Près de la moitié des Canadiens n'ont pas de plan financier, ce qui met en péril l'atteinte de leurs objectifs : Sondage de la Banque CIBC

Des thèmes qui touchent toutes les étapes de la vie, tels que les soins de santé, les imprévus et le manque d'argent, ressortent comme les principales sources d'inquiétude par rapport à la retraite

TORONTO, le 24 janv. 2017 /CNW/ - Un nouveau sondage mené par la Banque CIBC (TSX:CM) (NYSE: CM) révèle que près de la moitié (46 pour cent) des Canadiens n'ont pas de plan financier pour atteindre leurs objectifs, et ce, malgré le fait que beaucoup se sentent préoccupés par leur retraite.

« Même si nous avons pour la plupart une assez bonne idée de nos objectifs financiers, de nombreux Canadiens n'ont pas de plan concret pour obtenir ce qu'ils veulent aujourd'hui - et demain », affirme Sarah Widmeyer, directrice générale et chef, Groupe des stratégies de Gestion des avoirs, Banque CIBC. « Que vous souhaitiez éliminer vos dettes, épargner davantage, ou prendre votre retraite tôt, vous pouvez y arriver avec un plan financier. »

Voici quelques-unes des principales conclusions du sondage :

  • 54 pour cent des Canadiens sondés ont un plan financier. Parmi eux :
    • 64 pour cent ont un plan à long terme dans lequel sont définis leurs objectifs d'épargne ainsi que les étapes pour les atteindre;
    • 36 pour cent le décrivent comme un simple budget qu'ils révisent régulièrement, un plan à court terme ou « autre ».
  • 46 pour cent des Canadiens sondés n'ont pas de plan financier. Parmi eux :
    • 42 pour cent disent qu'ils ont une « assez bonne idée » de leur situation et qu'ils n'ont pas besoin de rédiger de plan.
  • Lorsqu'il est question de la retraite, un peu plus de la moitié (51 pour cent) des répondants s'inquiètent surtout de l'augmentation des frais de soins de santé, 45 pour cent sont préoccupés par la manière de gérer les dépenses imprévues et 43 pour cent s'inquiètent de ne pas avoir suffisamment d'argent pour mener la vie qu'ils souhaitent.

« La vie est parsemée d'obstacles »

Selon des sondages précédents menés par la Banque CIBC, le remboursement des dettes représente la principale priorité financière des Canadiens pour une septième année consécutive, ce qui montre que peu de gens progressent vers leurs objectifs.

« Nous visons tous à avoir un coussin suffisant en vue de la retraite et de l'argent pour gérer les imprévus, mais la vie quotidienne a tendance à semer des obstacles sur notre route », poursuit Mme Widmeyer. « Parce qu'il trace clairement la voie jusqu'à vos objectifs, un plan financier peut vous aider à maintenir le cap. Il peut également vous permettre d'avoir confiance en votre capacité à gérer les imprévus, de sorte que les aléas de la vie ne mettent pas en péril vos rêves de retraite et autres objectifs. »

Le sondage démontre que le fait d'avoir un plan financier augmente la confiance des Canadiens en leur capacité à gérer les changements imprévus liés à leurs finances. De plus, ceux qui font appel à un conseiller financier (61 pour cent) se sentent aussi mieux préparés à faire face aux aléas de la vie. Le sondage a été mené auprès de Canadiens dont le revenu annuel du ménage est supérieur à 100 000 $.

Un plan financier et un budget sont deux choses différentes, mais tout aussi importantes

Les résultats du sondage démontrent que, pour plus du tiers (36 pour cent) des répondants qui ont un plan financier, la différence entre celui-ci et un budget ne semble pas claire, ce qui indique une compréhension limitée de sa véritable valeur et de sa raison d'être.

« La budgétisation et la planification financière vont de pair, et un budget à lui seul ne suffit pas à préparer la vie dont vous rêvez pour l'avenir », soutient Mme Widmeyer. Elle ajoute que si les Canadiens confondent budget et plan financier, ils risquent d'être mal préparés.

Mme Widmeyer décrit le plan financier comme un rapport écrit où sont clairement détaillés les objectifs ainsi que les besoins et les priorités financières d'une personne en ce qui a trait, par exemple, au revenu et aux dépenses, aux impôts, à la planification hypothécaire, à la formation, à la retraite, à la planification successorale et à l'assurance. Elle ajoute qu'un plan financier tient aussi compte de variables comme l'inflation, le temps nécessaire à l'atteinte d'un objectif et les taux de rendement attendus, ce que beaucoup risquent d'omettre s'ils sont laissés à eux-mêmes.

« Il y a beaucoup d'éléments à considérer en fonction d'où vous en êtes dans votre vie, de votre revenu et de vos attentes en matière de mode de vie », explique Mme Widmeyer. « Est-il préférable de rembourser ses dettes ou d'épargner? Épargnez-vous suffisamment? Pourriez-vous prendre votre retraite plus tôt que prévu? Voilà quelques questions auxquelles un plan financier peut vous aider à répondre, d'où sa véritable valeur. »

Conseils pour commencer

Pour ceux qui ne savent pas trop par où commencer, voici les conseils de Mme Widmeyer :

  1. Identifiez vos objectifs à court et à long terme
  2. Examinez attentivement votre budget
  3. Créez un plan qui établit des objectifs mesurables et des échéances
  4. Évaluez votre progression sur une base annuelle

