Prévisions pour les vacances : Du soleil avec un risque de diarrhée des voyageurs, de déshydratation et d'alitement

Plus de 80 pour cent des Canadiens pensent que l'eau embouteillée ne présente jamais de risque1 - une croyance erronée qui pourrait leur gâcher les vacances - ou pire

TORONTO, le 4 déc. 2013 /CNW/ - Les Canadiens ont besoin d'une dose de réalité lorsqu'ils planifient des vacances en bonne santé. Plus de 75 pour cent des Canadiens considèrent que la diarrhée des voyageurs est plus qu'un inconvénient mineur en vacances2; et pourtant, un nouveau sondage d'Ipsos Reid montre que seuls un quart d'entre eux sait que Dukoral®*, le vaccin buvable en vente libre (sauf au Québec), peut aider à prévenir la maladie3. Le sondage révèle que les Canadiens doivent envisager la réalité derrière les croyances fréquentes sur les précautions appropriées quant aux aliments et à l'eau afin de réduire le risque de contracter la diarrhée des voyageurs en vacances.

« Dans ma pratique, j'entends les patients mentionner des mythes relatifs aux causes de la diarrhée des voyageurs lorsqu'ils se préparent pour des vacances dans un pays tropical », déclare la docteure Dominique Tessier, médecin canadienne spécialisée dans la santé des voyageurs. « S'ils ne connaissent pas la vérité sur les maladies d'origine alimentaire et hydrique, ils s'exposent à un risque d'infection par la bactérie responsable de la diarrhée des voyageurs lorsqu'ils se rendent dans les destinations à risque élevé, comme le Mexique ou les Caraïbes. »

Malgré la meilleure volonté du monde, 98 pour cent des voyageurs font une erreur relative aux aliments ou aux boissons au cours des trois premiers jours de leurs vacances4. On croit que les entéropathogènes bactériens, notamment la bactérie Escherichia coli entérotoxigène (ETEC), sont responsables de la majorité (80 %) des cas de diarrhée des voyageurs5. Les sources de bactéries ETEC peuvent comprendre la viande mal cuite, les légumes crus contaminés, les produits laitiers non pasteurisés et, bien sûr, l'eau6. Jusqu'à un vacancier sur cinq qui contracte la diarrhée des voyageurs est alité pendant toute une journée7, et les symptômes de cette maladie peuvent durer jusqu'à cinq jours8.

Mettre à jour la réalité derrière les croyances fréquentes relatives aux voyages
Le sondage montre que les Canadiens ont besoin d'une bonne dose de faits relativement aux croyances fréquentes concernant les aliments et l'eau.

  • Quatre-vingt-quatre pour cent des Canadiens croient qu'il est toujours sûr de boire de l'eau embouteillée9.
    Boire de l'eau embouteillée est généralement recommandé pour réduire le risque de contracter la bactérie ETEC10. Mais le simple fait que l'eau se trouve dans une bouteille ne garantit pas qu'elle ne provient pas du robinet. Par mesure de précaution, assurez-vous que la bouteille comporte le sceau de sécurité apposé en usine comme garantie que l'eau peut être bue en toute sécurité11.

  • Un peu moins d'un quart (24 %) des Canadiens croit que la diarrhée des voyageurs est un inconvénient mineur12.
    La diarrhée des voyageurs est la maladie la plus fréquente touchant les voyageurs canadiens dans des zones telles que l'Amérique centrale, l'Amérique du Sud, le Mexique, l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie13. Ses symptômes sont d'intensité légère à grave, et parmi les symptômes graves, on note la fièvre, les vomissements et la présence de sang ou de mucus dans les selles, ce qui peut provoquer une déshydratation de légère à grave14. En outre, la maladie peut être coûteuse, tant financièrement que sur le plan personnel, puisqu'elle vous fait perdre du temps de vacances de qualité.

