Projet d'aménagement d'un parc éolien sur le territoire de la MRC de L'Erable - LE BAPE INFORME LA POPULATION LE 16 SEPTEMBRE 2009 A 19 h 30 A SAINT-FERDINAND



    QUEBEC, le 25 août /CNW Telbec/ - Le Bureau d'audiences publiques sur
l'environnement (BAPE) tient une séance d'information sur le Projet
d'aménagement d'un parc éolien sur le territoire de la MRC de L'Erable par
Eoliennes de L'Erable inc. Cette séance à laquelle participera le promoteur
sera animée par une représentante du BAPE et aura lieu le 16 septembre 2009, à
compter de 19 h 30, au Manoir du Lac William situé au 3180, Principale, à
Saint-Ferdinand. L'objet de la séance d'information est de permettre aux
citoyens de s'informer sur le projet, la procédure d'évaluation et d'examen
des impacts sur l'environnement, le processus de consultation publique ainsi
que sur le rôle du BAPE. Cette séance d'information s'inscrit dans le mandat
que la ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs,
madame Line Beauchamp, a confié au BAPE. Ce dernier doit rendre accessibles au
public l'étude d'impact et l'ensemble du dossier relatif au projet. La période
d'information et de consultation du dossier par le public débute aujourd'hui
le 25 août 2009 et se terminera le 9 octobre 2009.
    C'est durant cette période de 45 jours que tout citoyen, tout groupe,
toute municipalité ou tout organisme peut faire la demande d'une audience
publique auprès de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et
des Parcs. Le cas échéant, une commission du BAPE pourrait être chargée
d'enquêter sur le projet et de consulter la population à cet effet.

    OU CONSULTER LA DOCUMENTATION SUR LE PROJET ?

    Les citoyens peuvent se renseigner sur le projet en consultant l'étude
d'impact réalisée par le promoteur et les divers documents décrivant le projet
et, entre autres, ses répercussions sur l'environnement. A compter
d'aujourd'hui et jusqu'au 9 octobre 2009, ces documents peuvent être consultés
à la Bibliothèque Onil-Garneau située au 620, rue Notre-Dame, à
Saint-Ferdinand.
    L'ensemble du dossier est également disponible au bureau du BAPE à
Québec, au 575, rue Saint-Amable, bureau 2.10 et à Montréal, à la Bibliothèque
centrale de l'Université du Québec à Montréal, Pavillon Hubert-Aquin, au 400,
rue Sainte-Catherine Est, local A-M100, de même que dans le site Web du BAPE
au www.bape.gouv.qc.ca, sous la rubrique "Mandats en cours".

    LA DEMANDE D'AUDIENCE PUBLIQUE

    Toute personne, tout groupe, tout organisme ou toute municipalité qui
désire que le projet soit discuté et évalué publiquement peut faire une
demande d'audience publique pendant la période d'information et de
consultation du dossier par le public. Cette demande doit être transmise, par
écrit, au plus tard le 9 octobre 2009, à la ministre du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs, madame Line Beauchamp, 675, boulevard
René-Lévesque Est, 30e étage, Québec (Québec) G1R 5V7. Le requérant doit y
indiquer les motifs de sa demande et son intérêt par rapport au milieu touché
par le projet.

    QU'EST-CE QUE LE BAPE ?

    Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement est un organisme
indépendant qui relève de la ministre du Développement durable, de
l'Environnement et des Parcs. Il a pour mission d'éclairer la décision
gouvernementale dans une perspective de développement durable, lequel englobe
les aspects biophysique, social et économique. Pour réaliser cette mission
fondamentale, le BAPE informe, enquête et consulte la population sur des
projets ou des questions relatives à la qualité de l'environnement que lui
soumet la ministre. Il produit par la suite des rapports d'enquête relatifs
aux dossiers. Le BAPE est par conséquent un organisme gouvernemental
consultatif et non décisionnel.

    LE PROJET

    Le projet d'aménagement d'un parc éolien sur le territoire de la MRC de
l'Erable est principalement situé à l'intérieur des municipalités de
Sainte-Sophie-d'Halifax, de Saint-Ferdinand et de Saint-Pierre-Baptiste et
serait aménagé sur des terres privées. Il consiste en l'aménagement et
l'exploitation d'un parc éolien comprenant 50 éoliennes d'une puissance
unitaire de 2 MW et totalisant une puissance installée globale de 100 MW. Ce
projet comprend la construction de chemins d'accès, d'éoliennes, de lignes de
transport d'énergie de 34,5 kV, d'un poste élévateur, d'un poste de contrôle,
d'un centre d'interprétation et de tours météorologiques. Le coût total du
projet est estimé à 400 millions de dollars. Sa mise en service est prévue en
décembre 2011.

    LES REPERCUSSIONS PREVUES PAR LE PROMOTEUR ET LES MESURES D'ATTENUATION
    PROPOSEES DANS L'ETUDE D'IMPACT

    Les principales répercussions appréhendées concerneraient la qualité et
la stabilité des sols, le drainage et la qualité des eaux de surface, la
qualité de l'air et le contexte hydrologique. Selon l'étude d'impact, un
entretien adéquat des chemins d'accès éviterait les processus d'érosion qui
pourraient porter atteinte à la qualité des eaux de surface. La vitesse
réduite des véhicules et l'utilisation d'abat-poussière contribueraient à
préserver la qualité de l'air. De plus, en raison d'une stricte gestion des
rebuts, du sable, du gravier, des hydrocarbures, de l'entretien de la
machinerie et de l'application de mesures adéquates en cas de déversement
accidentel de contaminants, l'importance de l'impact résiduel sur les sols est
qualifiée de faible.
    Les composantes du milieu biologique susceptibles d'être touchées sont :
la végétation, la faune ichtyenne, avienne et terrestre, l'herpétofaune et les
chauves-souris. Le déboisement et les traversées de cours d'eau seraient les
principales sources d'impact. Au total, un déboisement de 63 ha serait
nécessaire de même que 13 traverses de cours d'eau par des chemins existants
ou à construire. Des mesures d'atténuation seraient mises en place pour
limiter les effets néfastes et les pertes d'habitats pour la faune et la
flore.
    Toujours selon l'étude, les répercussions les plus importantes relatives
au milieu humain concerneraient le transport et les infrastructures routières,
les activités récréotouristiques, les paysages, le climat sonore et l'économie
régionale. Aucun impact ne serait appréhendé sur l'utilisation du territoire.
L'amélioration des chemins d'accès pourrait être profitable à certaines
activités telles la chasse ou la randonnée. Le transport routier nécessiterait
l'application d'une signalisation particulière. La plupart des éoliennes
seraient situées à moins de 5 km des points de vue stratégiques et seraient
particulièrement visibles à partir des routes principales et des nombreux
rangs situés dans les zones agricoles. L'intensité de l'impact sonore serait
moyenne et des ajustements seraient effectués pour respecter les critères du
ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs. Sur le
plan économique, les répercussions sont jugées positives.

    Les personnes désireuses d'obtenir plus de renseignements peuvent
communiquer avec Louise Bourdages au numéro suivant : 418 643-7447, poste 532
ou, sans frais, au 1 800 463-4732, ou par courrier électronique à l'adresse
suivante : eole-mrc-erable@bape.gouv.qc.ca.
    -%SU: ENV,INF
    -%RE: 64




Renseignements :

Renseignements: Louise Bourdages, (418) 643-7447, poste 532,
1-800-463-4732, eole-mrc-erable@bape.gouv.qc.ca; Source : Marielle Jean,
conseillère en communication


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.