Prix d'excellence du Réseau québécois de Villes et Villages en santé

SALABERRY-DE-VALLEYFIELD, QC, le 17 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Dans le cadre de son 27e colloque annuel, le Réseau québécois de Villes et Villages en santé (RQVVS) a dévoilé les lauréats de ses Prix d'excellence 2015. Sept municipalités et une personne récoltent les honneurs. La ville hôte du colloque, Salaberry-de-Valleyfield, remporte le prix le plus prestigieux, la Coupe VVS.

Pour le jury, Salaberry-de-Valleyfield a su bien intégrer l'approche de Villes et Villages en santé, en permettant à tous ses citoyens de réinvestir l'espace public et en privilégiant le partenariat et des processus participatifs. Plusieurs consultations publiques ont permis la création et l'adoption de nombreux plans d'action, notamment pour les personnes handicapées, le développement durable et l'aménagement du centre-ville, ainsi que les politiques familiale, culturelle et de développement social. Cette ville de la Montérégie a développé une résilience et un dynamisme qui méritent d'être applaudis.

Prix Leader engagé

Le prix Leader engagé vise à souligner le rôle joué par un citoyen pour stimuler et dynamiser son milieu. Cette année, le prix est décerné à Judith Bastien de Trois-Rivières. En tant que coordonnatrice de BAIL-Mauricie, un organisme à but non lucratif qui œuvre notamment pour la qualité de vie des personnes handicapées, elle a réussi à donner une voix à ces personnes, à faire entendre leurs besoins et à changer la perception qu'une partie de la communauté trifluvienne avait d'elles. Le jury a particulièrement aimé ses efforts de sensibilisation sur le plan de l'accessibilité universelle au logement et la détermination extraordinaire dont elle fait preuve dans sa vie et dans son travail. 

Prix de l'intelligence collective

Dans cette catégorie, le jury a récompensé trois projets des plus inspirants. Grâce à son plan de développement social, Pincourt a décidé de considérer ses citoyens comme des experts de leur environnement. En se montrant aussi à l'écoute des différents comités, Pincourt est devenu une ville à l'image de ceux qui l'habitent. Le jury a particulièrement aimé le caractère mobilisateur et novateur de ce projet, son effet d'« empowerment » collectif ainsi que l'augmentation de l'influence des citoyens dans l'appareil municipal.

De plus, le jury a eu un coup de cœur pour le plan d'action en agriculture urbaine de Côte-Saint-Luc. Ce projet compte deux jardins communautaires de même qu'un jardin modèle où l'on peut suivre des ateliers éducatifs ou encore participer à une visite animée. Une bibliothèque des semences offre aux résidents des semences de qualité et des connaissances techniques. Un marché fermier, des points de chute pour des paniers de fruits et légumes frais, des aménagements paysagers comestibles ainsi que la distribution de plants de tomates gratuits complètent l'offre de l'initiative « Cultivé à Côte-Saint-Luc ». Celle-ci contribue à sensibiliser les jeunes aux bienfaits de la saine alimentation en plus de stimuler la solidarité entre les membres de cette communauté, a constaté le jury.   

Enfin, le jury a particulièrement aimé la cohérence et la pérennité du plan de développement social et de lutte contre la pauvreté et l'exclusion, lancé par le comité Rouyn-Noranda, ville et villages en santé (RNVVS). Ce comité a sondé le terrain pour définir les besoins des populations exclues, marginalisées ou en situation de pauvreté et des organismes qui leur viennent en aide. En mettant ainsi à profit l'intelligence collective de sa communauté (organisations publiques, communautaires et groupes de citoyens), l'organisme a su maintenir l'intérêt des citoyens au cœur de ses décisions en plus de reconnaître qu'ils sont les meilleurs guides dans la compréhension des besoins de la communauté locale.

Prix Communauté conviviale et solidaire

Dans cette catégorie, le dynamisme du Comité de développement de Notre-Dame-de-Ham dans le comté d'Arthabaska a retenu l'attention du jury. Constatant la défavorisation de la population et un manque de sentiment d'appartenance, ce comité a rassemblé des bénévoles pour développer une vue globale de la communauté et de ses enjeux. Il a renforcé la communication entre la municipalité et ses citoyens, en usant des réseaux sociaux et d'un bulletin mensuel, afin de souligner les bons coups de la communauté, tels que la création d'animations culturelles et sportives de même que le lancement d'une fête foraine ou d'un carnaval d'hiver. La mobilisation d'une soixantaine de bénévoles, le souci de rejoindre toute la population et le travail de concertation font maintenant de Notre-Dame-de-Ham une communauté plus solidaire où chacun peut s'épanouir.

Par ailleurs, le jardin communautaire de Rivière-du-Loup a aussi reçu un prix d'excellence dans cette catégorie. Le jury a particulièrement aimé la dimension sociale et éducative du projet, les liens sociaux qu'il permet de tisser et les liens intergénérationnels qui s'y créent. Ce lieu rassemble des personnes retraitées, handicapées ou immigrantes et de jeunes familles autour de 130 parcelles de terre. En donnant accès à des parcelles cultivables à ceux qui n'en ont pas, le jardin sert d'outil pour briser l'isolement des participants, leur faire regagner confiance et fierté en plus de les éduquer sur les bienfaits de la conservation et de la transformation des denrées cultivées.

Finalement, le jury a souligné l'exemplarité de la démarche de revitalisation du secteur Black Lake de Thetford Mines. Un comité de bénévoles s'est relevé les manches pour animer leur communauté, la rendant du même coup plus attrayante et dynamique. Plus de 300 personnes ont notamment participé à la fête de Noël et profité d'un spectacle extérieur, de randonnées en calèche et d'animations diverses pour les enfants. En choisissant l'emplacement de la fête près d'un secteur plus défavorisé, le comité Black Lake a permis à des familles moins bien nanties de goûter, elles aussi, à la magie de Noël. Tout au long de l'année, l'animation de la communauté a des impacts directs sur le sentiment d'appartenance des gens qui y résident. Des activités simples peuvent faire une grande différence dans un milieu de vie, a constaté le jury.

Les projets font l'objet d'une présentation détaillée dans un bulletin spécial accessible au www.rqvvs.qc.ca.

Le RQVVS regroupe 225 municipalités ayant à cœur la santé et la qualité de vie de leurs citoyens. Concrètement, il soutient les municipalités et participe à instaurer des dynamiques de coopération où citoyens, administrations municipales et organismes travaillent à favoriser le mieux-être collectif.

Pour information :
Nathalie Labonté
Tél. : 418 456-3270
Courriel : nathalie.labonte@inspq.qc.ca

Réseau québécois de Villes et Villages en santé (RQVVS) : www.rqvvs.qc.ca

 

SOURCE Institut national de santé publique du Québec

Renseignements : Nathalie Labonté, Tél. : 418 456-3270, Courriel : nathalie.labonte@inspq.qc.ca, Réseau québécois de Villes et Villages en santé (RQVVS) : www.rqvvs.qc.ca

LIENS CONNEXES
www.inspq.qc.ca

Profil de l'entreprise

Institut national de santé publique du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.