Prix d'excellence de l'administration publique 2007 - L'IAPQ souligne l'excellence dans la fonction publique



    QUEBEC, le 24 oct. /CNW Telbec/ - Reconnaître l'excellence de
l'administration publique... Voilà la mission que se donne, chaque année,
l'Institut d'administration publique de Québec (IAPQ). L'édition 2007 des
prestigieux Prix d'excellence de l'administration publique ne fera pas
exception à la règle; les gagnants seront dévoilés le 14 novembre prochain
lors d'un gala au Centre des congrès de Québec. Parmi les distinctions
décernées, un prix Réalisation sera remis à une organisation de la fonction
publique québécoise ayant mis en oeuvre une réalisation novatrice dont
l'impact pour la clientèle est significatif.

    Les finalistes du prix Fonction publique

    Trois finalistes, trois projets on ne peut plus différents... Les
initiatives en lice pour se mériter le prix Fonction publique 2007 concernent
la diversité culturelle, l'assurance parentale ainsi que le système
correctionnel.

    Le soutien et la protection de la culture passent par... l'UNESCO

    Le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition
féminine et le ministère des Relations internationales, en collaboration avec
le ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation,
ont joué un rôle clé dans l'adoption, par l'UNESCO, de la Convention sur la
protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Cette
convention, adoptée au terme de multiples réflexions, échanges et
négociations, réaffirme le droit souverain des Etats d'élaborer des politiques
culturelles. Elle reconnaît la nature spécifique des biens et services
culturels en tant que porteurs d'identité, de valeurs et de sens et, enfin,
elle renforce la coopération et la solidarité internationales en vue de
favoriser les expressions culturelles de tous les pays. Le succès obtenu dans
ce projet montre que l'administration publique québécoise, en alliant les
forces concertées de plusieurs ministères et des acteurs de la société civile,
peut réaliser des projets essentiels pour le Québec.

    La famille au coeur des préoccupations

    En 2005, le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale s'est vu
confier le mandat de mettre en place le Régime québécois d'assurance parentale
(RQAP). Pièce maîtresse de la politique familiale du Québec, le RQAP a permis
à des milliers de mères et de pères de profiter pleinement de leur congé de
maternité, de paternité, parental ou d'adoption. En 2006 seulement, près de
100 000 Québécois ont bénéficié d'un régime maintenant plus accessible, plus
généreux et plus souple, caractérisé par une approche hautement
technologique : services en ligne modernes, traitement automatisé des
demandes, échanges électroniques avec les partenaires et contrôles
automatisés. La mise en place du Régime québécois d'assurance parentale a
certes été ponctuée de plusieurs défis; ceux-ci ont toutefois été relevés avec
succès par les gestionnaires et les employés.

    Lorsque tout est une question d'équilibre...

    La recherche de l'équilibre entre, d'une part, la protection de la
société et, d'autre part, la réinsertion des personnes contrevenantes n'est
certainement pas chose facile. C'est le défi qu'a relevé le ministère de la
Sécurité publique avec l'implantation de la Loi sur le système correctionnel.
Implanter avec succès une telle loi a exigé une coordination hors du commun.
    La structure de gestion de projet mise en place a mobilisé plus de
200 personnes des Services correctionnels du Ministère et de la Commission
québécoise des libérations conditionnelles et a nécessité de nombreux
partenariats (syndicats, ressources communautaires, ministère de la Justice,
corps policiers, etc.). Au final, la réalisation du projet offre notamment une
meilleure protection de la société, une plus grande prise en compte des
besoins des victimes ainsi qu'une plus grande diversité de services de
réinsertion sociale. Ce faisant, l'implantation de la Loi renforce la
crédibilité du système correctionnel québécois.

    Des organisations de la fonction publique se distinguent aussi dans
    d'autres catégories

    Outre le prix Fonction publique, six autres prix Réalisation seront
décernés par l'IAPQ le 14 novembre prochain. Plusieurs organisations de la
fonction publique sont finalistes dans d'autres catégories :

    
    - Tous les finalistes du prix Gestion des personnes appartiennent à la
      fonction publique québécoise. La Commission des normes du travail y
      présente ainsi un projet visant à améliorer la qualité de vie au
      travail. Le ministère des Finances, pour sa part, est finaliste pour
      une réalisation axée sur la santé des employés. Enfin, la Régie du
      bâtiment du Québec expose un programme institutionnel de
      requalification du personnel.
    - Le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition
      féminine est en lice pour le prix Gouvernement en ligne avec son projet
      Di@pason.
    

    Qui a dit que la fonction publique était sclérosée, immobile, immuable?
Ces projets montrent, au contraire, sa capacité à s'adapter à l'évolution qui
caractérise la société québécoise et à mettre en oeuvre avec succès des
projets d'envergure. Bonne chance aux finalistes!
    Pour tous les détails à propos des Prix d'excellence et des finalistes,
visitez le site Web de l'IAPQ : http://www.iapq.qc.ca.




Renseignements :

Renseignements: Pierre A. Bélanger, Directeur général, Institut
d'administration publique de Québec, (418) 528-6197

Profil de l'entreprise

INSTITUT D'ADMINISTRATION PUBLIQUE DE QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.