  • Cinquante-neuf pour cent des Canadiens croient que la nourriture servie dans les centres de villégiature « tout compris » peut être consommée en « toute sécurité »15.
    Aucun groupe d'aliments ne peut être considéré comme « sûr » pour ce qui est de la transmission de la bactérie responsable de la diarrhée des voyageurs16. La nourriture a pu se trouver pendant plusieurs heures à température ambiante, ce qui permet à la bactérie de se multiplier. Elle a pu être contaminée par les personnes la manipulant ou l'environnement avant qu'elle soit consommée17. En règle générale, il vaut mieux ne pas consommer des fruits ou des légumes s'ils n'ont pas été cuits, bouillis ou pelés18.

  • Près d'une personne sur cinq (19 %) croit fermement que les Canadiens d'origine étrangère sont immunisés contre la diarrhée des voyageurs lorsqu'ils rendent visite à des amis ou à des parents dans leur pays d'origine19.
    Les amis et parents de Canadiens qui vivent actuellement en Amérique centrale, en Amérique du Sud, au Mexique, en Afrique, au Moyen-Orient ou en Asie20 pourraient ne pas être sensibles à la bactérie responsable de la diarrhée des voyageurs. Cela s'explique par le fait que les populations locales sont généralement immunisées en raison d'une exposition à long terme21. Cette forme d'immunité est rapidement perdue lorsque la personne n'est pas exposée régulièrement aux bactéries responsables de la diarrhée des voyageurs. La diarrhée des voyageurs peut toucher les personnes, quel que soit leur ethnie, leur âge ou leur sexe22.

  • Plus de la moitié des Canadiens ne savent pas que le risque de contracter la diarrhée des voyageurs est semblable, que l'on se rende au Mexique ou en Afrique23.
    La diarrhée des voyageurs touche le plus souvent des personnes de pays développés qui se rendent dans les autres régions du monde. Les destinations à risque élevé comprennent les pays d'Amérique centrale, d'Amérique du Sud, le Mexique, l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie24.

« Il est extrêmement important que les Canadiens soient prévoyants et se protègent contre les risques de diarrhée des voyageurs », a indiqué la docteure Dominique Tessier. « Les Canadiens doivent demander à leur expert en santé des voyageurs, leur professionnel de la santé ou leur pharmacien de leur parler de Dukoral, qui aide à se protéger contre la diarrhée des voyageurs. Les Canadiens devraient prévoir le moment de la prise des deux doses du vaccin, puisque la première dose doit être prise deux semaines avant le départ afin de réduire le risque de contracter la maladie.25. »

Au sujet de la diarrhée des voyageurs
La diarrhée des voyageurs est une affection médicale courante caractérisée par la survenue soudaine de symptômes comme la fièvre, les nausées, les vomissements, la douleur abdominale et la diarrhée26. Elle touche jusqu'à la moitié des voyageurs qui se rendent au Mexique, dans les Caraïbes, en Afrique, en Asie du Sud-Est, en Amérique latine, ou en Europe de l'Est ou du Sud pour un séjour de deux semaines27,28. La maladie est provoquée par une bactérie se trouvant dans des aliments contaminés ou se transmettant par l'eau29. On pense que les entéropathogènes bactériens, comme ETEC, sont responsables d'environ 80 pour cent des cas30.

À propos de Dukoral®
Dukoral® est un vaccin inactivé à administration orale indiqué pour la prévention et la protection contre la diarrhée des voyageurs et/ou le choléra chez les adultes et les enfants âgés de 2 ans et plus qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter la diarrhée des voyageurs causée par la bactérie ETEC ou le choléra causé par V. choleræ31. Dukoral® déclenche la production par l'organisme d'anticorps dirigés contre la bactérie et les toxines, ce qui renforce le système immunitaire de l'organisme. Le vaccin liquide Dukoral® est mélangé avec de l'eau et la poudre fournie avec le vaccin et est pris par voie orale. On estime que la protection contre la diarrhée causée par ETEC et contre le choléra se manifeste environ une semaine après la fin de la primovaccination32. Une seule dose de rappel de Dukoral® renouvelle la protection contre la diarrhée des voyageurs si la dernière dose a été prise entre trois mois et cinq ans auparavant. La fiole unidose Dukoral® peut être obtenu auprès d'un pharmacien et le vaccin doit être pris au moins une semaine avant le voyage33.

