Programme d'infrastructures Québec-Municipalités - Transfert d'une partie des revenus de la taxe fédérale sur l'essence et de la contribution du Québec - Les gouvernements et la Municipalité de Notre-Dame-de-Pontmain soulignent l'inauguration des nouvelles installations d'approvisionnement en eau potable

NOTRE-DAME-DE-PONTMAIN, QC, le 22 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l'honorable Denis Lebel, ainsi que le député de Labelle et responsable gouvernemental de la région des Laurentides, monsieur Sylvain Pagé, au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, ministre des Transports du Québec et député de Jonquière, monsieur Sylvain Gaudreault, sont fiers de l'inauguration des nouvelles installations d'approvisionnement en eau potable de la Municipalité de Notre-Dame-de-Pontmain. Ils profitent de l'occasion pour rappeler que le projet a bénéficié d'une aide gouvernementale de plus d'un million de dollars provenant du Programme d'infrastructures Québec-Municipalités (PIQM), à laquelle s'est ajoutée une contribution du Fonds fédéral de la taxe sur l'essence et de la contribution du Québec (TECQ).

« Rien n'est plus important, pour la santé et la prospérité des collectivités du Canada, que l'accès à une eau potable de qualité. Notre gouvernement est fier d'avoir appuyé cet important projet en matière d'infrastructure, qui fournira de l'eau propre et salubre aux résidents de Notre-Dame-de-Pontmain pour des années à venir, a déclaré le ministre Lebel. Nos investissements en infrastructure aux termes du Fonds fédéral de la taxe sur l'essence sont des moteurs importants de la croissance économique et ils aident les collectivités canadiennes telles que Notre-Dame-de-Pontmain à demeurer parmi les meilleurs endroits où vivre au monde. »

« Je suis très fier de participer, aujourd'hui, à l'inauguration des nouvelles installations d'approvisionnement en eau potable à Notre-Dame-de-Pontmain. Ce projet représente un investissement des plus précieux pour l'avenir de la municipalité, qui peut désormais offrir une eau de consommation de qualité et en quantité suffisante, favorisant ainsi la bonne santé et le mieux-être de ses citoyens. L'accès à une eau potable de qualité est un droit fondamental, un service essentiel pour tous », a déclaré le député Sylvain Pagé.

Rappelons que ce projet visait notamment la mise en place d'un système de traitement par filtration membranaire, d'un système de chloration et des instruments de mesure et de contrôle. Il comprenait également l'installation de conduites de raccordement entre les deux puits et le système de traitement, et entre le réservoir nouvellement bâti et le réseau d'aqueduc existant. Un réservoir souterrain a aussi été construit pour y emmagasiner l'eau potable, auquel un système de pompage de distribution a été ajouté.

Ces interventions permettent à la Municipalité de Notre-Dame-de-Pontmain de distribuer une eau potable de meilleure qualité à environ 230 personnes ainsi qu'à trois édifices municipaux, en plus de respecter les exigences du Règlement sur la qualité de l'eau potable.

L'ensemble de ce projet a nécessité un investissement maximum admissible de 1 556 000 $, en vertu du volet 1.4 du PIQM. Le gouvernement du Québec a contribué 1 105 999 $ et la Municipalité de Notre-Dame-de-Pontmain un montant de 450 001 $ pour ce projet.

Mentionnons que la Municipalité de Notre-Dame-de-Pontmain a également bénéficié d'une somme de 471 826 $ dont la part du gouvernement du Canada s'élève à 333 776 $ et celle du gouvernement du Québec à 138 050 $, pour la période de 2010 à 2014, dans le cadre du Fonds de la taxe fédérale sur l'essence et de la contribution du Québec (TECQ). Une partie de cette somme de la TECQ a permis à la municipalité de compléter les travaux de mise aux normes des installations d'approvisionnement en eau potable.

La contribution du gouvernement du Québec à ce projet s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2013-2023 rendu public en avril. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 8,1 milliards de dollars pour le volet infrastructures municipales. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus en moyenne par année. Ce plan marque par ailleurs un virage dans la façon d'investir et de gérer les infrastructures publiques. Cette nouvelle façon de faire permettra d'évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire ainsi des choix éclairés.

Le Fonds fédéral de la taxe sur l'essence offre un financement à long terme aux municipalités du pays afin de construire et de revitaliser les infrastructures locales. Le gouvernement du Canada a fait du Fonds fédéral de la taxe sur l'essence un transfert permanent qui dépassera son montant actuel de 2 milliards de dollars par année, tout en offrant une souplesse accrue quant à la façon dont l'argent peut être utilisé pour financer les priorités locales en matière d'infrastructure.

L'objectif de l'entente fédérale-provinciale sur le transfert d'une partie des revenus de la taxe fédérale sur l'essence, signée par le Québec et le Canada, consiste à fournir un financement pour le renouvellement des infrastructures municipales et locales axées sur le développement durable, notamment en ce qui concerne l'eau potable, les eaux usées, les routes locales et le transport en commun. Depuis le lancement du programme, des fonds de près de 3 milliards de dollars du gouvernement du Canada et de près de 1,4 milliard de dollars du gouvernement du Québec ont été alloués pour les collectivités du Québec. Jusqu'à maintenant, le gouvernement du Canada a investi plus de 13 milliards de dollars dans les infrastructures municipales du Canada, uniquement par l'entremise du Fonds de la taxe sur l'essence.

Renseignements additionnels
Pour obtenir plus de renseignements au sujet des investissements fédéraux dans les infrastructures, rendez-vous à www.infrastructure.gc.ca ou suivez-nous sur Twitter à @INFC fra.

Pour obtenir plus d'informations sur le Plan québécois des infrastructures, visitez le site www.infrastructures.gouv.qc.ca/plan-infrastructure/index.asp.

Pour en savoir plus sur le Plan d'action économique du Canada, visitez le site www.plandaction.gc.ca.

SOURCE : Cabinet du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire

Renseignements :

Sources :
Marie-Josée Paquette
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec
613 943-1838

Marie-Eve Imonti
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
514 873-2622

Laurence Tardif
Attachée politique
Bureau de circonscription du député de Labelle et du responsable gouvernemental de la région des Laurentides
819 623-1277

Infrastructure Canada
613 960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154

Information :
Émilie Lord
Direction des communications
Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
418 691-2015


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.