Prendre des mesures pour améliorer la communication : une mauvaise maîtrise de l'asthme au Canada donne un sujet de discussion aux patients



    - Le nouveau bulletin de la Société Canadienne de l'Asthme souligne la
    nécessité d'un dialogue ouvert entre les patients et les professionnels
    de la santé pour mieux prendre en charge la maladie -

    TORONTO, le 10 avril /CNW/ - Le temps d'une révolution est venu pour les
soins respiratoires au Canada; non seulement le Canada affiche l'une des plus
hautes incidences d'asthme dans le monde(1), mais près de soixante pour cent
des cas d'asthme au Canada restent mal maîtrisés(2). Des études indiquent
qu'une raison importante de cette prise en charge médiocre tient à un manque
de communication entre les patients et les médecins au sujet des symptômes de
l'asthme et des effets indésirables des traitements(3). La deuxième édition du
bulletin Etat de la Population Asthmatique - L'Etude Nationale de CASE,
publiée aujourd'hui par la Société Canadienne de l'Asthme traite de cette
difficulté en constituant pour les patients et les professionnels de la santé
une ressource éducative importante qui offre des conseils et des astuces sur
la manière de remédier à cette absence de communication.
    Selon le Dr Mark Greenwald, vice-président, directeur du Comité
consultatif médical et scientifique de la Société Canadienne de l'Asthme : "Il
est important que les médecins, les pharmaciens et les patients discutent des
symptômes de l'asthme et des effets indésirables des traitements, et
travaillent ensemble pour élaborer un système qui fixe et surveille des
objectifs pour la prise en charge de l'asthme afin que les patients obtiennent
une maîtrise à vie sur cette sérieuse maladie. Nous sommes excités à l'idée de
publier le dernier bulletin Etat de la Population Asthmatique, qui vise à
faire en sorte que les professionnels de la santé et les patients discutent
des moyens optimaux pour prendre l'asthme en charge et réduire le pourcentage
de Canadiens qui ne le maîtrisent pas."
    La dernière édition du bulletin Etat de la Population Asthmatique réunit
toutes sortes de points de vue dans le spectre des soins respiratoires. Le
document de quatre pages traite du point de vue et de l'expérience des
patients canadiens sur la vie avec l'asthme et la prise en charge de la
maladie; de conseils de pharmaciens sur les symptômes d'asthme; des avis des
médecins sur les effets de certains traitements contre l'asthme, y compris les
effets indésirables buccaux (muguet, pharyngite et raucité de la voix), de
l'information à propos de l'asthme et de renseignements sur les déclencheurs
de l'asthme.
    Selon le Dr Stephen Field, spécialiste des troubles respiratoires et
professeur de médecine clinique à l'Université de Calgary : "Sans un dialogue
adéquat entre les patients et les médecins au sujet des causes profondes de la
maîtrise médiocre de l'asthme, cette maladie restera un problème sérieux pour
les personnes qui en sont atteintes, pour la communauté médicale et pour le
système de soins de santé canadien."
    Le bulletin Etat de la Population Asthmatique traite aussi des
répercussions que les effets indésirables buccaux associés aux traitements à
base de corticostéroides par inhalation (CSI), soit les traitements de
première intention recommandés pour l'asthme selon les principes directeurs du
Consensus Canadien sur l'Asthme(4), peuvent avoir sur les patients qui
prennent leur médicament conformément aux prescriptions de leur médecin. Le
sondage pancanadien CASE (Control of Asthma and Side Effects), d'où le
bulletin tire son nom, a permis de constater que vingt-huit p. 100 des
patients asthmatiques ont rapporté la présence d'effets indésirables buccaux
dont le muguet, la pharyngite et la raucité de la voix après avoir suivi un
traitement à base de corticostéroides par inhalation (CSI).(5) Par conséquent,
ils ont décidé de stopper leur traitement, de le remplacer ou de le modifier
sans consulter leur médecin, ce qui a rendu difficile un contrôle efficace de
l'évolution de la maladie.(6)
    Selon Lisa Hurshman, asthmatique de longue date qui utilise les
traitements CSI depuis 14 ans : "Pendant des années, j'utilisais un traitement
à base de corticostéroides par inhalation deux fois par jour pour maîtriser
mon asthme et il y a eu des moments où j'ai eu à endurer d'avoir la voix
rauque et à endurer un film blanc douloureux sur ma langue et indicateur de la
présence d'une infection, ce qui avait une énorme incidence sur ma vie
quotidienne. Depuis, après avoir discuté des effets indésirables en question
avec mon médecin et mon pharmacien, je prends un autre traitement pour
l'asthme une fois par jour, ce qui a considérablement réduit les effets
indésirables et m'a permis d'obtenir une meilleure maîtrise de la maladie."

