Projet de loi no 32 modifiant la Loi sur le statut de l'artiste: l'Union des artistes y est favorable et critique la position de certaines associations de producteurs



    MONTREAL, le 5 juin /CNW Telbec/ - L'Union des artistes a comparu
aujourd'hui devant la Commission de la culture, dans le cadre des
Consultations particulières sur le projet de loi no 32 - Loi modifiant la Loi
sur le statut professionnel et les conditions d'engagement des artistes de la
scène, du disque et du cinéma et d'autres dispositions législatives.
L'organisation syndicale a donné son appui au projet de loi sous réserve de
trois amendements qui visent à clarifier la portée de certains articles et à
donner davantage de pouvoirs à la Commission des relations de travail (CRT).
    L'UDA a indiqué qu'elle participera activement aux travaux du comité de
travail, présidé par Me Jean-Paul L'Allier mais qu'elle souhaite des
résultats. "Au fil des ans, beaucoup d'études ont été effectuées qui ont donné
lieu à de nombreux rapports mais il y a eu peu de gestes concrets", a déclaré
Raymond Legault, président de l'Union des artistes.
    Dans son mémoire, l'UDA rappelle qu'elle a toujours agi comme un chef de
file dans ce dossier. Elle est à l'origine de l'adoption par le gouvernement
du Québec, en 1987, de la Loi sur tle statu de l'artiste et a toujours insisté
sur l'obligation de se faire reconnaître non seulement pour les associations
d'artistes, mais aussi pour les associations de producteurs.
    Or, à la suite de la révision de la Loi en 1997 qui invitait, sans les
obliger, les associations de producteurs à se joindre à la CRAAP, aucune
d'entre elles ne s'est encore fait reconnaître douze ans plus tard, une
condition pourtant essentielle pour que la Loi atteigne son plein potentiel,
constate l'Union.
    Certaines associations de producteurs souhaitent aujourd'hui le retrait
du projet de loi en arguant qu'il s'agit d'un différent syndical touchant
uniquement l'industrie du cinéma et de la télévision. Nul besoin d'étendre la
juridiction à tous les travailleurs du milieu culturel. L'Union estime quant à
elle que la Loi doit s'appliquer à l'ensemble des acteurs de l'industrie.
Toutes les associations d'artistes reconnues par la Loi sont d'ailleurs
d'accord avec cette position.
    "La Loi sur le statut de l'artiste a été créée pour le plus grand
bénéfice des artistes et de toute l'écologie du milieu. Mais c'est en pensant
aux artistes d'abord que le gouvernement de l'époque a agi. Parce
qu'historiquement, ce sont eux qu'on a voulu protéger. Vient un moment où le
législateur doit dépasser l'approche consensuelle et agir avec vision", a
conclu M. Legault.

    L'Union des artistes (UDA) est un syndicat professionnel représentant les
artistes oeuvrant en français, partout au Canada. Environ 7 065 membres actifs
et 4 355 membres stagiaires en font partie. L'UDA a pour mission
l'identification, l'étude, la défense et le développement des intérêts
économiques, sociaux et moraux des artistes. Elle gère aujourd'hui près d'une
cinquantaine d'ententes collectives couvrant les secteurs des annonces
commerciales, du cinéma, du disque, du doublage, de la scène et de la
télévision.




Renseignements :

Renseignements: Sylvie Brousseau, Union des artistes, (514) 288-6682,
poste 1503

Profil de l'entreprise

Union des artistes

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.