Projet de loi sur les phosphates pour contrer les algues bleues - A DEFAUT DE VOIR LE GOUVERNEMENT CHAREST LE FAIRE, LE PARTI QUEBECOIS VA DE L'AVANT



    QUEBEC, le 30 oct. /CNW Telbec/ - Tel qu'annoncé en août dernier, le
député de Vachon et porte-parole du Parti Québécois en matière
d'environnement, Camil Bouchard, a déposé aujourd'hui le projet de loi 194
visant à interdire les phosphates dans les savons à usage résidentiel et
commercial.
    Depuis 2006, le Parti Québécois invite le gouvernement du Québec à agir
rapidement pour contrer le phénomène des algues bleues. Or, le gouvernement
Charest a tardé à intervenir, si bien que le phénomène, loin de s'atténuer,
s'est plutôt intensifié cet été. Devant la crise actuelle, le Parti Québécois
a dévoilé le 8 août dernier diverses propositions. Cette idée de légiférer a
été bien accueillie par différents intervenants et même par la ministre Line
Beauchamp à ce moment.
    "Avec ce gouvernement, il semble bien qu'il faille forcer le jeu. On a la
preuve avec le projet de loi de l'ancien député Stéphan Tremblay sur
l'interdiction des sacs de plastique. Réfractaires au départ, ils sont
désormais favorables. Voilà pourquoi nous déposons ce projet de loi pour
limiter le phénomène des algues bleues. En septembre dernier, la ministre
Beauchamp disait qu'elle mettrait de la pression sur Ottawa pour que le
gouvernement fédéral adopte une législation en ce sens et annonçait une
intention de règlement. Or, il s'est passé cinq semaines et nous n'avons aucun
signe, ni dans un sens, ni dans l'autre. Le Parti Québécois va donc de l'avant
pour faire bouger les choses", a déclaré Camil Bouchard.
    Le porte-parole tient aussi à réitérer l'importance de préserver la
ressource eau et réclame de nouveau de la ministre Beauchamp qu'elle mette en
place rapidement les redevances sur l'eau captée, un engagement prévu dans la
Politique nationale de l'eau élaborée en 2002 et que l'actuel gouvernement
s'était pourtant engagé à mettre en oeuvre intégralement.
    "La Politique nationale de l'eau a été élaborée dans le but, justement,
d'assurer la protection de la ressource eau, de la gérer dans une perspective
de développement durable et de protéger la santé de la population et des
écosystèmes partout au Québec. Nous ne comprenons pas pourquoi le gouvernement
attend depuis près de cinq ans pour agir", a conclu Camil Bouchard.
    -%SU: ENV
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.