Renseignements importants concernant l'innocuité
Dukoral® est indiqué pour la prévention de la diarrhée des voyageurs causée par ETEC et/ou le choléra chez les adultes et les enfants âgés de 2 ans et plus. Il ne traite pas la diarrhée des voyageurs après son apparition. Comme les personnes recevant un vaccin ne seront pas toutes entièrement protégées, il faut prendre les précautions nécessaires pour éviter de consommer des aliments et de l'eau contaminés. Les effets indésirables peuvent comprendre des réactions allergiques et des troubles gastro-intestinaux, comme une douleur abdominale, une diarrhée, des nausées ou des vomissements. Veuillez consulter la monographie de Dukoral®, accessible à l'adresse www.janssen.com, pour de plus amples renseignements sur l'innocuité et pour les renseignements thérapeutiques complets.

À propos de Janssen Inc.
À titre de membre du groupe Janssen Pharmaceutical Companies, Janssen Inc. s'emploie à répondre aux besoins non satisfaits les plus importants dans les domaines de la douleur, la psychiatrie, l'oncologie, l'immunologie, le psoriasis, la virologie, l'anémie, le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité, la gastroentérologie et la santé de la femme. Poussés par notre engagement et notre passion à mettre la science au service des patients, nous collaborons à des idées, produits et services novateurs pour le bien des patients dans le monde entier.

À propos du sondage « Unpacking the Truth about Travel Myths »
Le sondage « Unpacking the Truth about Travel Myths » a été mené par Ipsos Reid afin d'examiner les expériences et attitudes relativement à la santé des voyageurs et la diarrhée des voyageurs. La collecte des données, financées par Janssen Inc., prenait la forme d'un sondage en ligne mené entre le 28 et le 31 octobre 2013 auprès de 1 193 Canadiens, qui devaient répondre à neuf questions. La précision des sondages en ligne d'Ipsos est mesurée au moyen d'un intervalle de crédibilité. Dans ce cas, les résultats du sondage sont considérés comme précis à ± 3,2 points de pourcentage près comparativement à ce qu'ils auraient été si tous les adultes canadiens avaient été consultés34.

Dre Dominique Tessier n'a pas reçu d'honoraires pour sa participation aux relations avec les médias au sujet de Dukoral®. Elle a été rémunérée à titre de consultante pour Janssen Inc.

Marques de commerce utilisées sous licence.