    A propos du bulletin Etat de la Population Asthmatique - L'Etude
    Nationale de CASE
    Le bulletin Etat de la Population Asthmatique - L'Etude Nationale de
CASE, est une ressource éducative qui a été conçue pour attirer l'attention
sur le sérieux de la maîtrise médiocre de l'asthme au Canada et qui encourage
les patients et les prestateurs de soins de santé à travailler ensemble pour
mieux maîtriser la maladie. La Société Canadienne de l'Asthme encourage les
asthmatiques canadiens à traiter leur maladie sérieusement et à la prendre en
charge, en parlant à leur médecin au sujet des symptômes et des effets
indésirables du traitement. Le bulletin a été financé par une subvention sans
restriction d'ALTANA Pharma Inc., une entreprise Nycomed.
    Le bulletin Etat de la Population Asthmatique - L'Etude Nationale de CASE
constitue un suivi du bulletin Etat de la Population Asthmatique publié en
septembre 2006 et est offert aux patients, aux soignants et aux prestateurs de
soins de santé partout au Canada grâce à la Société Canadienne de l'Asthme.
Pour en obtenir des exemplaires additionnels, veuillez visiter le site
www.asthma.ca.

    
    A propos de l'asthme au Canada
    -   Le Canada affiche l'une des incidences d'asthme les plus élevées dans
        le monde(7) : la maladie touche environ trois millions de
        Canadiens(8).
    -   L'asthme est la première cause des visites aux services d'urgence(7).
    -   Environ 20 enfants et 500 adultes meurent de l'asthme chaque
        année(7).
    

    A propos de la Société Canadienne de l'Asthme
    La Société Canadienne de l'Asthme est un organisme de santé bénévole
réputé, enregistré à l'échelle nationale et fort d'une expérience de 31 ans à
fournir des services de soutien respiratoire aux patients et aux
professionnels de la santé. Notre vision est de veiller à ce que chaque enfant
et chaque adulte canadien chez qui on diagnostique l'asthme, les allergies
associées et la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) profite d'une
haute qualité de vie.
    Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Société Canadienne de
l'Asthme et sur nos services, visitez le site www.asthma.ca, envoyez-nous un
courriel à l'adresse : info@asthma.ca ou appelez notre ligne de soutien sans
frais, au numéro 1-866-787-4050.

    Références

    ----------------------------------------
    (1) The Lung Association, Asthma: A Resource for Canadian Journalists,
    retrieved February 2007;
    http://www.lung.ca/news/2005.04.28.asthma.media.guide.v3.pdf:pg5.
    (2) Fitzgerald, JM., Chan, CK., Boulet, L-P. The Control of Asthma and
    Side Effects (CASE) - A Canadian Survey - Medication use, asthma control
    and oropharengeal side effects in a population of Canadian asthma
    patients. ATS Conference 2006, abstract 600.
    (3) The GAPP Survey Working Group. Canadian Results - Global Asthma
    Physician and Patient (GAPP) Survey: Patient Education and Patient -
    Physician Communications, 2005.
    (4) Lemiere C, Bai T, Balter M et al. Adult asthma consensus guidelines
    update 2003. Can Respir J. 2004; 11 (Suppl A) -9:33A
    (5) Fitzgerald, JM., Chan, CK., Boulet, L-P. The Control of Asthma and
    Side Effects (CASE) - A Canadian Survey - Medication use, asthma control
    and oropharengeal side effects in a population of Canadian asthma
    patients. ATS Conference 2006, abstract 600.
    (6) Ibid
    (7) The Lung Association, Asthma: A Resource for Canadian Journalists,
    retrieved February 2007;
    http://www.lung.ca/news/2005.04.28.asthma.media.guide.v3.pdf:pg5
    (8) Asthma Society of Canada, February 2007;
    http://www.asthma.ca/adults/about/who GetsAsthma.php.





Renseignements :

Renseignements: ou pour un exemplaire du bulletin Etat de la Population
Asthmatique - L'Etude Nationale de CASE, veuillez communiquer avec: Lise
Huneault, Manning Selvage & Lee (MS&L), T: (514) 482-7524, C: (514) 966-7524;
Oxana Latycheva, Société Canadienne de l'Asthme, T: (416) 787-4050, poste 108

Profil de l'entreprise

Société Canadienne de l'Asthme

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.