Projet Montréal interpelle les partis fédéraux sur la privatisation du canal de Lachine

MONTRÉAL, le 2 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Luc Ferrandez, chef intérimaire de Projet Montréal, et les conseillers Sophie Thiébaut et Craig Sauvé demandent aux partis fédéraux de prendre position sur la privatisation du canal de Lachine. « Avec l'intensification du développement aux abords du Canal, plusieurs quais privés ont fait leur apparition au cours des dernières années. Parcs Canada et Transports Canada n'ont pas démontré, jusqu'à aujourd'hui, une volonté d'encadrer la prolifération de ces installations qui limitent l'accès aux berges au grand public », affirme Luc Ferrandez.

En effet, Parcs Canada et Transports Canada autorisent actuellement la construction de quais privés réservés aux propriétaires de condominiums riverains du Canal, à certaines conditions et avec frais. « Cette pratique est permise, mais le caractère urbain du Canal et le développement immobilier intensif qui s'y est produit devraient lui conférer un statut particulier. Le développement intensif des dernières années limite déjà l'accès au public et augmente l'effet d'enclavement du secteur. Nous pensons qu'il faut plutôt multiplier les accès publics », ajoute Sophie Thiébaut, conseillère de Saint-Henri-La Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles.

« Nous avons collectivement investi plus de 100 millions de dollars dans la réhabilitation du canal de Lachine afin d'y redonner l'accès au public et d'y permettre à nouveau la navigation de plaisance. Il est donc essentiel d'éviter une privatisation du Canal pour des quais réservés à des syndics de condominiums qui limitent l'accès aux citoyens, en plus de clôturer les berges. Rappelons que 105 des 128 km de berges sur l'île de Montréal sont déjà privatisées », poursuit Craig Sauvé, conseiller de Saint-Henri-La Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles.

Projet Montréal demande donc aux partis fédéraux de s'engager à adopter une politique en matière d'accès privés/publics au canal de Lachine. « Le développement anarchique qui se produit actuellement sur le canal de Lachine entre en contradiction avec la volonté de mettre en valeur cet ouvrage désigné lieu historique en 1996. Les partis fédéraux doivent s'engager à protéger le caractère public du Canal et à aménager davantage d'installations afin que le plus grand nombre possible de citoyens puissent en profiter », conclut Luc Ferrandez.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.