Projet de loi 44 sur le tabac - 36 nouvelles résolutions: Des conseillers municipaux réitèrent l'importance d'amender le projet de loi 44 pour interdire de fumer sur les terrains de jeux

MONTRÉAL, le 3 nov. 2015 /CNW Telbec/ - À quelques jours de l'étude détaillée du projet de loi 44 sur le tabac par la Commission de la santé et des services sociaux de l'Assemblée nationale, des conseillers municipaux rappellent leur souhait de voir amendé le projet de loi afin d'interdire l'usage du tabac dans les terrains de jeux.

« Le 3 septembre dernier, j'ai présenté 181 résolutions municipales aux membres de la Commission de la santé. Depuis, plus d'une trentaine de municipalités se sont ajoutées aux villes qui demandent au gouvernement de viser plus haut dans le cadre de sa réforme de la Loi sur le tabac, pour un total de 217. Les élus de la Commission de la santé doivent considérer l'appui massif du monde municipal, qui joint sa voix aux intervenants en santé pour réclamer que l'interdiction de fumer sur les terrains de jeux soit inscrite à même la Loi québécoise, » affirme monsieur Marvin Rotrand, conseiller de Snowdon à la Ville de Montréal.

Depuis le 3 septembre, 36 nouvelles municipalités ont adopté des résolutions
appuyant le renforcement de la Loi sur le tabac 
(liste des 217 résolutions disponible ici):

 


1.        Albanel

13. Lyster

26. Sainte-Julie

2.        Aston Jonction

14. Montréal-Ouest

27. Sainte-Sophie-de-Lévrard

3.        Baie-Sainte-Catherine

15. Namur    

28. Saint-Jean-sur-Richelieu

4.        Batiscan

16. New Richmond

29. Saint-Joseph-de-Coleraine

5.        Caplan

17. Nominingue

30. Saint-Laurent

6.        Carleton-sur-Mer

18. Otterburn Park

31. Saint-Majorique-de-Grantham

7.        Côte-des-Neiges--Notre-Dame-de-Grâce

19. Pointe-Claire

32. Saint-Robert-Bellarmin

8.        Gaspé

20. Packington

33. Saint-Sylvère

9.        Grenville

21. Rivière-Rouge

34. Stanstead

10.     Hope Town

22. Saint-Adolphe-d'Howard

35. Tadoussac

11.     La Morandière

23. Saint-Antoine-sur-Richelieu

36. Très-Saint-Rédempteur

12.     LaSalle

24. Saint-Denis-de-Brompton



25. Saint-Didace


 

Madame Justine McIntyre, conseillère de Bois­de­Liesse à la Ville de Montréal, ajoute : « Les résolutions de Gaspé, LaSalle, Pointe-Claire, Stanstead et Tadoussac, pour n'en nommer que quelques-unes, s'ajoutent à celles qui ont déjà été présentées à la Commission de la santé. L'ensemble de ces résolutions représente un important consensus parmi les élus municipaux de partout au Québec à l'effet que le gouvernement doit lutter contre le tabac sur tous les fronts possibles. Les terrains de jeux pour enfants, comme les terrains sportifs, ne sont ni plus ni moins que des extensions des cours d'école, où le gouvernement interdit déjà de fumer. »

Selon un sondage Léger effectué au courant de l'été, neuf Québécois sur dix (87 %, incluant une importante majorité de fumeurs : 72 %) sont d'accord avec l'interdiction de fumer sur les terrains de jeux, une mesure qui ne figure actuellement pas dans le projet de loi 44 déposé à l'Assemblée nationale le 5 mai dernier par la ministre déléguée à la Santé publique, madame Lucie Charlebois.

Monsieur David Price, président de l'arrondissement Lennoxville à Sherbrooke, renchérit à ce sujet : « Pour des raisons que nous ignorons, le projet de loi 44 n'inclut présentement pas l'interdiction de fumer sur les terrains de jeux pour enfants, bien que la mesure soit appuyée de manière quasi unanime par la population. C'est pourquoi les résolutions soulignent la demande des groupes de santé d'introduire cette mesure, et que de nombreux témoins ont réclamé cet amendement dans le cadre des audiences sur le projet de loi à la fin de l'été dernier. » 

« Bien que plusieurs villes aient interdit de fumer sur leurs terrains de jeux, il serait préférable d'avoir une loi uniforme à travers la province plutôt que d'attendre que chacune des quelque 1100 municipalités du Québec adopte son propre règlement. De notre perspective, les mesures législatives provinciales sur le tabac sont préférables à une série de mesures locales divergentes, parsemées ici et là selon la région. Après tout, ce sont tous les enfants du Québec qui méritent d'être protégés contre l'épidémie du tabagisme, » conclut M. Price.

« La force du nombre peut faire la différence, » ajoute monsieur Sylvain Hudon, maire de La Pocatière qui a adopté la motion en mai dernier. « En effet, c'était naturel pour nous de faire partie du mouvement en faveur de terrains sportifs et terrains de jeux sans fumée, cela étant conséquent à notre engagement de privilégier les saines habitudes de vie. »

L'Ontario, le Manitoba et le Nouveau-Brunswick interdisent déjà de fumer sur les terrains de jeux pour enfants, de même que plusieurs municipalités québécoises comme Côte-Saint-Luc, Rosemère, Sainte-Adèle, L'Ancienne-Lorette et Sainte-Marcelline-de-Kildare.

Informations supplémentaires 

 

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la deuxième opposition

Renseignements : M. Marvin Rotrand, conseiller de Snowdon : 514-774-1073; Mme Justine McIntyre, conseillère de Bois-de-Liesse : 514-835-6693; Service des communications de La Pocatière : 418-856-3394 poste 102


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.