Présence du Québec au Sommet des Amériques - LOUISE BEAUDOIN REPLIQUE AU MINISTRE ARCAND



    PARIS, France, le 16 avr. /CNW Telbec/ - La députée de Rosemont et
porte-parole de l'opposition officielle en matière de relations
internationales et francophonie, Louise Beaudoin, a tenu à réagir, de Paris,
aux propos tenus hier par le ministre des Relations internationales du Québec,
Pierre Arcand, relativement à la présence du Québec au Sommet des Amériques.
    "Ce que le ministre Arcand a soutenu hier concernant la participation du
Québec au prochain Sommet des Amériques, qui aura lieu à Trinité-et-Tobago,
illustre bien sa méconnaissance de l'action internationale du Québec. M.
Arcand devrait s'informer davantage car, faut-il le rappeler, malgré la vive
opposition du gouvernement fédéral à toute forme de participation directe du
Québec au programme du Sommet des Amériques tenu à Québec en 2001, ne
permettant même pas au premier ministre du Québec de souhaiter la bienvenue
aux délégations, le gouvernement du Québec a tenu un nombre impressionnant
d'activités, dans les quatre langues des Amériques, afin d'informer tant les
députés de l'Assemblée nationale, la société civile et les délégués étrangers,
des positions du Québec sur les enjeux du Sommet", a déclaré Louise Beaudoin.
    Elle tient à rappeler que, n'ayant aucun accès direct aux délégations
participantes, le gouvernement du Québec avait pris, par exemple, l'initiative
de publier un encart dans les journaux francophones et anglophones québécois
et canadiens afin de faire connaître aux délégués les positions du Québec sur
chacun des sujets traités lors du Sommet. "Même s'il n'était pas représenté
directement, le Québec a été très actif en 2001, et ce, malgré l'opposition
d'Ottawa", a ajouté Mme Beaudoin.

    POUR PLUS DE TRANSPARENCE

    Hier, le ministre des Relations internationales du Québec a indiqué
s'être entretenu avec son homologue fédéral, Lawrence Cannon, pour discuter
des positions du Québec sur les sujets qui seront traités lors du prochain
Sommet des Amériques. Toutefois, jamais le ministre n'a dévoilé les positions
du Québec ni le contenu des échanges entre Québec et Ottawa. C'était également
la même approche qu'a adoptée le ministre Arcand en ce qui concerne la
réduction drastique de l'aide au développement en Afrique francophone. Il
discute en privé avec Ottawa sans informer les Québécoises et les Québécois de
ses positions.
    "L'approche du ministre Arcand manque franchement de transparence. Ce
n'est certainement pas la façon adéquate si l'on veut mobiliser la société
québécoise face à des enjeux importants. Cette façon de faire doit
certainement faire l'affaire d'Ottawa", a indiqué la députée de Rosemont.
    Le Parti Québécois demande au gouvernement du Québec et à son ministre
des Relations internationales de faire connaître publiquement la position du
Québec sur les enjeux internationaux. "Rapidement, le ministre des Relations
internationales du Québec doit revenir à l'approche plus ouverte, plus franche
et plus transparente", a conclu Louise Beaudoin.
    -%SU: CPN,RLI
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.