Projet d'implantation de réservoirs d'entreposage au parc industriel de Bécancour - Phase II - LE BAPE INFORME LA POPULATION LE 3 SEPTEMBRE 2008 A BECANCOUR



    QUEBEC, le 19 août /CNW Telbec/ - Le Bureau d'audiences publiques sur
l'environnement (BAPE) tient une séance d'information sur le Projet
d'implantation de réservoirs d'entreposage au parc industriel de Bécancour
-Phase II par Servitank inc. Cette séance à laquelle participera le promoteur
sera animée par une représentante du BAPE et aura lieu le 3 septembre 2008, à
compter de 19 h 30, à la Salle multifonctionnelle, située au 3025, avenue
Nicolas-Perrot à Bécancour. L'objet de la séance d'information est de
permettre aux citoyens de s'informer sur le projet, la procédure d'évaluation
et d'examen des impacts sur l'environnement, le processus de consultation
publique ainsi que sur le rôle du BAPE. Cette séance d'information s'inscrit
dans le mandat que la ministre du Développement durable, de l'Environnement et
des Parcs, madame Line Beauchamp, a confié au BAPE. Ce dernier doit rendre
accessibles au public l'étude d'impact et l'ensemble du dossier relatif au
projet. La période d'information et de consultation publiques débute
aujourd'hui, le 19 août 2008 et se terminera le 3 octobre 2008.
    C'est durant cette période de 45 jours que tout citoyen, tout groupe,
toute municipalité ou tout organisme peut faire la demande d'une audience
publique auprès de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et
des Parcs. Le cas échéant, une commission du BAPE pourrait être chargée
d'enquêter sur le projet et de consulter la population à cet effet.

    OU CONSULTER LA DOCUMENTATION SUR LE PROJET ?

    Les citoyens peuvent se renseigner sur le projet en consultant l'étude
d'impact réalisée par le promoteur et les autres documents décrivant le projet
et, entre autres, ses répercussions sur l'environnement. A compter
d'aujourd'hui et jusqu'au 3 octobre 2008, ces documents peuvent être consultés
à la Bibliothèque centrale de Bécancour, 1295, avenue Nicolas-Perrot.
    L'ensemble du dossier est également disponible au bureau du BAPE à
Québec, au 575, rue Saint-Amable, bureau 2.10 et à Montréal, à la Bibliothèque
centrale de l'Université du Québec à Montréal, Pavillon Hubert-Aquin, au 1255,
rue Saint-Denis, local A-M100, de même que dans le site Internet du BAPE au
www.bape.gouv.qc.ca, sous la rubrique "Mandats en cours".

    QUEL EST LE DROIT DU CITOYEN ?

    Toute personne, tout groupe, tout organisme ou toute municipalité qui
désire que le projet soit discuté et évalué publiquement peut faire une
demande d'audience publique pendant la période d'information et de
consultation publiques. Cette demande doit être transmise, par écrit, au plus
tard le 3 octobre 2008, à la ministre du Développement durable, de
l'Environnement et des Parcs, madame Line Beauchamp, 675, boulevard
René-Lévesque Est, 30e étage, Québec (Québec) G1R 5V7. Le requérant doit y
indiquer les motifs de sa demande et son intérêt par rapport au milieu touché
par le projet.

    QU'EST-CE QUE LE BAPE ?

    Le BAPE est un organisme d'information et de consultation publiques qui
permet aux citoyens de s'informer et de s'exprimer sur un projet et ainsi
participer au processus menant à la décision gouvernementale. Le BAPE
accomplit les mandats qui lui sont confiés par la ministre du Développement
durable, de l'Environnement et des Parcs, notamment le mandat d'information et
de consultation publiques d'une durée de 45 jours et celui d'enquête et
d'audience publique d'une durée maximale de 4 mois.

    LE PROJET

    Servitack inc. propose d'implanter dans le parc industriel et portuaire
de Bécancour un parc de nouveaux réservoirs de stockage de produits classés
corrosifs ou inflammables selon le Guide des mesures d'urgence de Transport
Canada. Ce parc, d'une capacité estimée à 216 320 m(3), comprendrait 15
réservoirs de capacité variant de 5 000 m(3) à 29 000 m(3). Le projet de la
Phase II prévoit l'implantation de réservoirs de chaque côté du terrain de la
Phase I déjà réalisée. Ce terrain est situé en bordure du fleuve Saint-Laurent
sur la jetée du quai. Les produits les plus susceptibles d'être manipulés et
entreposés seraient : le méthanol, le diesel et le carburéacteur ainsi que
l'hydrogène de sodium, l'hydroxyde de potassium, l'acide sulfurique et l'acide
phosphorique. Les produits seraient transportés par train, par camion ou par
navire. D'autres produits présentant des caractéristiques semblables
pourraient être entreposés. La superficie totale occupée par les réservoirs,
Phases I et II confondues serait d'environ 13 hectares. Le projet est estimé à
50 millions de dollars.

    Les répercussions prévues par le promoteur et les mesures d'atténuation
    proposées dans l'étude d'impact

    Le promoteur prévoit respecter une distance sécuritaire entre les
réservoirs projetés et existants afin d'éviter une réaction en chaîne lors
d'un accident. La configuration et l'arrangement des digues seraient conçus de
manière sécuritaire ainsi, la distance entre les réservoirs d'une même digue
respecterait les normes les plus sévères et le sol des bassins présenterait
une pente d'au moins 1 % pour favoriser un écoulement s'éloignant des
réservoirs. De plus, les différents produits auraient un bassin de rétention
spécifique présentant un volume conforme à la réglementation et les réservoirs
stockant des produits acides seraient isolés dans un bassin séparé des
réservoirs entreposant des produits alcalins.
    D'après l'étude d'impact, l'intégration d'instruments de supervision de
niveau et de pression pour les réservoirs serait prévue ainsi qu'un système
rigoureux de mise à la terre pour les réservoirs et pour la tuyauterie et ses
supports. Le promoteur prévoit l'utilisation de l'instrumentation
anti-déflagration pour certaines classes de produit de même que des toits
flottants et inertage à l'azote pour le benzène et le méthanol. Finalement, la
protection incendie se ferait avec un système de mousse et par la sélection de
matériaux appropriés pour les réservoirs d'acide sulfurique et phosphorique.
Outre l'existence d'un plan de mesures d'urgence, le promoteur élaborerait des
procédures d'opération avec routines et des entretiens spécifiques pour chacun
des produits qui seraient entreposés.
    En phase de construction, le promoteur entend mettre en place les mesures
d'atténuation courantes pour réduire les répercussions sur la qualité de
l'air, de l'eau et du sol.
    Les personnes désireuses d'obtenir plus de renseignements peuvent
communiquer avec madame Louise Bourdages, au numéro suivant : 418 643-7447 ou,
sans frais, au 1 800 463-4732, ou par courrier électronique à l'adresse
suivante : reservoirs-becancour@bape.gouv.qc.ca.

    -%SU: ENV
    -%RE: 69




Renseignements :

Renseignements: Les personnes désireuses d'obtenir plus de
renseignements peuvent communiquer avec madame Louise Bourdages, au numéro
suivant: (418) 643-7447 ou, sans frais, au 1 800 463-4732, ou par courrier
électronique à l'adresse suivante : reservoirs-becancour@bape.gouv.qc.ca;
Source: Marielle Jean, conseillère en communication


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.