Priorités de l'AREQ Abitibi-Témiscamingue: préserver le pouvoir d'achat et l'accès aux services de santé des personnes aînées



    VAL-D'OR, QC, le 16 avr. /CNW Telbec/ - Les membres du Conseil exécutif
national de l'AREQ, la plus importante association québécoise de personnes
retraitées des services publics, ont conclu aujourd'hui leur tournée des
régions par une rencontre avec quelque 45 personnes élues de la région de
l'Abitibi-Témiscamingue. Cette rencontre a été l'occasion d'échanger à propos
des priorités des membres de l'Association, notamment la protection de leur
pouvoir d'achat et l'accès aux services de santé.
    Le président de l'AREQ Abitibi-Témiscamingue, Marcel Leroux, s'est réjoui
de la participation d'autant de personnes élues à cette rencontre. "Cette
participation massive témoigne de la vitalité de l'AREQ dans notre grande
région et de notre capacité à se mobiliser pour débattre et faire progresser
nos revendications", a-t-il souligné.

    Une table de travail pour discuter de la perte du pouvoir d'achat
    -----------------------------------------------------------------

    En matière de situation financière, pour les membres de l'AREQ, il
demeure primordial que le gouvernement du Québec se penche sérieusement sur la
perte constante du pouvoir d'achat des personnes retraitées de l'Etat.
Concrètement, l'AREQ réclame la création d'une table de travail réunissant le
gouvernement et les représentants des personnes retraitées pour discuter de
solutions durables.
    A cet égard, la présidente de l'AREQ, Mariette Gélinas, a rappelé que
durant la dernière campagne électorale québécoise, le Parti libéral s'était
engagé "à continuer de travailler activement avec (les associations de
personnes retraitées) à la recherche d'une solution juste et équitable". Des
gestes concrets sont donc attendus de la part de la nouvelle présidente du
Conseil du trésor, Monique Gagnon-Tremblay. La ministre responsable des Aînés,
Marguerite Blais, qui sera d'ailleurs de passage dans la région de
l'Abitibi-Témiscamingue vendredi, est également invitée à faire pression sur
son gouvernement afin qu'il passe de la parole aux actes.

    Une enquête du Vérificateur général à la Caisse de dépôt
    --------------------------------------------------------

    De plus, l'AREQ réclame toujours que le gouvernement mandate le
Vérificateur général, un intervenant neutre, crédible et compétent, pour faire
toute la lumière dans le dossier des pertes colossales à la Caisse de dépôt et
placement. Le Vérificateur général doit obtenir les pleins pouvoirs pour
enquêter sur les pertes subies par la Caisse et pour questionner ses
dirigeants, actuels et antérieurs, sur les décisions qu'ils ont prises et les
orientations qu'ils ont reçues de la part du gouvernement.

    Un meilleur accès aux services de santé
    ---------------------------------------

    Par ailleurs, l'AREQ juge essentiel que l'accessibilité et l'universalité
des services de santé soient garanties lors de toutes décisions
gouvernementales concernant les personnes aînées. Plus précisément, elle
revendique une approche adaptée, notamment au chapitre du soutien à domicile
et d'un hébergement qui respecte la dignité des personnes. En outre, elle
demande que la disponibilité d'un médecin de famille soit assurée dans toutes
les régions, notamment en Abitibi-Témiscamingue, où les besoins ont été
largement exprimés, et que les programmes de formation en gérontologie soient
multipliés.

    Une politique de soutien aux personnes proches aidantes
    -------------------------------------------------------

    En ce qui a trait aux personnes proches aidantes, l'AREQ rappelle que la
création d'un fonds de soutien, géré conjointement avec une fondation privée,
ne constitue pas une réponse suffisante. Elle réclame donc l'adoption d'une
politique globale de soutien aux personnes proches aidantes. Celle-ci devrait
notamment contenir une offre accrue de services de soutien psychologique et de
répit à l'intention des personnes proches aidantes, le déploiement
d'intervenants pivots, davantage de services à domicile de même qu'une
bonification des mesures financières disponibles.
    "Les discussions que nous avons aujourd'hui reflètent bien les
préoccupations de nos membres, mais aussi celles de milliers de personnes
aînées dans la région. En fait, nos revendications visent non seulement à
améliorer le sort de ces personnes, mais aussi à contribuer activement à la
société québécoise", a conclu la présidente de l'AREQ, Mariette Gélinas.

    Profil de l'AREQ

    Fondée en 1961, l'AREQ (CSQ) - Association des retraitées et retraités de
l'éducation et des autres services publics du Québec, regroupe plus de 52 000
personnes retraitées, dont 1 500 en Abitibi-Témiscamingue, issues des secteurs
de l'éducation, de la santé, des services de garde, des communications, des
loisirs, de la culture et du milieu communautaire. Elle est affiliée à la
Centrale des syndicats du Québec (CSQ).




Renseignements :

Renseignements: Dominic Provost, Conseiller en communication, Cell.:
(418) 929-4082


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.