Projet de loi 110 : Un pas dans la bonne direction



    MONTREAL, le 31 oct. /CNW Telbec/ - La Fédération étudiante collégiale du
Québec (FECQ) réagit aujourd'hui au dépôt du projet de loi no. 110 modifiant
la Loi sur les collèges d'enseignement général et professionnel par la
ministre de l'Education du Loisir et du Sport, Mme Michelle Courchesne. "Le
projet de loi semble somme toute assez positif en regard de la gouvernance des
cégeps en renforçant, en balisant et en spécifiant le rôle des Conseils
d'administration. Nous saluons la volonté de madame Courchesne de renforcer
les pratiques de gestion et de réformer la gouvernance des cégeps. Une telle
proposition arrive à point pour éviter de possibles dérapages financiers comme
ce fut le cas dans certaines universités" affirme le président de la FECQ,
Xavier Lefebvre Boucher.
    Toutefois, la FECQ s'objecte à la proposition de la ministre au niveau de
la composition même des conseils d'administration. La ministre propose
d'augmenter la proportion d'administrateurs externes en limitant le nombre de
membres des Conseils d'administration issus du milieu collégial à six sur un
total de 17, pouvant s'étendre à 19 pour les collèges régionaux. Cette prise
de position est dénoncée par la FECQ, qui invoque la grande appartenance des
administrateurs internes à leur milieu pour justifier sa position. "On a de la
misère à croire que la ministre pense réellement qu'un Conseil composé
majoritairement d'administrateurs ne connaissant rien de la réalité interne
sauront mieux gérer les affaires de nos établissements. L'expérience nous a
montré que les administrateurs provenant du milieu interne sont les plus à
mêmes d'avoir une vision globale de leur établissement" lance M. Lefebvre
Boucher.
    Le projet de loi, s'il était adopté, modifierait également la mission
fondamentale des cégeps, ce qui réjouit la FECQ. Le projet propose en effet
d'ajouter la recherche appliquée, le transfert de connaissances et les
services à la collectivité à la mission des cégeps. "On ne pourrait être plus
d'accord sur ce point, une pareille modification vient tout simplement
consolider le rôle des cégeps comme établissements postsecondaires. On le
constatait déjà au niveau pratique, ça ajoute donc une reconnaissance légale à
ce qu'on voit tous les jours dans les cégeps", explique le président de la
FECQ.
    La Fédération compte également participer aux consultations qui auront
lieu au sujet du projet de loi et en profitera pour proposer des améliorations
aux différents articles du projet de loi. La FECQ espère avoir toute
l'attention de la ministre dans ce dossier et pouvoir, une fois de plus,
travailler de manière constructive avec le ministère.
    La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) représente plus de
40 000 étudiantes et étudiants collégiaux réunis dans 21 associations
étudiantes présentes sur l'ensemble du territoire québécois.




Renseignements :

Renseignements: Merlin Trottier-Picard, vice-président FECQ, (514)
396-3320, cell.: (514) 554-0576


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.