Références :
_________________________________
1 Ipsos Reid. Sondage « Unpacking the Truth about Travel Myths ». Octobre 2013. Diapositive 17.
2 Ipsos Reid. Sondage « Unpacking the Truth about Travel Myths ». Octobre 2013. Diapositive 17.
3 Ipsos Reid. Sondage « Unpacking the Truth about Travel Myths ». Octobre 2013. Diapositive 11.
4 Kozicki M, Steffen R, Schär M. 'Boil it, cook it, peel it or forget it': does this rule prevent travellers' diarrhoea? Int J Epidemiol 1985;14:169-172.
5 Agence de la santé publique du Canada. Déclaration sur le nouveau vaccin oral contre le choléra et la diarrhée du voyageur. Consulté le 19 septembre 2013. http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05vol31/asc-dcc-7/index-fra.php
6 Agence de la santé publique du Canada. Déclaration sur le nouveau vaccin oral contre le choléra et la diarrhée du voyageur. Consulté le 19 septembre 2013. http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05vol31/asc-dcc-7/index-fra.php
7 Agence de la santé publique du Canada. Déclaration sur le nouveau vaccin oral contre le choléra et la diarrhée du voyageur. onsulté le 19 septembre 2013. http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05vol31/asc-dcc-7/index-fra.php
8 Health Link BC. Le vaccin contre la diarrhée du voyageur et le choléra. Consulté le 19 septembre 2013. Accessible en ligne à l'adresse http://www.healthlinkbc.ca/healthfiles/bilingua/french/hfile41k-F.pdf
9 Ipsos Reid. Sondage « Unpacking the Truth about Travel Myths ». Octobre 2013. Diapositive 17.
10 Gouvernement du Canada. Mangez et buvez en toute sécurité. Consulté le 19 septembre 2013. http://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/aliments-eau
11 Gouvernement du Canada. Mangez et buvez en toute sécurité. Consulté le 19 septembre 2013. http://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/aliments-eau
12 Ipsos Reid. Sondage « Unpacking the Truth about Travel Myths ». Octobre 2013. Diapositive 17.
13 Gouvernement du Canada, Travel.gc.ca. La diarrhée du voyageur Consulté le 19 septembre 2013. http://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/diarrhee
14 My Health Alberta. Travellers' Diarrhea. Consulté le 19 septembre 2013. https://myhealth.alberta.ca/health/pages/conditions.aspx?hwId=aa140669spec
15 Ipsos Reid. Sondage « Unpacking the Truth about Travel Myths ». Octobre 2013. Diapositive 17.
16 Agence de la santé publique du Canada. Déclaration sur le nouveau vaccin oral contre le choléra et la diarrhée du voyageur. Consulté le 19 septembre 2013. http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05vol31/asc-dcc-7/index-fra.php
17 Agence de la santé publique du Canada. Déclaration sur le nouveau vaccin oral contre le choléra et la diarrhée du voyageur. Consulté le 19 septembre 2013. http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05vol31/asc-dcc-7/index-fra.php
18 Gouvernement du Canada. Mangez et buvez en toute sécurité. Consulté le 19 septembre 2013. http://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/aliments-eau
19 Ipsos Reid. Sondage « Unpacking the Truth about Travel Myths ». Octobre 2013. Diapositive 17.
20 Gouvernement du Canada, Travel.gc.ca. La diarrhée du voyageur. Consulté le 19 septembre 2013. http://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/diarrhee
21 Providence Health and Service. Adult Travellers' Diarrhea. Consulté le 19 septembre 2013. http://washington.providence.org/clinics/travel-medicine/resources/adult-travelers-diarrhea/
22 Diet.com. Travelers' Diarrhea. Consulté le 19 septembre 2013. http://www.diet.com/g/travelers-diarrhea
23 Ipsos Reid. Sondage « Unpacking the Truth about Travel Myths ». Octobre 2013. Diapositive 29.
24 Gouvernement du Canada, Travel.gc.ca. La diarrhée du voyageur. Consulté le 19 septembre 2013. http://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/diarrhee
25 Monographie de DUKORAL®, 2012.
26 Gouvernement du Canada, Travel.gc.ca. La diarrhée du voyageur. Consulté le 21 septembre 2011. http://www.phac-aspc.gc.ca/tmp-pmv/info/diarrhea-fra.php
27 Agence de la santé publique du Canada. Déclaration sur le nouveau vaccin oral contre le choléra et la diarrhée du voyageur. Consulté le 21 septembre 2011. http://www.phac-aspc.gc.ca/tmp-pmv/info/diarrhea-fra.php
28 Gouvernement du Canada, Travel.gc.ca. La diarrhée du voyageur. Consulté le 21 septembre 2011. http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05vol31/asc-dcc-7/index-fra.php
29 Agence de la santé publique du Canada. Déclaration sur le nouveau vaccin oral contre le choléra et la diarrhée du voyageur. Consulté le 21 septembre 2011. http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05vol31/asc-dcc-7/index-fra.php
30 Agence de la santé publique du Canada. Déclaration sur le nouveau vaccin oral contre le choléra et la diarrhée du voyageur. Consulté le 21 septembre 2011. http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05vol31/asc-dcc-7/index-fra.php
31 Monographie de DUKORAL®, 2012.
32 Monographie de DUKORAL®, 2012.
33 Monographie de DUKORAL®, 2012.
34 Ipsos Reid. Sondage « Unpacking the Truth about Travel Myths ». Octobre 2013. Diapositive 2.


SOURCE : Crucell Vaccines N.V.

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples renseignements, ou pour organiser une entrevue, veuillez communiquer avec :

Jennifer McCormack
Janssen Inc.
416-449-9444
jmccorm3@its.jnj.com

Joëlle Paquette
Tact Intelligence-conseil
418-529-3223, poste 33
jpaquette@tactconseil.ca

Profil de l'entreprise

Crucell Vaccines N.V.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.