue de fixer la rémunération. Ils considèrent que les
lignes directrices de la Global Reporting Initiative, auxquelles la Banque se
réfère pour la production de son rapport de développement durable, fournissent
justement un certain nombre d'indicateurs de performances qui aideraient la
Banque à mieux appréhender ce que les actionnaires entendent par critères de
performances environnementale, sociale et de gouvernance (ESG).
    Bâtirente et le Fonds Esther-Blondin souhaitent inciter les entreprises à
se doter de politiques et de systèmes de management visant à évaluer et à
réduire les risques environnementaux et sociaux résultant de leurs activités
et ce, dans une perspective de maximisation de leur rentabilité à long terme.
Il a d'ailleurs été démontré que les entreprises tiennent davantage compte des
facteurs ESG lorsque les indicateurs environnementaux et sociaux sont intégrés
au processus d'évaluation de la performance de la haute direction en vue de
fixer la rémunération.




Renseignements :

Renseignements: Henri Jalbert, Bâtirente, (514) 525-5740, poste 2425;
Diane Boudreault, RRSE, (514) 236-6202, (514) 722-1414; Source: Bâtirente

Profil de l'entreprise

BATIRENTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.