« C'est le moment idéal pour rencontrer un conseiller financier qui pourra vous aider à définir et à prioriser vos objectifs afin d'établir un plan pour les atteindre », ajoute Mme Widmeyer. « La clé du succès, c'est d'avoir un plan, d'évaluer votre progression sur une base annuelle et d'apporter des changements, au besoin. Ainsi, vous resterez sur la bonne voie pour réaliser ce qui vous tient à cœur. »

Un plan pour chaque tranche d'âge

  • Dans la vingtaine et la trentaine - Au début, il est important de bien gérer ses dettes et de surveiller son épargne. Profiter du Régime d'accession à la propriété peut vous aider à amasser un versement initial pour votre première maison, tandis qu'épargner dans un CÉLI vous permet de conserver vos droits de cotisation à un REER pour les années où votre salaire sera probablement plus élevé. Lire l'histoire de Claude et de Dominique.
  • Dans la quarantaine et la cinquantaine - Pour la génération prise en sandwich, tout est une question d'équilibre. Des priorités concurrentes vous attirent dans des directions opposées, et il peut être difficile de maintenir le cap. Cherchez des moyens de maximiser votre épargne grâce au régime enregistré d'épargne-études. Assurez-vous aussi d'équilibrer votre portefeuille en fonction du bon horizon de placement et de votre tolérance au risque, puis d'estimer plus précisément votre revenu futur. Lire l'histoire de Xue et de Mei-Lien.
  • À partir de la soixantaine - Pour ceux qui sont à la retraite ou qui s'en approchent, vous devez comprendre vos nouveaux besoins en matière de revenu, de mode de vie et de planification pour tout frais de soins de santé imprévus, afin de tracer clairement la voie pour les années à venir. Savoir quand retirer de vos fonds enregistrés de revenu de retraite et combien vous devez retirer pour réduire vos obligations fiscales et continuer à épargner en vue des prochaines années, tout en planifiant votre succession, peut contribuer à protéger votre patrimoine et à réduire au maximum votre taux d'imposition. Lire l'histoire de Josée et d'André.

PRINCIPALES CONCLUSIONS DU SONDAGE

Pourcentage des Canadiens sondés qui ont un plan financier dans lequel sont détaillées les décisions et les activités financières de leur ménage :

Oui

54 %

Non

46 %

Principales raisons pour lesquelles les Canadiens sondés qui n'ont pas de plan financier n'ont pas l'impression d'en avoir besoin d'un :

J'ai une bonne idée de ce que je dois faire et je n'ai pas besoin de le mettre par écrit.

42 %

Ma situation est assez simple et je n'en vois pas l'utilité.

26 %

Trois principaux objectifs qui justifient l'établissement d'un plan financier selon les Canadiens sondés :

Épargner pour la retraite

53 %

Éliminer les dettes de cartes ou de marges de crédit

38 %

Rembourser un prêt hypothécaire plus rapidement que prévu

38 %

Principales préoccupations des Canadiens sondés concernant la retraite :

Augmentation des frais de soins de santé

51 %

Gestion des dépenses imprévues (p. ex., dépenses liées à la santé ou soins de longue durée)

45 %

Ne pas avoir suffisamment d'argent pour mener la vie que je souhaite

43 %

Proportions des répondants avec ou sans plan financier qui ont confiance en leur capacité à faire face à une situation ou à un scénario imprévu :

Répondants avec un plan financier

Répondants sans plan financier

Répondants avec un conseiller financier

Répondants sans conseiller financier

Une personne du ménage perd soudainement son emploi

70 %

58 %

69 %

57 %

Un cas de maladie ou d'invalidité dans la famille m'empêche ou empêche un membre de ma famille de travailler pendant quelques mois

77 %

72 %

78 %

68 %

Frais médicaux non couverts par ma compagnie d'assurance

77 %

71 %

78 %

67 %

Urgence financière soudaine et imprévue (p. ex., rénovations domiciliaires urgentes, réparation de la voiture)

88 %

80 %

87 %

80 %

Divorce

51 %

48 %

52 %

46 %

La famille s'agrandit

57 %

59 %

60 %

55 %

Avis relatif au sondage sur le plan financier :

Du 5 au 9 janvier 2017, un sondage en ligne a été mené auprès de 1 007 adultes canadiens dont les revenus du ménage sont supérieurs à 100 000 $ et qui sont inscrits au Forum Angus Reid. Aux fins de comparaison, un échantillon de cette taille comporte une marge d'erreur de plus ou moins 3 %, 19 fois sur 20.

À propos de la Banque CIBC La Banque CIBC est une importante institution financière canadienne d'envergure mondiale qui compte 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Par l'intermédiaire de ses trois principales unités d'exploitation, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises, Gestion des avoirs et Marchés des capitaux, la Banque CIBC offre une gamme complète de produits et de services au moyen de son réseau étendu de services bancaires électroniques, de ses centres bancaires et de ses bureaux dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués et renseignements au sujet de la Banque CIBC au www.cibc.com/ca/media-centre/ ou sur LinkedIn (www.linkedin.com/company/cibc), Twitter @BanqueCIBC, Facebook (www.facebook.com/CIBC) et Instagram @CIBCmaintenant.

SOURCE CIBC - Étude des besoins des consommateurs et conseils

Renseignements : Caroline Van Hasselt, directrice en chef, Relations publiques, 416 784-6699 ou caroline.vanhasselt@cibc.com

LIENS CONNEXES
http://www.cibc.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.