Prenez la bonne voie pour protéger l'environnement pendant vos vacances en Europe cet été



    Le train est un meilleur choix que l'avion et l'auto si vous voulez
    "voyager vert" (le site Web de l'Agence américaine de protection de
    l'environnement vous en donne la preuve)

    UTRECHT, Pays-Bas, le 26 juin /CNW/ - L'année dernière, selon
l'Organisation de l'aviation civile internationale, plus de deux milliards de
voyages ont été effectués dans le monde sur les lignes aériennes régulières,
soit 4 % de plus qu'en 2005. L'Association du transport aérien international
(IATA) prévoit que 500 millions de passagers supplémentaires prendront la voie
des airs d'ici 2010. Considérant qu'un avion à réaction émet 23 kilos de CO2
par 100 kilomètres-passagers, de grosses quantités de dioxyde de carbone sont
déversées dans l'atmosphère. L'automobile fait un peu mieux avec un peu moins
de 18 kilos, mais le train surpasse ces deux moyens de transport puisqu'il
émet moins de 5 kilos de CO2 par 100 kilomètres-passagers(1).
    Les émissions de dioxyde de carbone provenant des voitures et des avions
sont un facteur très important de la pollution de l'air et du réchauffement de
la planète. D'ailleurs, un rapport publié plus tôt cette année par le US
General Accounting Office confirme le rôle joué par les émissions dans les
changements climatiques et prévoit que les émissions de dioxyde de carbone et
de gaz à effets de serre augmenteront à mesure que les vols commerciaux
d'avions à réaction seront de plus en plus nombreux. Si on ne peut s'attendre
à ce que les gens cessent de prendre l'avion, on peut leur demander pourtant
de prendre des décisions éclairées pour contribuer à réduire leur bilan
carbone pendant les vacances. En Europe, prendre le train au lieu de louer une
auto ou de se déplacer en avion sur les lignes à bas prix représente un moyen
sûr de réduire les conséquences des voyages sur l'environnement, comme en
convient M. Ian Byrne, directeur adjoint de la National Energy Foundation,
établie au Royaume-Uni, qui vous donne le conseil suivant :
    "Si vous êtes préoccupé par votre apport aux changements climatiques,
souvenez-vous que le train est toujours un meilleur choix que l'avion. Les
émissions de dioxyde de carbone d'un vol aller-retour entre Paris et Berlin,
par exemple, permettraient à un usager du train de voyager de Paris à Berlin,
puis jusqu'à Vienne, Venise et Rome puis de revenir à Paris, et il en
resterait encore assez pour deux voyages aller-retour de Paris à Amsterdam, si
bien que vous pourriez emmener un ami!"
    Le réseau Eurail, qui couvre presque toute l'Europe et offre une vaste
gamme de cartes à prix abordable et en différentes formules, facilite le
"voyage vert". La carte classique, Eurail Global, par exemple, permet de
parcourir plus de 4 000 miles en train. Les trains couvrant cette distance
émettent 0,3 tonne de CO2, tandis que les autos et les avions en émettent plus
d'une tonne pour la même distance. Les voyageurs peuvent calculer les
émissions dont ils sont responsables sur le site Web de l'Agence américaine de
protection de l'environnement à
www.epa.gov/climatechange/emissions/ind_calculator.html (en anglais
seulement).
    A côté des avantages écologiques du chemin de fer, le voyage par train en
lui-même est aussi agréable que la destination. Les trains rapides aux lignes
effilées fonctionnent bien de centre-ville en centre-ville, utilisant un
minimum de terrain comparativement à la plupart des réseaux routiers
américains. L'extension anarchique des zones urbaines étant peu importante, le
passager installé à un coin-fenêtre peut admirer le paysage qui défile sous
ses yeux : châteaux sortis d'un conte de fées, collines boisées, villages
endormis et villes animées. Qui plus est, le train est rarement en retard pour
des raisons mécaniques ou climatiques. Il n'est jamais touché par les
congestions qui ralentissent fréquemment le trafic aérien ou la circulation
automobile, source d'un gaspillage de carburant et d'une hausse de l'émission
des gaz à effet de serre. Prendre le train chaque fois que c'est possible
relève vraiment du bon sens.
    Eurail propose toute une gamme de cartes à prix abordable et offrant
diverses formules. La carte classique Eurail Global couvre 18 pays et offre au
voyageur la liberté de voyager aussi loin qu'il veut, quand il le veut et
aussi longtemps qu'il le veut. Le voyageur qui souhaite visiter quelques pays
seulement utilisera la carte personnalisée Eurail Select lui permettant de se
rendre dans un groupe de 3, 4 ou 5 pays, pourvu qu'ils soient reliés par
chemin de fer ou par une ligne maritime. Pour répondre à la tendance à la
hausse de vacances plus courtes dans un nombre plus petit de pays, Eurail a
lancé sa carte Eurail Regional, valide dans deux pays voisins d'Europe, et la
carte Eurail National permettant une découverte en profondeur d'un seul pays.
En 2007, Eurail a rendu quelques nouvelles destinations attrayantes
accessibles avec la carte Eurail National, dont l'Italie, le Portugal et la
République d'Irlande.
    Le Groupe Eurail comprend 27 lignes ferroviaires et lignes de navigation,
ainsi que plusieurs partenaires proposant des prix spéciaux et des remises.
Pour obtenir de plus amples renseignements sur Eurail, veuillez consulter
www.EurailGroup.com. Pour effectuer un achat, rendez-vous à www.Eurail.com ou
chez l'un des agents autorisés d'Eurail en Amérique du Nord : ACP Rail
International (eurail-acprail.com); Flight Centre (flightcentre.com) et Rail
Europe (www.raileurope.com).

    Remarques à l'intention des rédacteurs :

    Les pays accessibles avec les cartes Eurail sont l'Autriche (incluant le
Liechtenstein), la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, la République tchèque,
le Danemark, la Finlande, la France (incluant Monaco), l'Allemagne, la Grèce,
la Hongrie, l'Italie, le Luxembourg, le Monténégro, les Pays-Bas, la Norvège,
la Pologne, le Portugal, la République d'Irlande, la Roumanie, la Serbie, la
Slovénie, l'Espagne, la Suède et la Suisse. Remarque : les pays participants
varient selon le type de carte.

    Images : il est possible de télécharger des photos haute résolution de
trains européens à partir de la médiathèque d'Eurail à
http://eurail.informationstore.net/.

    Remarque technique : L'exemple présenté par la National Energy Foundation
est fondé sur des émissions de CO2 d'un aller-retour à Berlin estimées à
0,38 tonne, avant tout effet de forçage radiatif du climat (ce qui, selon
certains experts faisant autorité en la matière, signifie que l'équivalent au
sol serait presque trois fois plus élevé). Pour le voyage en train, on se
fonde sur l'utilisation de trains électriques à grande vitesse, sans tenir
compte des très faibles émissions de CO2 liées à l'industrie nucléaire en
France.

    
    (1) "Railways and the Environment" (Les chemins de fer et
        l'environnement), par la Communauté européenne du rail et des
        compagnies d'infrastructure et l'Union internationale des chemins de
        fer, 2004, http://www.cer.be.
    




Renseignements :

Renseignements: Ana Dias e Seixas, directrice du marketing, Groupe
Eurail G.I.E., Tél.: +31-(0)30-850-0125; courriel: a.diaseseixas@eurail.nl

Profil de l'entreprise

EURAIL GROUP G.I.E.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.