Prévenir, trouver, gérer, recommande le Conseil canadien de la santé dans son nouveau rapport sur les maladies chroniques au Canada



    Le système canadien de soins de santé doit se transformer rapidement pour
    arrêter la montée du diabète et des autres maladies chroniques

    LONDON, ON, le 5 mars /CNW/ - Le Canada peut et doit faire mieux en
matière de prévention, d'identification et de gestion des maladies chroniques
dont la prévalence est en recrudescence. C'est ce que déclare le rapport
inaugural du Conseil canadien de la santé sur les résultats de santé.
    Ce rapport, Importance du renouvellement des soins de santé : Leçons du
diabète, examine nos connaissances concernant la gestion optimale des maladies
chroniques et les compare au traitement courant de ces maladies, prenant le
diabète de type 2 comme étude de cas. Le rapport évalue comment un changement
d'approche pour les soins de santé peut avoir des répercussions profondes et
positives sur les résultats de santé et sur la qualité de vie des Canadiens,
tout en contribuant à garantir la viabilité de notre système de soins de santé
pour les générations futures.
    Le lancement de ce rapport a eu lieu aujourd'hui au London InterCommunity
Health Centre, qui pratique une démarche innovatrice de dépistage, gestion et
prévention du diabète auprès d'un groupe très à risque de cette ville, la
communauté latino-américaine. Le rapport a mis cette approche particulièrement
en relief, ainsi que d'autres initiatives prometteuses de gestion des maladies
chroniques dans le reste du pays.
    "La façon dont nous fournissons actuellement les soins de santé laisse
trop de personnes dans une position de vulnérabilité face à de graves
problèmes de santé qui pourraient être évités", a déclaré le Dr Ian Bowmer,
vice-président du Conseil canadien de la santé. "En ne favorisant pas la
prévention et en ne changeant pas notre façon de soigner les maladies
chroniques, nous n'optimisons pas les soins et nous exposons au risque la
qualité de vie des Canadiens."
    Le Conseil de la santé a comparé les soins du diabète au Canada et
ailleurs dans le monde, et en a conclu qu'en matière de prestation des soins
nous devons renouveler et améliorer nos façons de faire, entre autres en
utilisant des équipes de soins de santé, créant des dossiers électroniques
complets pour les patients, et fixant des objectifs d'amélioration de la
qualité des soins. Nous devons fournir de meilleurs soins aux populations à
haut risque, y compris les Premières nations, les Canadiens à faible revenu et
les personnes appartenant à certains groupes ethniques. Nous devons aussi
coordonner des mesures d'action soutenues en matière de prévention.
    Moins de la moitié des personnes atteintes du diabète font les tests et
les analyses de laboratoire que les experts recommandent - des tests
importants en ce qui concerne la prévention de complications graves. Là où les
personnes atteintes de diabète reçoivent des soins visant à prévenir les
complications, elles sont en meilleure santé, passent moins de temps à
l'hôpital, et, en fin de compte, reçoivent des soins de santé moins coûteux.
    Le Conseil de la santé croit que le système canadien de soins de santé
doit abandonner l'approche traditionnelle de "trouver et rectifier le
problème", qui met l'emphase sur des soins de santé à court terme, pour passer
à une approche plus durable de type "prévenir, trouver, gérer", qui unit
prévention et soins de haute qualité.
    Un Canadien sur trois a une maladie chronique, et le diabète de type 2
affecte au moins 1,3 million de Canadiens, sans compter les centaines de
milliers qui ne savent pas qu'ils en sont atteints. Le diabète de type 2, une
maladie largement évitable, est en recrudescence parmi les enfants et les
adultes dans tout le pays, à cause de modifications des habitudes alimentaires
et de l'activité physique qui augmentent le risque de le contracter.
    Selon le Conseil de la santé, les trois-quarts des personnes atteintes de
diabète ont aussi d'autres maladies chroniques. Un grand nombre souffre de
complications graves typiques du diabète, telles que maladies du coeur,
lésions aux reins, dépression, perte de la vue, et mauvaise circulation qui
peut amener à l'amputation. Mais, comme le conclut le rapport, avec des soins
adéquats, ces problèmes de santé - qui affectent négativement la qualité de
vie des personnes atteintes du diabète et provoquent la hausse des coûts de
leurs soins de santé - peuvent être prévenus ou évités.
    Les programmes de dépistage et les initiatives communautaires visant à
aider les gens à mieux gérer leur alimentation et leurs modes de vie peuvent
avoir des effets très importants, permettant de prévenir ou de retarder
l'apparition de la maladie, mais il nous faut agir maintenant pour arrêter la
montée du diabète et des maladies chroniques qui lui sont liées.
    "La leçon est claire. Si les personnes atteintes de diabète obtiennent
tout de suite les soins adéquats, les soins de santé dont elles auront besoin
plus tard seront moins intensifs, moins coûteux", a déclaré le Dr Stanley
Vollant, membre du Conseil canadien de la santé. "La façon dont nous
fournissons les soins est fragmentée et désuète. Si nous changeons la manière
dont fonctionne le système de santé, nous pourrons améliorer le bien-être des
Canadiens et mieux assurer la viabilité du système. Le Canada peut faire
mieux."
    "Il a fallu les efforts de toute une génération pour voir diminuer
vraiment le nombre des Canadiens qui fument", a rappelé le Dr Bowmer. "Nous
devons suivre la même ligne de conduite en ce qui concerne l'alimentation
saine et l'activité physique, pour prévenir les maladies chroniques comme le
diabète. Mais nous devrons agir plus vite."
    Dans le cadre de ce lancement, le Conseil canadien de la santé a inauguré
un projet d'intéressement du public, pour connaître les opinions des Canadiens
sur le rapport présenté aujourd'hui. La consultation en ligne commence
immédiatement et continuera jusqu'au 15 avril sur le site Web du Conseil,
www.conseilcanadiendelasante.ca. Quatre tables rondes de consultation se
tiendront aussi à Thunder Bay, Halifax et Vancouver.
    Le Conseil canadien de la santé présentera les résultats de ces
consultations dans un rapport public et intégrera les enseignements de ce
projet à d'autres rapports à venir sur les résultats de santé.
    On peut télécharger le rapport complet sur les résultats de santé, des
aperçus et d'autres documents à www.conseilcanadiendelasante.ca.

