Prix Egalité 2008 - Dix-huit projets favorisant l'égalité femmes-hommes sont finalistes



    QUEBEC, le 11 fév. /CNW Telbec/ - La ministre de la Culture, des
Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, est
heureuse de dévoiler la liste des projets favorisant l'égalité entre les
femmes et les hommes au Québec qui sont finalistes dans le cadre de la
première édition du Prix Egalité.
    "Les organisations qui soutiennent les 18 projets présentés aujourd'hui
se classent déjà parmi les chefs de file en matière de promotion de l'égalité
entre les sexes. Les initiatives qu'elles ont menées à terme sont des exemples
à suivre en raison de leur caractère novateur et exportable. J'invite
maintenant les secteurs privé, public, parapublic et communautaire à
s'inspirer de ces modèles d'innovation pour que l'atteinte de l'égalité soit
réellement une responsabilité partagée au Québec!", de mentionner la ministre
Christine St-Pierre.
    Lancé le 11 septembre 2007, le Prix Egalité a permis de recueillir 65
candidatures, provenant d'organismes de différents milieux. Les dossiers
soumis ont été analysés par six comités mixtes composés de personnes reconnues
pour leur expertise dans les différents domaines touchés par le Prix Egalité.
Trois initiatives finalistes ont été retenues dans chacune des six catégories
du concours.
    La ministre St-Pierre dévoilera les projets gagnants dans chacune des
catégories au cours du premier gala du Prix Egalité, qui aura lieu le mardi
4 mars prochain, de 18 h à 20 h, à l'Hôtel Château Laurier à Québec, en
présence des finalistes, des partenaires et des médias.
    Rappelons que le Prix Egalité s'inscrit parmi les engagements de la
politique gouvernementale pour l'égalité entre les femmes et les hommes Pour
que l'égalité de droit devienne une égalité de fait, lancée en décembre 2006.
Pour toute information concernant le Prix Egalité, consultez le site Web du
Secrétariat à la condition féminine du ministère de la Culture, des
Communications et de la Condition féminine au www.scf.gouv.qc.ca . Vous
trouverez en annexe la liste des projets finalistes.


    
                                                                      Annexe

                                 Prix Egalité
                      Liste des projets finalistes 2008
    

    Catégorie : Modèles et comportements égalitaires

    Magazine Authentik
    Maison des jeunes Bordeaux-Cartierville, Montréal

    La Maison des jeunes Bordeaux-Cartierville a mis de l'avant en 2007 une
initiative unique au Québec : un magazine pour adolescentes écrit par d'autres
adolescentes. Authentik s'avère une véritable solution de rechange dans le
monde des magazines pour adolescentes au Québec. De nombreux intervenants et
intervenantes ont salué la publication comme un incontournable outil de
prévention et d'intervention populaire. Elle se positionne à contre-courant
des magazines pour la jeunesse, qui véhiculent bien souvent des stéréotypes.
Le contenu varié de la revue stimule la passion pour les arts et le sport,
aiguise l'esprit critique et valorise l'authenticité dans l'être plutôt que le
paraître. Il s'agit d'une approche égalitaire et démocratique. Le magazine,
tiré à 10 000 exemplaires à travers le Québec, aurait rejoint quelque 30 000
adolescentes. Un deuxième numéro est attendu pour le printemps 2008.

    Programme Leadership au féminin
    Egale-Action, Montréal

    La sous-représentation des femmes aux postes d'entraîneuses,
d'officielles et de dirigeantes est généralement la norme dans le domaine du
sport et de l'activité physique. C'est pourquoi Egale-Action a mis sur pied le
programme Leadership au féminin. Les ateliers et le matériel didactique du
programme permettent aux participantes de prendre conscience de la réalité du
modèle sportif actuel et d'être mieux outillées pour surmonter la plupart des
obstacles qu'elles pourraient rencontrer. La première étape du programme a
commencé en mai 2005 et la formation-cadre a été lancée au début de l'année
suivante. Les premiers ateliers régionaux ont eu lieu au printemps 2006,
principalement en Abitibi-Témiscamingue. En deux ans, Egale-Action a donné 19
ateliers au Québec, ce qui a permis à 269 femmes de recevoir une formation
adaptée à leurs besoins à un coût minime.

