Projet de loi 63 modifiant la Charte: il faut plus que des messages symboliques!



    MONTREAL, le 13 fév. /CNW Telbec/ - En commission parlementaire sur le
projet de loi 63, Québec solidaire a réclamé des mesures concrètes permettant
aux femmes québécoises d'atteindre l'égalité réelle. "Le projet de loi annoncé
dans le contexte des débats tumultueux qui ont entouré la commission
Bouchard-Taylor nous paraît avoir une saveur plus électoraliste qu'une portée
véritable" d'affirmer Françoise David, porte parole nationale. Québec
solidaire soutient le message proposé par le projet de loi 63 mais croit qu'il
n'aura qu'un faible impact sur les conditions de vie des femmes québécoises.

    Un premier geste nécessaire

    "Si les intentions de la ministre St-Pierre sont sérieuses, elle doit
tout d'abord rendre justiciables les articles 39 à 48 de la Charte des droits
et libertés. Québec solidaire appuie la demande faite en ce sens par la
Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse en 2003. Les
citoyennes et les citoyens doivent pouvoir contester les dispositions d'une
loi votée par l'Assemblée nationale mais qui irait à l'encontre de leurs
droits économiques et sociaux. Voilà qui enverrait un message clair à
l'endroit des femmes! Celles-ci forment en effet le groupe le plus atteint par
les inégalités économiques", d'ajouter Françoise David.

    Des mesures concrètes dès maintenant

    Québec solidaire réclame dès maintenant des politiques favorisant
l'égalité entre les femmes et les hommes. "Nous demandons, par exemple,
l'application rigoureuse de la Loi sur l'équité salariale, l'adoption de
modifications à la Loi sur les normes du travail visant à faciliter la
conciliation famille-emploi, l'instauration d'une prestation québécoise pour
les proches aidantes et aidants, la non-récupération des pensions alimentaires
pour enfants chez les femmes prestataires de la sécurité du revenu et les
étudiantes," d'indiquer Marie-Josèphe Pigeon, membre de la commission
politique à Québec solidaire.

    Québec solidaire souscrit donc au message envoyé par le projet de loi 63
mais considère que les libellés proposés ne règlent en rien les problèmes
importants des femmes : pauvreté, précarité d'emploi, accès difficile à la
syndicalisation, violence subie sous diverses formes. Il faut plus qu'un
message, de véritables mesures s'imposent pour redresser la situation.




Renseignements :

Renseignements: Francis Boucher, responsable des communications, (514)
710-0466

Profil de l'entreprise

Québec solidaire

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.