Produits pétroliers à destination de Belledune : Projet Montréal réclame un moratoire sur le transport par rail

MONTRÉAL, le 16 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Projet Montréal demande au comité exécutif de la Ville de Montréal d'obtenir l'assurance que la sécurité de la population, particulièrement celle des quartiers Saint-Henri et Pointe-Saint-Charles, ne sera pas compromise par le passage quotidien de 220 wagons-citernes supplémentaires qui alimenteront, dès 2017, le port pétrolier d'exportation de Belledune, au Nouveau-Brunswick.

« L'administration Coderre doit demander au gouvernement du Québec de confier au Bureau d'audience publique en environnement (BAPE) le soin d'étudier le projet de transport ferroviaire des pétroles nécessaires au projet de la compagnie Chaleur Terminals, à Belledune. Le BAPE doit se pencher sur les impacts qu'auront ces passages sur la sécurité de la population et des écosystèmes et doit faire les recommandations qui s'imposent aux autorités fédérales concernées », a déclaré Sophie Thiébaut, conseillère d'arrondissement du district Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles, dans le Sud-Ouest.

Le pétrole qui sera transporté par train de l'Alberta jusqu'à Belledune - pour ensuite être exporté - sera issu des sables bitumineux ou de schistes de la formation de Bakken. La nature volatile de ces pétroles et de leurs diluants représente un risque d'explosion élevé. « Montréal ne veut surtout pas vivre une tragédie comme celle qui a secoué Lac-Mégantic. Les citoyens doivent être consultés sur la possibilité de voir des centaines de wagons-citernes remplis de pétrole volatile traverser leur quartier chaque jour. Dans l'attente des conclusions du BAPE sur l'impact du transport de ces pétroles par rail, le comité exécutif de la Ville de Montréal devrait demander au gouvernement fédéral d'en suspendre temporairement l'éventualité », a soutenu Alex Norris, vice-président de la Commission de la sécurité publique.

Les convois de Chaleur Terminals emprunteront les voies ferrées du Canadien National (CN) pour approvisionner le port pétrolier d'exportation de Belledune. Ils sillonneront le Québec sur plus de 700 km et traverseront les quartiers de Saint-Henri et Pointe-Saint-Charles, dans l'arrondissement du Sud-Ouest, le secteur Ville Saint-Pierre de Lachine et des quartiers résidentiels de l'ouest de l'île de Montréal. « La proximité de cette voie du CN place plusieurs de nos concitoyens, commerces et institutions dans une zone de risque d'accident. Des accidents ferroviaires sont d'ailleurs survenus dans Saint-Henri, en février 2014, et dans Pointe-Saint-Charles, en septembre 2011. La sécurité de la population ne devrait en aucun cas être compromise par un projet qui vise à exporter des centaines de milliers de barils de pétrole », a conclu Craig Sauvé, porte-parole de Projet Montréal en matière de transport et conseiller de ville du district Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles.

Une motion directement inspirée de la motion proposée par Sophie Thiébaut et adoptée par le conseil d'arrondissement du Sud-Ouest le 6 octobre, sera présentée au prochain conseil municipal. Pour consulter la motion, cliquez ici.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Joël Simard-Ménard, Directeur de cabinet, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-1108, joel.simard-menard@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.