    Sensibilisation aux stéréotypes sexistes
    Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, Saint-Georges

    La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, avec le projet
Sensibilisation aux stéréotypes sexistes, poursuivait l'objectif d'éveiller
les jeunes à la présence des stéréotypes sexistes, surtout dans les
vidéoclips, dont les élèves sont friands. Dans les classes, la
sexologue-éducatrice a procédé à des exercices de sensibilisation à l'aide
d'un montage d'extraits de vidéoclips. Une analyse de l'image de l'homme et de
la femme véhiculée dans ces extraits, notamment les attitudes et les
comportements, était alors faite en groupe. La démarche était complétée par
d'autres membres du personnel scolaire, qui abordaient également le sujet des
stéréotypes dans leurs interventions. Le projet a mis en lumière le grand
besoin des jeunes d'être informés à propos du phénomène des stéréotypes dans
les médias. Un guide de sensibilisation est né de cette expérience.


    Catégorie : Egalité économique

    Concours Chapeau les filles!
    Ministère de l'Education, du Loisir et du Sport, Québec

    Depuis ses onze années d'existence, le concours Chapeau, les filles! a
bousculé nombre de préjugés concernant l'accès des femmes à des carrières
traditionnellement masculines. Près de 1 800 femmes ont été récompensées sur
les plans régional et national, et la visibilité accordée aux lauréates a été
spectaculaire dans les médias. De plus, une augmentation de près de 10 % des
inscriptions féminines dans la formation professionnelle a été observée entre
1999 et 2004. En milieu scolaire, le concours a modifié la perception du
personnel enseignant et suscité l'amélioration des conditions d'études.
L'innovation réside dans le fait que le concours a permis de participer au
maintien et à l'intégration des filles dans le métier choisi, ce qui a
entraîné des effets socioéconomiques permanents. En outre, le concours a
favorisé la promotion des métiers traditionnellement masculins auprès des
filles. Par ailleurs, les effets du modèle sont à ce point concluants qu'il
est actuellement en demande en France.

    Publication Femmes de métier, femmes de qualité
    Centre d'intégration au marché de l'emploi, Sherbrooke

    Le Centre d'intégration au marché de l'emploi (CIME) de Sherbrooke a
produit le guide Femmes de métier, femmes de qualité : pour une plus grande
intégration des femmes à des emplois traditionnellement masculins. Ce guide
fait suite à une expérience pilote de près de deux ans au sein de six
entreprises représentant divers secteurs d'activité. L'ouvrage propose des
moyens concrets pour atteindre la mixité des équipes de travail dans le
contexte d'une approche innovante en matière de ressources humaines. Il
constitue un outil de sensibilisation à l'intention des intervenantes et
intervenants désirant mieux comprendre les défis que pose le plein accès des
femmes aux emplois traditionnellement masculins. La publication a été diffusée
auprès d'une cinquantaine d'organisations de l'Estrie et a été présentée dans
des congrès et des colloques. Le but était, notamment, de servir de
modélisation en vue d'une application dans divers milieux.

    Répertoire d'emplois traditionnellement masculins en Abitibi-
    Témiscamingue
    Commission scolaire de Rouyn-Noranda, Rouyn-Noranda

    La Commission scolaire de Rouyn-Noranda a produit le Répertoire d'emplois
traditionnellement masculins. Ce document d'une soixantaine de pages décrit
quelque 30 emplois habituellement occupés par des hommes en
Abitibi-Témiscamingue susceptibles d'offrir des perspectives intéressantes
pour les éventuelles candidates. L'ouvrage donne un aperçu de ces postes et
propose une liste d'entreprises régionales qui les rendent disponibles à une
clientèle féminine. Au menu, des exemples de femmes ayant réussi dans un
domaine d'études et d'emplois traditionnellement masculins, appuyés d'un
témoignage de leur employeur. Une distribution à grande échelle est visée
auprès des commissions scolaires régionales, des centres de formation
professionnelle, des écoles secondaires, des centres locaux d'emploi, des
centres locaux de développement et des carrefours jeunesse-emploi. Le
répertoire sera aussi mis à la disposition des personnes intervenant dans
divers lieux ou événements où des femmes, des employeurs, du personnel des
centres de formation ou d'aide à l'emploi sont susceptibles d'être
interpellés.


