Programme Allocation-logement - LE GOUVERNEMENT LIBERAL ABANDONNE LES PLUS DEMUNIS



    QUEBEC, le 17 juin /CNW Telbec/ - "Les modifications annoncées au
Programme Allocation-logement, qui entreront en vigueur le 1er octobre
prochain, sont purement cosmétiques et ne répondent pas aux besoins des
personnes à revenus modestes, vivant seules, particulièrement les personnes
âgées de plus de 55 ans. Par ces modifications, le gouvernement libéral
confirme qu'il ne comprend pas les besoins des personnes les plus
vulnérables".
    C'est ce qu'a déclaré la députée d'Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole
de l'opposition officielle en matière d'habitation et de logement social,
Carole Poirier, après avoir pris connaissance du décret paru aujourd'hui dans
la Gazette officielle du Québec.
    Le Programme Allocation-logement, en vigueur depuis 1997, permet à des
personnes seules ou à des ménages à faible revenu, qui consacrent une part
trop importante de leur budget pour se loger, de bénéficier d'une aide
financière atteignant un maximum de 80$ par mois. Il vise les aînés et les
familles.
    "Depuis que le Parti libéral est au pouvoir, le nombre d'aînés et de
familles ayant eu accès et ayant pu bénéficier du Programme
Allocation-logement ne cesse de diminuer. A plusieurs reprises, nous avons
demandé une révision des critères d'attribution de l'allocation-logement afin
que les personnes seules ayant des revenus modestes puissent davantage
bénéficier de cette allocation. Or, la proposition amenée par le gouvernement
libéral est nettement insuffisante", a expliqué Carole Poirier.
    Pour elle, il est inadmissible de constater que le revenu maximum
d'admissibilité pour une personne seule, notamment pour de nombreux aînés de
plus de 55 ans vivant dans cette situation, soit maintenu à 16 480$ dans la
nouvelle grille de calcul.
    "Le Québec subit les contrecoups de la crise économique mondiale et les
familles aux revenus les plus modestes sont les plus susceptibles de souffrir
des hausses de loyers et de factures d'électricité notamment. Cette situation
est intolérable. Or, le gouvernement libéral abandonne sciemment nos aînés. La
ministre responsable du logement social, Nathalie Normandeau, doit retourner à
sa table de travail et proposer de véritables mesures pour soutenir les
personnes à faible revenu", a conclu la députée d'Hochelaga-Maisonneuve.
    -%SU: SOC
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.