Prévention du suicide chez les aînés: le financement n'est pas au rendez-vous



    MONTREAL, le 1er oct. /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la Journée
internationale des aînés, l'Association québécoise de prévention du suicide
(AQPS) recommande au Gouvernement du Québec qu'un financement spécifique et
récurrent soit attribué à la prévention du suicide chez les aînés. L'AQPS
tient à s'exprimer dans le cadre de la consultation publique portant sur les
conditions de vie des aînés car les statistiques nous démontrent une forte
croissance du taux de suicide chez les aînés au Québec au cours des dernières
années.
    Les données de l'année 2007 provenant du Réseau québécois de recherche
sur le vieillissement nous démontre que :

    
    - Le taux de décès par suicide chez les aînés s'est multiplié par 3 au
      cours des cinquante dernières années (RQRV, 2007) ;
    - Ce sont les jeunes de 20-24 ans et les personnes de 70 ans et plus qui
      ont donné lieu à la plus forte augmentation de suicides déclarée au
      Québec entre 1965 et 1985 (Vézina et coll., 1994) ;
    - Entre 1996 et 1999, le taux moyen de suicide chez les personnes âgées
      de 65 ans et plus était 30% plus élevé que chez les 10-19 ans (RQRV,
      2007) ;
    - Chez les hommes âgés, le taux est passé de 18,2 par 100,000 de
      population en 1976 pour se situer à 30 par 100,000 en 2005 (Données du
      Bureau du Coroner du Québec, 1979 et 2007) et cela malgré
      l'amélioration des conditions de vie et de santé de ces personnes.
    

    "Malgré cette évolution, aucune action prioritaire aux niveaux national,
régional ou local s'adresse à cette problématique chez les aînés dans le Plan
d'action en santé mentale 2005-2010 (MSSS,2005) ou même dans les orientations
relatives aux aînés. Les sommes consacrées présentement à la prévention du
suicide chez les aînés au Québec ne sont pas du tout en corrélation avec
l'ampleur du problème. Une série de moyens doivent être mis en place pour
contrer ce problème social", explique Louise Lévesque, présidente de
l'Association québécoise de prévention du suicide.

    Des budgets récurrents et spécifiques doivent être dévolus à la
    prévention du suicide chez les aînés

    L'AQPS croit que le financement dévolu à la prévention du suicide chez
les aînés devrait être récurrent et rattaché à un programme précis pour
s'assurer qu'il soit utilisé aux fins recherchées. A cet effet, les budgets
pourraient être attribués en tenant compte du pourcentage de la population
d'aînés dans les régions.
    Il existe une disparité importante d'une région à l'autre dans ce que
nous pourrions qualifier de services de base en prévention du suicide malgré
les efforts consentis par le MSSS pour corriger ce problème. Ainsi, plusieurs
organismes disposent de peu de ressources pour répondre aux nombreux besoins
de services et de concertation. Cette situation de surcharge ne peut que
précariser davantage l'expertise qui s'y est développée en terme de risque de
problème de santé mais aussi en terme de mobilité des effectifs. Sur ce
dernier point, le réseau public représente souvent pour les professionnels du
milieu communautaire des opportunités d'augmenter substantiellement leurs
conditions salariales privant ainsi les organismes communautaires de continuer
à bénéficier de l'expertise des intervenants qu'ils ont formés.
    Pour plusieurs organismes, cet état de fait rend donc difficile une
réponse spécifique aux aînés sans disposer de nouveaux budgets. La réponse
spécifique à une clientèle requiert une étude de besoins, l'élaboration de
stratégies, et d'outils, la formation des intervenants ainsi que la
concertation parfois avec de nouveaux partenaires.

    A propos de l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS)
    --------------------------------------------------------------------

    Fondée en 1986, l'Association québécoise de prévention du suicide vise à
promouvoir la prévention du suicide et à réduire le suicide et ses
conséquences en mobilisant le maximum d'individus et d'organisations. Elle
regroupe les Centres de prévention du suicide, plusieurs individus, chercheurs
et organismes publics ou communautaires s'intéressant au problème du suicide.
Pour de plus amples informations : www.aqps.info.




Renseignements :

Renseignements: Simon Falardeau, Capital-Image, (514) 739-1188, poste
231, Cell.(514) 755-5831


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.