    Catégorie : Conciliation travail-famille

    Desjardins : une entreprise phare de la flexibilité, de la conciliation
    vie-travail et de l'égalité
    Fédération des caisses Desjardins du Québec, Lévis

    Le projet Desjardins, entreprise phare de la flexibilité, de la
conciliation vie-travail et de l'égalité découle de la préoccupation du
Mouvement Desjardins pour l'équité hommes-femmes et la conciliation
vie-travail. Desjardins propose, entre autres, des programmes flexibles en
matière d'aménagement du temps de travail et de conciliation vie-travail,
notamment grâce aux horaires personnalisés. Un programme de congé parental
flexible ainsi que le recours au télétravail, à la vidéoconférence et à la
téléconférence afin de réduire les déplacements, sont autant d'autres mesures
prises par Desjardins pour améliorer la qualité de vie de son personnel. Une
autre mesure novatrice favorisant l'équilibre vie-travail consiste en la
décision de reconnaître comme frais de fonction des dépenses engagées au
domicile d'un gestionnaire, notamment la garde d'enfants et l'entretien
paysager. Ces mesures ont largement contribué à l'accroissement du nombre de
femmes gestionnaires, dont la proportion atteignait près de 33 % en 2007.

    La SU-PERE Conférence
    Regroupement pour la valorisation de la paternité, Montréal

    La SU-PERE Conférence est une occasion de remettre en question les
pratiques familiales traditionnelles, qui tardent souvent à s'adapter à la
nouvelle réalité des pères québécois. L'objectif du Regroupement pour la
valorisation de la paternité est d'amener les intervenantes et intervenants
familiaux à tenir compte de la contribution réelle des pères dans la mise en
place de modèles parentaux plus égalitaires. Quelque 120 personnes - dont la
moitié étaient des femmes - représentant les milieux communautaires et
institutionnels d'un peu partout au Québec ont participé à la première
édition. L'événement a eu lieu en février 2007. Un second a été tenu en
février 2008. La SU-PERE Conférence offre l'avantage de réunir au coeur d'une
même réflexion tous les milieux concernés par la paternité. Ceux-ci sont
amenés à analyser ensemble la réalité contemporaine des pères et des mères. La
réflexion se fait dans une approche positive pour le bien-être des enfants et
dans le respect de l'égalité des sexes.

    Trousse conciliation travail-vie personnelle
    Centre des femmes de Charlevoix, Baie-Saint-Paul

    C'est dans un contexte où les femmes ont des responsabilités
grandissantes que le projet Conciliation travail-vie citoyenne s'est
concrétisé. Les objectifs de cette initiative consistaient à amener les
différents milieux de travail de la région à faciliter la conciliation
travail-famille, donnant ainsi aux femmes la possibilité d'influencer
davantage le développement de leur territoire. La phase de mobilisation, avec
l'aide de partenaires, a permis de sensibiliser une centaine d'entreprises. La
seconde phase visait l'élaboration et la distribution d'une trousse destinée
aux employeurs de la région. Cette trousse contient plusieurs outils
facilitant l'implantation de mesures de conciliation travail-famille. Beaucoup
se sont dits ouverts à la nouvelle réalité de concilier le travail et la vie
personnelle. Ils ont aussi trouvé que la trousse pouvait répondre à leurs
besoins dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre.


    Catégorie : Santé

    La Grande Marelle
    YWCA de Québec, Québec

    A l'automne 2002, le YWCA de Québec a mis sur pied La Grande Marelle, un
programme de prévention et de réinsertion sociale. Ce programme propose une
solution de rechange inédite au mode de vie des femmes sans-abri, désireuses
de s'en sortir. La Grande Marelle peut accueillir quatorze femmes, avec ou
sans enfants, pour un séjour d'une durée de 3 à 18 mois. Les personnes visées
sont âgées d'au moins 18 ans et n'ont pas de logement stable depuis au moins
trois mois. Celles-ci veulent comprendre leur situation et surtout désirent
regagner leur autonomie. La reconnaissance du potentiel, la responsabilisation
et l'importance d'une saine hygiène de vie sont les lignes directrices du
programme. Ce dernier présente une approche qui tient compte des problèmes de
santé mentale et physique, qui peuvent être liés à l'itinérance féminine.
Depuis sa création, La Grande Marelle a admis près de 200 femmes et 18
enfants. Quarante-quatre pourcent des femmes admises ont retrouvé leur
autonomie et ce taux de réussite va en augmentant.

