Priorité sur les jeunes des Premières Nations - Des actions concrètes pour mettre fin aux disparités



    QUEBEC, le 19 fév. /CNW Telbec/ - "L'avenir de nos peuples repose sur nos
jeunes, qui composent près de 50 % de notre population", a déclaré le Chef de
l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL), Ghislain
Picard, lors d'un point de presse dans le cadre du Forum sur les enfants et
les jeunes des Premières Nations qui a lieu aujourd'hui, demain et jeudi, à
Québec. "La tenue de ce Forum, la formation d'un comité de vigie et
l'ouverture de places réservées pour les Premières Nations dans les Facultés
de médecine, sont des actions concrètes qui découlent directement du Plan
directeur de la santé et des services sociaux des Premières Nation du Québec,
dévoilé l'automne dernier", a-t-il précisé.
    Ce Forum, qui réunit plus de 300 intervenants provenant des Premières
Nations du Québec ainsi que du réseau québécois, donne l'occasion aux
organisations et intervenants concernés de faire un constat de la situation,
mais aussi de réfléchir sur les changements à apporter. Il vise à concerter
tous les acteurs concernés autour de l'importance de prioriser les
interventions auprès des enfants et des jeunes des Premières Nations afin de
remédier aux grandes disparités qui les séparent de la population canadienne
"Les sombres données que l'on connaît sont le fait de la situation vécue au
quotidien par les enfants et les jeunes de nos communautés, que ce soit sur le
plan de la santé, de l'éducation ou des conditions sociales, et exigent des
changements radicaux et des actions retentissantes", a déclaré Mme Guylaine
Gill, directrice générale de la Commission de la santé et des services sociaux
des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL). "Les priorités
établies dans le Plan directeur de la santé et des services sociaux 2007-2017;
Remédier aux disparités... Accélérer le changement, que les Chefs du Québec
ont adopté à l'unanimité, sont sans équivoque en mettant au premier rang le
mieux-être des enfants", a-t-elle précisé.

    Formation d'un comité de vigie

    Parmi les conférenciers de ce Forum, le médecin innu Stanley Vollant,
ainsi que l'anthropologue et communicateur Serge Bouchard ont tous deux
accepté de siéger à un comité d'experts ayant le mandat de produire un rapport
périodique sur l'état de la santé et de la qualité de vie des Premières
Nations ainsi que sur la mise en oeuvre du Plan directeur. Ce comité sera
également composé de Mesdames Marcelline Kanapé, Andrée Lajoie et Landon
Pearson et de Messieurs Aurélien Gill, Yves Morin, James Papatie, Christian
Sioui, Evans Villeneuve et Jean-Guy Whiteduck.

    Des places en Facultés de médecine pour les étudiants des Premières
    Nations

    Après plusieurs mois de discussion entre les Premières Nations
représentées par l'APNQL et la CSSSPQNL et l'université Laval, qui a agit
comme interlocuteur pour les institutions universitaires, le Dr Evens
Villeneuve est fier d'annoncer que dès septembre 2008, quatre places seront
réservées chaque année aux Premières Nations et Inuit dans l'ensemble des
facultés de médecine du Québec (Université Laval, Université de Sherbrooke,
Université de Montréal et Université McGill). Les étudiants bénéficieront de
conditions pour faciliter leur entrée dans le programme de médecine.

    Remédier aux disparités

    Rappelons que les Premières Nations sont confrontées à des problèmes de
santé importants ainsi qu'à des conditions de vie toujours très en-deçà de
celles de la population québécoise en général. "Il est urgent de remédier aux
disparités", a lancé le Dr Stanley Vollant.
    La gravité des statistiques, confirmée lors de l'Enquête régionale
longitudinale sur la santé des Premières Nations (2002), région du Québec,
interpelle toute la société pour des actions rapides et concrètes, s'appuyant
sur la volonté des Premières Nations à continuer d'exister pleinement. La
réponse est celle du Plan directeur décennal présenté par la CSSSPNQL, qui
propose des solutions adaptées aux problématiques réelles auxquelles sont
confrontées les Premières Nations.

    A propos de l'APNQL

    L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador est
l'organisme régional qui regroupe les Chefs des Premières Nations du Québec et
du Labrador.

    A propos de la CSSSPNQL

    Le rôle de la CSSSPNQL est d'assister les communautés et organismes des
Premières Nations et Inuit du Québec et du Labrador dans la défense, le
maintien et l'exercice des droits inhérents en matière de santé et de services
sociaux, ainsi que de les aider dans la réalisation et le développement de ces
programmes.




Renseignements :

Renseignements: Alain Garon, Agent de communication, APNQL, (418)
842-5020; Chantal Cleary, Agente de communications, CSSSPNQL, (418) 842-1540,
(418) 558-5008


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.