Première syndicale au Québec



    MONTREAL, le 23 janv. /CNW Telbec/ - Pour la première fois de l'histoire
du Québec, plus de onze mille étudiants-employés des universités québécoises
seront bientôt en négociation collective sous l'égide d'un syndicat,
l'Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) affiliée à la Fédération
des travailleuses et travailleurs du Québec (FTQ).
    "Cette négociation collective constitue un tournant historique de
l'histoire syndicale au Québec," a déclaré le vice-président de l'AFPC-Québec,
Jérôme Turcq.
    "Ces assistants d'enseignement et de recherche font une contribution
inestimable dans les universités québécoises, de dire Turcq, et le temps est
venu d'améliorer les conditions de travail ces jeunes travailleuses et
travailleurs qui occupent des postes à statut précaire sous contrat d'une
session à l'autre."
    Pour Nil Ataogul, directrice des sections locales à charte directe de
l'AFPC-Québec, incluant le secteur universitaire, le travail de ces jeunes
professionnels fournit un soutien irremplaçable à la qualité de l'enseignement
et de la recherche des universités québécoises. Il est donc primordial que
leur contribution soit reconnue à sa juste valeur.
    Les membres des équipes de négociations représentant les
étudiants-employés ont tenu à Montréal cette semaine une rencontre afin de
discuter de stratégie entourant les pourparlers avec les universités.
    Parmi leurs revendications, on retrouve la rémunération pour toutes les
heures travaillées ainsi que la reconnaissance de leurs droits de propriété
intellectuelle.
    Turcq estime aussi que la récente syndicalisation de milliers
d'étudiantes et étudiants employés par les universités du Québec aura des
retombées sur le mouvement syndical de toute la province. "Ces jeunes
travailleuses et travailleurs vont acquérir une nouvelle perception des
syndicats et vont insuffler une nouvelle énergie et vitalité au monde
syndical," a-t-il déclaré.
    Selon lui, cette récente rencontre de négociations démontre bien que les
jeunes travailleurs et travailleuses du Québec voient dans le mouvement
syndical un puissant outil de justice sociale.

    L'AFPC représente maintenant plus de onze mille auxiliaires de recherche
et d'enseignement répartis dans les universités suivantes : l'Université du
Québec à Montréal (UQAM), l'Université de Montréal, l'Université Concordia,
l'Université Laval et depuis récemment, l'Université du Québec en Outaouais
(UQO).




Renseignements :

Renseignements: Alain Cossette, Communications AFPC, (613) 293-9210


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.