    Plan d'action régional en santé des femmes 2004-2007 : Pour s'adapter à
    votre réalité
    Regroupement des groupes de femmes de la région de Québec (03) Portneuf-
    Québec-Charlevoix
    Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale,
    Québec

    Le Plan d'action régional en santé des femmes 2004-2007 : Pour s'adapter
à votre réalité a été élaboré dans le cadre du volet santé de la mission du
Regroupement des groupes de femmes de la région de Québec. Sa réalisation
s'est faite en collaboration avec l'Agence de la santé et des services sociaux
de la Capitale-Nationale. Le plan a joué un rôle majeur dans la région en
matière de santé des femmes immigrantes ainsi que dans plusieurs dossiers :
troubles de conduite alimentaire et sexualité chez les jeunes, santé cardiaque
des femmes, condition des femmes âgées en situation de pauvreté, toxicomanie
chez les femmes enceintes, agressions sexuelles, prévention de la violence
conjugale et soutien des femmes en période de ménopause. Au total, plus de
250 000 $ ont été investis en projets, rejoignant plus de 11 000 personnes,
dont 400 intervenantes et intervenants. C'est sans compter les retombées des
guides d'information distribués dans l'ensemble du territoire.

    Le Pont
    Centre C.A.R.M.E.N, Gatineau

    Dans un contexte d'augmentation des cas de cancer du sein, Le Pont vise à
réduire l'anxiété vécue par les femmes ayant reçu un tel diagnostic et à
inciter les proches à s'impliquer. Il contribue à sécuriser la personne
relativement au traitement proposé, notamment par un accès rapide à une
infirmière en oncologie dans un contexte non hospitalier, chaleureux et
accueillant. Depuis 2005, quelque 190 femmes ont participé au programme
élaboré par le Centre C.A.R.M.E.N. La plupart des femmes étaient accompagnées
de leur conjoint ou d'un proche. En majorité, les participantes aux sessions
d'information ont indiqué que le programme a contribué à réduire leur taux
d'anxiété, à briser leur isolement et à leur redonner espoir. Le personnel
professionnel impliqué dans le processus de consultation a mentionné que les
femmes ayant bénéficié du programme sont davantage sensibilisées à
l'importance de leur implication dans leur choix de traitement.


    Catégorie : Prévention de la violence

    AVIS-Sécurité
    L'Alliance des maisons d'aide et d'hébergement de la Gaspésie pour femmes
    violentées dans un contexte conjugal et leurs enfants, Maria

    AVIS-Sécurité, où le mot AVIS signifie "Agir sur la Violence en Informant
et en Sensibilisant", est un outil de dépistage et d'intervention précoce en
matière de violence conjugale. Cet outil s'adresse d'abord aux intervenantes
et intervenants. Il constitue un moyen de mieux reconnaître les cas de
violence conjugale pour agir. En novembre 2007, au total 267 personnes
intervenantes avaient reçu la formation qui accompagne l'outil. Les
initiatrices d'AVIS-Sécurité croient à l'importance de l'utilisation d'un
outil commun à divers niveaux d'intervention, ajoutée à une compréhension
uniforme du phénomène de la violence conjugale. Le projet a d'ailleurs suscité
l'émergence de liens de concertation dynamiques. Il a aussi mené à la
signature d'un protocole de collaboration intersectoriel, ce qui constitue une
première en Gaspésie. L'outil s'adresse également aux femmes en général, en
les invitant à confier leur problème aux personnes-ressources concernées.

    Pièce de théâtre Les monologues du vagin
    Femmes en Mouvement
    Centr'Elle, Baie-des-Chaleurs

    Ecrite par Eve Ensler à partir de 200 entrevues avec des femmes, la pièce
de théâtre Les monologues du vagin parle du corps féminin et des émotions
vécues à travers lui. L'oeuvre a jusqu'à maintenant été présentée dans 1 300
villes dans plus d'une centaine de pays. Dans la région de la
Baie-des-Chaleurs, la pièce a permis de sensibiliser la population à la
problématique de la violence faite aux femmes. Elle a aussi amené
l'organisation d'un événement rassembleur, par les liens de solidarité qu'il
permettait de créer entre des femmes des trois communautés : francophone,
anglophone et autochtone. La préparation de la pièce a d'abord aidé 21 femmes
à se transformer rapidement en comédiennes exceptionnelles en développant leur
voix, leur affirmation de soi et leur solidarité. La pièce a été présentée
devant près de 500 personnes à l'occasion de la Journée internationale des
femmes, le 9 mars 2007, et en trois langues, une première mondiale!

