Prix Innovation clinique Banque Nationale 2012 - Des infirmières cliniciennes font 525 visites de suivi de grossesse grâce à un programme de suivi conjoint infirmières - infirmière praticienne spécialisée - médecins

QUÉBEC, le 28 sept. 2012 /CNW Telbec/ - Pour répondre à la demande grandissante de suivis de grossesses de la région, les infirmières cliniciennes de l'UMF-GMF de Maizerets ont initié une approche de suivi de grossesse conjoint infirmière - médecins. Leur projet a atteint son objectif d'augmenter l'accessibilité aux soins obstétricaux pour offrir des services préventifs et curatifs qui diminuent les risques pour la mère et l'enfant à naître.

Ce projet, intitulé Prise en charge multidisciplinaire de la clientèle prénatale à l'UMF-GMF de Maizerets, a valu à l'équipe le prix Innovation clinique Banque Nationale de l'Ordre régional des infirmières et infirmiers de Québec (ORIIQ). Le prix a été remis dans le cadre de la soirée spéciale Prix Innovation clinique Banque Nationale de l'ORIIQ.

Les conceptrices du projet sont Nicole Beaudin, infirmière clinicienne, et Christiane Roy, infirmière clinicienne, de l'UMF-GMF de Maizerets. Les participants au projet sont l'infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne, Marie-Josée Henri, IPSPL de même que les Drs Christine Motheron, Michel Brisson, Martin Clément, Cécile Jeanmart et Lucie Péloquin.

Une pyramide de soins

À l'UMF-GMF de Maizerets, l'équipe médicale n'arrivait plus à répondre à toutes les demandes de suivis de grossesses. Des femmes enceintes devaient faire face seules à des situations urgentes quotidiennes, souvent à l'aube du deuxième trimestre de la grossesse. Les femmes et les fœtus étaient aussi parfois en danger à cause d'une situation socioéconomique précaire ou de parturientes avec des antécédents médicaux importants. Les infirmières cliniciennes ont donc senti l'urgence de créer une pyramide de soins en périnatalité centrés sur les besoins de la patiente.

Le projet des infirmières a deux volets. D'abord, elles assurent l'évaluation initiale de toutes les demandes de suivi de grossesse. Elles ont conçu un canevas pour faire une collecte de données par téléphone. Cette évaluation permet aux infirmières de bien cibler les besoins de la femme enceinte, de répondre à ses questions, d'identifier les facteurs de risque et d'intervenir dès le premier contact. Elles sont en mesure de conseiller et d'initier les prescriptions de multivitamines et de Diclectin, d'amorcer l'information sur le dépistage prénatal et de remettre les prescriptions d'échographie de datation. Les femmes sont ensuite prises en charge par un duo médecin-infirmière ou IPS-médecin, sous forme de visites alternées selon des modalités respectives au champ de pratique de chacune. Le deuxième volet du projet concerne l'implication beaucoup plus grande des infirmières dans le suivi de grossesse. Elles ont instauré quatre demi-journées par semaine de bureau infirmière en périnatalité. L'infirmière fait l'évaluation de la grossesse en entier et intervient de façon autonome pour les femmes sans facteurs de risque, peu importe le nombre de semaine atteint. Elle voit les patientes à une fréquence de quatre à cinq visites au cours de leur grossesse selon un horaire préétabli par le médecin traitant dès la réception de la demande du suivi. Un médecin de l'équipe obstétricale est sur place à chacune de ces plages horaires pour intervenir au besoin à la demande de l'infirmière.

Des résultats probants

En 2011, ce projet innovateur a notamment permis aux infirmières de compléter 290 nouvelles demandes de suivis de grossesses, donc d'intervenir précocement, d'évaluer les facteurs de risque et de prendre en charge distinctement chaque femme enceinte qui désirait avoir un suivi de grossesse avec l'équipe d'obstétrique. De ce nombre, 40 % faisait partie d'une clientèle sans médecin ou dont le médecin ne faisait pas de suivi de grossesse.

En 2011, au total, les infirmières ont fait 525 visites de suivi de grossesse, comparativement à 292 en 2010, soit une augmentation de 56 %. Également, grâce à l'implication des infirmières, l'équipe d'obstétrique a pu maintenir une cadence de 200 suivis de grossesse l'année dernière et ce, en comblant un déficit temporaire de cinq membres dans l'équipe médicale de l'UMF de Maizerets. Ce modèle multidisciplinaire valorise grandement les infirmières cliniciennes, qui se sentent utiles, appréciées et intégrées à l'équipe d'obstétrique.

Plusieurs UMF et GMF de différentes régions ont déjà manifesté leur intérêt face à ce projet.

D'autres projets en développement

Pour 2011-2012, les infirmières cliniciennes envisagent d'intégrer les tests Pap et les examens de dépistage gynécologique lors des cliniques prénatales, ainsi que les suivis pédiatriques des enfants de quatre et neuf mois. Diverses ordonnances collectives, présentement en processus d'élaboration, seront utilisées sous peu afin de continuer à développer le rôle de l'infirmière clinicienne et son autonomie professionnelle.

Le concours Innovation clinique Banque Nationale a été lancé par l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec en 1995. Il valorise la contribution clinique des infirmières de toutes les régions du Québec à la qualité des soins offerts à la population, à l'efficacité des services de santé et à l'avancement de la profession d'infirmière. Les gagnants régionaux méritent un certificat et une bourse de 1000 $ et ils sont admissibles au Grand prix Innovation clinique Banque Nationale remis à l'occasion du congrès annuel de l'OIIQ, qui se tiendra les 28, 29 et 30 octobre 2012.

Bas de vignette : "De gauche à droite : Madame Gyslaine Desrosiers, Madame Nicole Beaudin, Madame Christiane Roy, et Madame Claudia Gallant, présidente de l'ORIIQ. (Groupe CNW/ORDRE DES INFIRMIERES ET INFIRMIERS DU QUEBEC)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120928_C2743_PHOTO_FR_18649.jpg

SOURCE : ORDRE DES INFIRMIERES ET INFIRMIERS DU QUEBEC

Renseignements :

Source : 
Claudia Gallant
Ordre régional des infirmières et infirmiers de Québec

Information : 
Véronique Désilets
Attachée de presse
Direction principale, Stratégie, services et communication
Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
514 935-2505, poste 6225

Profil de l'entreprise

ORDRE DES INFIRMIERES ET INFIRMIERS DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.