Prendre le temps de vivre son deuil : Un enjeu électoral économique et social important



    QUEBEC, le 16 mars /CNW Telbec/ - La Corporation des thanatologues du
Québec (CTQ) interpelle les partis politiques afin qu'ils se prononcent sur
l'importance de reconnaître un droit à l'exercice du deuil pour les proches
parents dans le cadre de la loi québécoise des normes minimales du travail.
    "Nous ne voulons pas faire un débat sur les modalités, mais plutôt sur un
principe. Cette reconnaissance n'est pas un précédent. Elle est déjà en
vigueur pour les travailleurs de l'industrie du vêtement qui bénéficient de
cinq jours de congé, dont  trois jours payés" déclare le président de la CTQ,
M. Richard Hébert.
    C'est pourquoi les professionnels des services funéraires proposent la
création d'un comité de travail interministériel, formé de représentants de
divers ministères (Justice, Travail, Santé et Services sociaux et Finances)
afin d'évaluer les modalités d'application et les impacts économiques et
sociaux d'une telle mesure.
    "La reconnaissance légale du droit à l'exercice du deuil pourrait se
limiter au décès d'un proche. Dans ce cas, nous suggérons un congé payé de
5 jours ouvrables reconnu par la loi des normes minimales du travail." a
ajouté le président de la Corporation des Thanatologues du Québec (CTQ).
    Trop souvent, selon le porte-parole de la CTQ, l'exercice du deuil est
perçu comme un fardeau pour la famille qui est contrainte de pratiquer de plus
en plus le "fast-food funéraire", sans temps d'arrêt, sans cérémonies et sans
période de recueillement pour les proches. L'abandon des pratiques religieuses
traditionnelles a laissé un vide dans les rituels funéraires et provoqué chez
beaucoup de citoyens une absence de repères pour vivre en toute quiétude des
moments douloureux mais humainement précieux. Cela peut d'ailleurs provoquer,
chez certains individus, des problèmes psychologiques importants selon l'avis
de spécialistes.
    "Nous voulons que les chefs des partis politiques se prononcent sur le
principe du droit à l'exercice du deuil et sur la création d'un comité de
travail pour en définir les modalités d'application, c'est une question
d'éthique civique" a conclu Monsieur Hébert.




Renseignements :

Renseignements: Jean Baillargeon, (418) 648 1233, poste 235

Profil de l'entreprise

Corporation des thanatologues du Québec

Renseignements sur cet organisme

QUEBEC : ELECTIONS 2007

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.