Projet d'aménagement urbain dans l'arrondissement Ville-Marie - Les voies ferroviaires sont indispensables au fonctionnement du Port de Montréal



    MONTREAL, le 11 juin /CNW Telbec/ - A propos du projet présenté par le
maire de l'arrondissement Ville-Marie visant le déplacement des voies ferrées
du port de Montréal vers l'est de la gare de triage Hochelaga,
l'Administration portuaire de Montréal souligne que ce projet rendrait
impossible l'exploitation du port.
    Le projet d'accès au fleuve, tel que présenté par le maire de
l'arrondissement Ville-Marie, ferait perdre les neuf voies ferrées de
l'Interchange par où passent soixante pour cent des marchandises transitant
par le port alors que le port a besoin dans cette zone de plusieurs voies
supplémentaires pour rester concurrentiel et poursuivre sa croissance. Les
supprimer rendrait le port inexploitable car elles permettent la gestion très
efficace et concurrentielle des wagons appelés à être chargés ou déchargés :
les compagnies de chemin de fer laissent leurs wagons à cet endroit pour que
le port les conduise lui-même aux terminaux pour chargement ou déchargement
puis les ramène à l'interchange où ils sont repris par les compagnies
ferroviaires pour se rendre directement vers des destinations comme Chicago et
Detroit. Cette façon de faire constitue un des grands avantages du port de
Montréal sur ses concurrents et est une des principales causes de son succès.
Ce mode d'exploitation est maintenant copié par les concurrents du port de
Montréal car il permet de livrer la marchandise de la façon la plus simple, la
plus rapide et la plus efficace.
    Par ailleurs, le chemin de fer est le moyen de transport terrestre le
plus environnemental et répondant le mieux aux préoccupations de développement
durable exprimées dans le plan stratégique "Vision 2020" du port de Montréal,
basé sur un juste équilibre entre les aspects sociaux, environnementaux et
économiques et visant à faire passer à 41 000 le nombre d'emplois soutenus par
le port et porter à 3,4 milliards $ sa valeur ajoutée annuelle.
    En résumé, en plus d'empêcher la création de milliers d'emplois et de
porter la valeur ajoutée du port à 3,4 milliards $, le projet en question
rendrait l'exploitation du port impossible, nuirait à l'environnement, lui
enlèverait un avantage concurrentiel déterminant et empêcherait l'installation
de voies ferrées supplémentaires dont il a besoin dans cette zone.

    A propos de l'Administration portuaire de Montréal
    --------------------------------------------------

    L'Administration portuaire de Montréal (APM) exploite le plus important
port en eaux intérieures au monde. C'est un port de conteneurs de premier plan
par lequel transitent annuellement 26 millions de tonnes de marchandises. En
2007, 1 363 021 de conteneurs EVP (équivalent vingt pieds) ont été
manutentionnés au port de Montréal. Le port de Montréal possède son propre
réseau ferroviaire directement sur les quais. Il est relié à deux importants
réseaux ferroviaires, ainsi qu'à un réseau autoroutier. Le port exploite aussi
un terminal céréalier et une gare maritime. Tous les autres terminaux sont
gérés par des compagnies privées d'arrimage. L'activité portuaire soutient
18 200 emplois, et génère des retombées économiques de l'ordre de 1,5 milliard
de dollars.




Renseignements :

Renseignements: Jean-Paul Lejeune, Directeur des communications a.i.,
(514) 283-7050, Télécopieur: (514) 283-0829, lejeunejp@pdminfo.ca;
www.port-montreal.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.