Projet de loi modifiant la loi sur l'équité salariale - Des modifications d'ordre cosmétique



    QUEBEC, le 1er avr. /CNW Telbec/ - Le Syndicat de la fonction publique du
Québec a déposé, hier, devant la Commission de l'économie et du travail de
l'Assemblée nationale du Québec, un mémoire concernant le projet de loi 25 qui
modifie la Loi sur l'équité salariale. Selon le SFPQ, plusieurs propositions
contenues dans ce présent projet de loi représentent des avancées et
améliorent le processus d'atteinte de l'équité salariale au Québec, cependant
il y a certains éléments sur lesquels le Syndicat a de sérieuses
interrogations.

    Délais déraisonnables

    Le SFPQ dénonce le fait que les ajustements salariaux ne s'appliqueront
pas avant le 31 décembre 2010, cautionnant du même coup le laxisme d'un trop
grand nombre d'entreprises qui n'ont pas encore réalisé l'équité salariale.
"Cette proposition ferait perdurer la discrimination et constitue un recul
inacceptable", lance Paul Pelletier vice-président au SFPQ responsable de
l'équité salariale. "Nous dénonçons également le fait qu'aucune plainte ne
sera recevable à partir du dépôt du projet de loi. Des plaintes concernant le
maintien de l'équité salariale pourront être déposées uniquement à compter du
1er janvier 2011."
    Le syndicat salue tout de même plusieurs initiatives dans le projet de
loi, dont la modification proposant un élargissement du champ d'application de
la loi, notamment au regard des petites entreprises de plus de 10 employées et
employés. "Par contre, la loi sur l'équité salariale ne peut à elle seule
mettre fin à toutes les discriminations à l'égard des femmes, ajoute Lucie
Grandmont, vice-présidente et responsable de la condition féminine au SFPQ.
Nous demandons au gouvernement du Québec de mettre en place de réelles mesures
d'accès à l'égalité pour les femmes, dont la hausse du salaire minimum et des
mesures pour faciliter la syndicalisation, solution garante de meilleures
conditions de travail."

    L'équité salariale dans la fonction publique

    En 2006, le Syndicat de la fonction publique du Québec s'est finalement
entendu avec le Conseil du trésor pour un règlement dans le dossier de
l'équité salariale. Quelque 28 000 membres, majoritairement des femmes, ont
ainsi obtenu l'équité salariale. Le SFPQ représente près de 48 000 membres,
dont 62 % sont des femmes.




Renseignements :

Renseignements: Eric Lévesque, Responsable des relations avec les
médias, (418) 623-2424, poste 338, Cell.: (418) 564-4150

Profil de l'entreprise

Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.