    Le Conseil canadien de la santé à l'écoute des Canadiens

    Lancement aujourd'hui d'une consultation en ligne centrée sur le diabète
    et autres maladies chroniques

    Le Conseil canadien de la santé veut entendre ce que les Canadiens
atteints du diabète ou d'autres maladies chroniques ont à dire sur les soins
de santé. Le Conseil invite tous les Canadiens à visiter son site Web,
www.conseilcanadiendelasante.ca, et à y formuler leur commentaires, dès
maintenant et jusqu'au 15 avril 2007.
    Aujourd'hui aussi, le Conseil canadien de la santé rend public son
rapport Importance du renouvellement des soins de santé : Leçons du diabète, à
London, Ontario. Il s'agit du premier d'une série de rapports sur les
résultats de santé qui évaluent les répercussions de la qualité des soins sur
la santé des individus.
    "Dans tous nos rapports, nous essayons d'ajouter aux faits une optique
humaine, en montrant les effets de la réforme des soins de santé sur les
Canadiens. En écoutant les Canadiens eux-mêmes parler de leurs expériences et
énoncer leurs priorités, nous espérons acquérir et mettre en commun une plus
vaste compréhension de ce qui, selon eux, va bien ou a besoin de changer dans
notre système de soins de santé", a déclaré Jeanne Besner, présidente du
Conseil canadien de la santé.
    Tous les Canadiens sont invités à participer à cette consultation en
ligne sur le site Web du Conseil canadien de la santé,
www.conseilcanadiendelasante.ca. La participation est confidentielle et prend
de 20 à 30 minutes environ. On demande aux participants d'exprimer leurs choix
sur une série de priorités en matière de soins de santé et on les invite à
faire part de leurs idées et de leurs histoires personnelles.
    "Nous espérons recevoir les commentaires d'un échantillon largement
représentatif de la société canadienne. Que vous soyez atteint du diabète ou
d'une autre maladie chronique, ou apparenté à une personne qui en souffre, que
vous soyez un professionnel de la santé ou tout simplement un Canadien qui se
sent concerné, le Conseil canadien de la santé accueille chaleureusement votre
contribution", a ajouté Mme Besner.
    Le projet du Conseil canadien de la santé comprend aussi une série de
discussions face à face avec des personnes qui ont le diabète ou dont un
parent en est atteint. Avec l'appui de l'Association canadienne du diabète,
des tables rondes sont organisées à Thunder Bay, Halifax et Vancouver.
    Le Conseil canadien de la santé présentera les résultats de ces
consultations dans un rapport public et intégrera les enseignements de ce
projet dans d'autres rapports à venir.

    A propos du Conseil canadien de la santé :
    Le Conseil canadien de la santé, créé par l'Accord de 2003 des premiers
ministres sur le renouvellement des soins de santé, à la suite des
recommandations des rapports Romanow et Kirby, a pour mission de surveiller
les progrès réalisés quant au renouvellement des soins de santé au Canada, et
d'en rendre compte au public. Les 26 membres du Conseil ont été nommés par les
provinces et les territoires participants, ainsi que par le gouvernement du
Canada. Ils ont la connaissance et l'expérience de domaines très divers comme
les soins communautaires, la santé des Autochtones, les soins infirmiers,
l'éducation à la santé, l'administration, les finances, la médecine et la
pharmacie.




Renseignements :

Renseignements: Nazia Khan, Temple Scott Associates, Tél.: (416)
360-6183 poste 229, Nazia@tsa.ca; Paul Cantin, Conseil canadien de la santé,
Tél.: (416) 480-7085, Tél. cel.: (416) 526-1593,
pcantin@conseilcanadiendelasante.ca

Profil de l'entreprise

Conseil canadien de la santé

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.