Propos contestés de Mario Dumont - Sept autres syndicats de l'enseignement demandent une rétractation



    MONTREAL, le 22 mars /CNW Telbec/ - Sept autres syndicats de
l'enseignement des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches joignent leur
voix à celles de la CSQ, de la FSE et du SERQ pour exiger du chef de l'Action
démocratique du Québec (ADQ), M. Mario Dumont, de retirer ses paroles touchant
le prétendu appui des enseignantes et des enseignants à son projet d'abolir
les commissions scolaires.
    Les présidences des syndicats membres du Conseil syndical de la région de
Québec (CSRQ), M. Pascal Côté, du Syndicat de l'enseignement de la
Côte-du-Sud, M. Robert Paradis, du Syndicat de l'enseignement des Deux Rives,
Mme Brigitte Bilodeau, du Syndicat de l'enseignement de la Chaudière, M. Paul
St-Hilaire, du Syndicat de l'enseignement de l'Amiante, M. Jocelyn Thériault,
du Syndicat de l'enseignement de Portneuf, M. Jean-Denis Bérubé, du Syndicat
de l'enseignement du Grand-Portage et M. Roland Martel, du Syndicat de
l'enseignement de Charlevoix accusent le chef de l'ADQ de tenter de faire de
la récupération politique malhabile sur le dos des enseignantes et des
enseignants.
    "Faute de n'avoir pu trouver des alliés à son idée improvisée d'abolition
des commissions scolaires, M. Dumont n'hésite pas à mentir et à induire la
population en erreur en faisant croire que les enseignantes et les enseignants
sont derrière lui. C'est absolument faux et nous sommes renversés de voir
comment quelqu'un qui aspire à gouverner le Québec peut aussi facilement
fausser la réalité et induire la population en erreur", déclarent les
présidences syndicales.

    Des excuses exigées

    Les syndicats de l'enseignement des régions de Québec et de
Chaudière-Appalaches sont d'autant plus choqués des propos de M. Dumont qu'il
prétend faire de la politique autrement, c'est-à-dire en disant la vérité aux
gens.
    "Pour quelqu'un qui nourrit le cynisme de la population envers la classe
politique en se plaisant à semer des doutes sur l'intégrité de ses
adversaires, M. Dumont vient lui-même de soulever un énorme doute sur sa
propre crédibilité. Les enseignantes et les enseignants n'apprécient pas du
tout être les sujets des manoeuvres politiques du chef de l'ADQ, d'autant plus
qu'il n'a jamais voulu rencontrer nos représentants syndicaux durant la
présente campagne", affirment unanimement les présidences syndicales.
    "Les syndicats de l'enseignement lui demandent donc de dissiper dès
maintenant toute ambiguité sur le supposé appui des enseignants à son projet
et de s'excuser à leur égard et envers la population des régions de Québec et
de Chaudière-Appalaches pour les avoir induites en erreur", concluent les
présidences syndicales.

    Profil de la CSQ

    La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) représente 172 000 membres,
dont plus de 120 000 dans le secteur public, la grande majorité travaillant
dans le domaine de l'éducation. Elle est présente dans les secteurs de la
santé et des services sociaux, des services de garde, des loisirs, de la
culture, du communautaire et des communications.




Renseignements :

Renseignements: Claude Girard, Attaché de presse CSQ, Tél. cell.: (514)
237-4432


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.