    Prévention de la violence et philosophie pour enfants
    La Traversée - Centre d'aide aux femmes et aux enfants de la Rive-Sud
    victimes d'agressions sexuelles, Saint-Lambert

    La Traversée a conçu un programme intitulé Prévention de la violence et
philosophie pour enfants. Ce programme apprend aux enfants à devenir de
meilleurs citoyens et à accroître leur estime d'eux-mêmes. Ils deviennent
ainsi moins vulnérables par rapport à la violence et peuvent y trouver des
solutions pacifiques. Dans le cadre du programme, à raison d'une heure par
semaine, les élèves font la lecture d'histoires. Ils proposent ensuite des
questions à partir desquelles une discussion philosophique est amorcée et
encouragée, dans le respect des différents points de vue. En 2006-2007, en
tout 87 enseignants de huit écoles ont complété leur formation et quelque
1 800 enfants ont été rejoints. La diminution des comportements violents dans
les classes et les autres résultats probants observés ont incité la Commission
scolaire Marie-Victorin à soutenir toutes ses écoles désireuses de
l'implanter. La Traversée a reçu des demandes à cet égard provenant de
plusieurs pays du monde.


    Catégorie : Pouvoir et régions

    Ecole Femmes et Démocratie
    Groupe Femmes, Politique et Démocratie, Québec

    Le projet Ecole Femmes et Démocratie consiste en une formation intensive
visant à préparer des femmes à briguer et à occuper des postes électifs à
différents paliers de gouvernement. Cette formation au niveau des études de
maîtrise est offerte par l'Ecole nationale d'administration publique (ENAP) en
étroite collaboration avec le Groupe Femmes, Politique et Démocratie. Depuis
2004, la formation a été tenue annuellement à Québec et, en 2006, une session
a également été offerte en région. L'initiative est inédite en raison de son
indépendance politique. Elle est aussi originale par la diversité des
personnes qui l'animent et se distingue par le nombre et la qualité de ses
partenariats. Depuis sa création, cette formation aura permis de soutenir
directement l'engagement de 120 femmes de différentes allégeances lors des
élections municipales, provinciales et fédérales. En plus, elle a mis en
réseau des personnes intéressées à renouveler les approches pratiques de la
démocratie.

    Pouvoir ensemble
    Centre-Femmes La Jardilec, Saint-Jean-Port-Joli

    Le projet Pouvoir ensemble convie tant les femmes que les leaders de
notre société à appuyer le principe de représentation égalitaire dans les
postes décisionnels. Il a permis d'intervenir afin de favoriser et d'augmenter
les candidatures de femmes lors des élections municipales de 2005, en plus de
soutenir les élues par différentes initiatives. Le Centre-Femmes La Jardilec
a, entre autres, orchestré des activités de dépistage de femmes intéressées
par la chose publique, offert de la formation et tenu des activités de
sensibilisation auprès des décideurs. Un réseau local de femmes impliquées
dans leur milieu a également été constitué. On a aussi observé une
augmentation du nombre d'élues dans la région. De plus, les trois quarts des
instances approchées ont adopté une déclaration de principes les engageant à
faire la promotion de la représentation égalitaire au sein de leur
organisation et dans leur communauté.

    Promotion-Action-Sensibilisation
    Fédération des communautés culturelles de l'Estrie, Sherbrooke

    Le projet triennal Promotion-Action-Sensibilisation vise à favoriser une
meilleure représentativité des immigrantes au sein des instances locales et
régionales. Ce projet est chapeauté par le comité femmes de la Fédération des
communautés culturelles de l'Estrie. Depuis 2005, l'organisme a mis sur pied
des partenariats avec d'autres groupes de femmes de la région, organisé 35
ateliers de formation et plus d'une dizaine de sessions d'information et
développé divers outils pédagogiques. Depuis le début du projet, l'organisme a
pu constater que les décideurs participants connaissent mieux les réalités et
l'importance de l'apport des femmes des communautés culturelles au sein des
instances. Par ailleurs, il faut mentionner l'intérêt et le taux de
participation des femmes immigrantes au projet. Cela a permis des retombées
directes, telles que la candidature d'une immigrante comme conseillère aux
dernières élections municipales, ainsi que d'autres qui ont pu dénicher un
emploi.
    -%SU: SOC
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Mireille Pelchat, Agente d'information, Secrétariat à la
condition féminine, Ministère de la Culture, des Communications et de la
Condition féminine, (418) 644-4409; Source: Marie-Hélène Paradis, Attachée de
presse, Cabinet de la ministre de la Culture, des Communications et de la
Condition féminine, (418) 380-2310

Profil de l'entreprise

CABINET DE LA MINISTRE DE LA CULTURE, DES COMMUNICATIONS ET DE LA CONDITION FEMININE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.