Programme de redevances - Les municipalités de la région du Bas-Saint-Laurent ont reçu plus de 1,5 M$ pour leur gestion des matières résiduelles

QUÉBEC, le 1er mai 2017 /CNW Telbec/ - 1 570 671 $ ont été redistribués en 2016 aux municipalités de la région du Bas-Saint-Laurent dans le cadre du Programme sur la redistribution aux municipalités des redevances pour l'élimination de matières résiduelles. Au total, plus de 69,4 M$ ont été accordés à l'ensemble des municipalités du Québec en 2016.

C'est ce qu'a annoncé le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D'Amour, au nom du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel.

Le Programme est financé par les redevances exigibles pour l'élimination de matières résiduelles, qui sont perçues par les exploitants sur chaque tonne de matières résiduelles envoyées à l'élimination. Le mode de redistribution des redevances mise sur la performance des municipalités à l'égard de la réduction à la source, du réemploi, du recyclage et de la valorisation (3RV). En effet, un facteur de performance est associé aux quantités de matières résiduelles éliminées par habitant. Ainsi, une municipalité qui élimine moins de matières résiduelles par habitant bénéficie d'une subvention plus importante. Par ailleurs, en vertu de l'Accord de partenariat avec les municipalités pour la période 2016-2019, le gouvernement intègre, à compter de la redistribution 2017, des incitatifs relatifs à la gestion des matières organiques aux critères considérés pour l'établissement de la performance territoriale dans le cadre du Programme.

Citations :

« La redistribution des redevances est au cœur des actions du gouvernement visant à favoriser la réduction des matières résiduelles. Elle incite les municipalités à gérer les matières résiduelles de la façon la plus efficace possible sur l'ensemble de leur territoire. Ainsi, elles contribuent à l'atteinte de l'objectif fondamental de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, qui est de faire en sorte que la seule matière résiduelle éliminée au Québec soit le résidu ultime ».

Jean D'Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

« La gestion durable et responsable des matières résiduelles représente un défi de taille. Face à cet enjeu, l'engagement de l'ensemble de la collectivité est nécessaire. En soutenant les municipalités québécoises dans la réalisation d'actions concrètes dans la gestion de leurs matières résiduelles, nous contribuons à détourner davantage de matières de l'élimination et par conséquent, nous réduisons nos émissions de gaz à effet de serre. Continuons de travailler ensemble, afin de permettre à nos enfants de vivre dans un Québec plus vert et prospère. Faisons-le pour eux! »

David Heurtel, ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Faits saillants :

  • Chaque année, le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques redistribue 85 % des sommes reçues en redevances régulières et 33 % des sommes reçues en redevances supplémentaires aux municipalités, aux MRC, aux régies intermunicipales et aux communautés autochtones admissibles.
  • Depuis 2006, 652,2 M$ ont été redistribués par l'entremise de ce programme. Ces sommes servent au financement des activités liées à l'élaboration, à la mise en œuvre et à la révision des plans de gestion des matières résiduelles.

Lien connexe :

Pour connaître la liste des municipalités bénéficiaires du Programme sur la redistribution aux municipalités des redevances pour l'élimination de matières résiduelles et le montant qui leur a été versé : http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/matieres/redevances/octroi/index.htm.

 

SOURCES :

INFORMATION :



Emilie Simard

Attachée de presse

Cabinet du ministre du Développement
durable, de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques

Tél. : 418 521-3911

Relations avec les médias

Ministère du Développement durable, de
l'Environnement et de la Lutte contre les
changements climatiques

Tél. : 418 521-3991



Marc Lapointe

Attaché de presse

Cabinet du ministre délégué aux

Affaires maritimes

Tél : 418 580-9754


 

SOURCE Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Renseignements : Sources : Emilie Simard, Attachée de presse, Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Tél. : 418 521-3911; Marc Lapointe, Attaché de presse, Cabinet du ministre délégué aux Affaires maritimes, Tél : 418 580-9754; Information : Relations avec les médias, Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Tél. : 418 521-3991


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.