Première mondiale de la voiture conceptuelle space up! blue



    Conduite propre révolutionnaire "fabriquée en Allemagne"

    Volkswagen dévoile la première voiture au monde dotée d'une pile à
    combustible à haute température.

    La voiture conceptuelle space up! blue peut couvrir des circuits urbains
    en n'étant propulsée que par batterie.

    WOLFSBURG, Germany et LOS ANGELES, CA, le 19 nov. /CNW/ -

    
    Voiture conceptuelle space up! blue                          Sans détour

        -  Wolfsburg/Los Angeles, novembre 2007. Groupe motopropulseur
           révolutionnaire dévoilé en Californie : Volkswagen présente la
           voiture conceptuelle space up! blue au Salon de l'auto de Los
           Angeles (du 14 au 25 novembre) en première mondiale. Cette
           fourgonnette à zéro émission compacte et pleine d'assurance évoque
           le style du légendaire Volkswagen Samba Bus. Elle est équipée de
           la première pile à combustible à haute température au monde et de
           12 batteries au lithium-ion. Lorsque le moteur électrique de 45 kW
           est alimenté exclusivement par la batterie, la space up! blue a
           une autonomie de 105 km, soit assez pour assurer pratiquement tous
           les déplacements en ville. Dans le monde de demain, ce véhicule
           Volkswagen quatre places propose de devenir le choix par
           excellence pour quiconque voulant, sans aucune émission, se rendre
           au travail, pratiquer des loisirs, aller à l'école ou faire les
           boutiques.

        -  Le "plein d'énergie" s'effectue par une prise de courant ou par la
           pile à combustible à haute température de Volkswagen. Dans ce
           dernier cas, l'autonomie de la voiture se prolonge de 250 km. Il
           est ainsi possible de parcourir jusqu'à 355 km avec un seul
           "plein d'énergie". La minifourgonnette utilise également une autre
           source d'énergie : le soleil. En effet, elle arbore un grand
           panneau solaire sur son toit. Ce panneau fournit jusqu'à 150 watts
           d'énergie qui sont transmis à la batterie.

        -  Avec sa nouvelle pile à combustible à haute température,
           Volkswagen amorce un virage décisif dans la recherche sur les
           piles à combustible pour la production en série. En effet, cette
           pile offre des avantages substantiels par rapport aux autres
           systèmes à pile à combustible. Elle est notamment beaucoup plus
           légère, beaucoup plus utile dans la vie courante et beaucoup moins
           chère. Par conséquent, elle a de meilleures chances de devenir, un
           jour, une technologie fabriquée en série. La pile à combustible à
           haute température a été développée dans un centre de recherche
           spécialisé, fondé par Volkswagen en Allemagne.

        -  En présentant cette voiture conceptuelle à Los Angeles, le
           constructeur automobile le plus performant d'Europe ajoute, en
           moins de deux mois, un troisième modèle à sa famille de voitures
           compactes. A l'instar de la up!, la spécialiste urbaine dévoilée
           lors de l'IAA de Francfort, et de la space up! présentée à Tokyo,
           la space up! blue est une merveille de l'économie d'espace. En
           effet, avec sa longueur de 3 658 mm, sa hauteur de 1 549 mm et sa
           largeur de 1 626 mm, elle est aussi spacieuse qu'un véhicule
           beaucoup plus gros. Le concept compact ingénieux de la space up!
           blue repose en grande partie sur la disposition du groupe
           motopropulseur. Autre fait notable, malgré la présence de la pile
           à combustion et des batteries, la voiture ne pèse que 1 090 kg.
           Son moteur électrique à zéro émission est placé à l'arrière, comme
           l'étaient à l'époque ceux des modèles Coccinelle et Bulli
           (minibus). Les batteries au lithium-ion logent aussi à l'arrière,
           plus précisément sous la banquette arrière. La pile à combustible
           à haute température est pour sa part située à l'avant du véhicule.


    Voiture conceptuelle space up! blue                         Aspects clés
    

    La voiture conceptuelle de Volkswagen vit d'eau et de soleil.

    Elle intègre un réseau énergétique composé de batteries au lithium-ion,
    d'une pile à combustible et d'une pile solaire.

    La space up! blue est la troisième voiture conceptuelle de la nouvelle
    famille de voitures compactes de Volkswagen.

    Wolfsburg/Los Angeles, novembre 2007. La voiture conceptuelle space
    up! blue, avec ses quatre vitres de toit, évoque le modèle Samba Bus des
    années 50. Cependant, avec une longueur de 3 658 mm, cette voiture
    conceptuelle contemporaine est presque 600 mm plus courte que le minibus
    culte de cette époque. La "nouvelle" n'est donc pas une version rétro de
    l' "ancienne". Néanmoins, outre les vitres de toit, les deux
    fourgonnettes partagent d'autres caractéristiques. Par exemple, les deux
    designs intègrent des portes papillons avec charnières opposées et un
    moteur à l'arrière.

    Moteur électrique et batterie

    Alors qu'il y a 50 ans la propulsion était fournie par un moteur à plat
    à cylindres opposés situé à l'arrière, celle de la nouvelle voiture
    conceptuelle utilise un moteur électrique. Ce moteur génère 45 kW,
    atteint jusqu'à 10 000 tr/min et développe un couple maximal de 120 Nm.
    La propulsion à zéro émission est assurée par 12 batteries au lithium-ion
    d'une capacité énergique totale de 12 kWh. A ce mode de propulsion, la
    space up! blue atteint une vitesse de pointe de 120 km/h. Elle passe de
    0 à 100 km/h en 13,7 secondes.

    Lorsque le moteur est exclusivement alimenté par la batterie, la space
    up! blue a une autonomie supérieure à 105 km. A titre comparatif, une
    voiture hybride en mode purement électrique, c'est-à-dire avec l'énergie
    stockée dans la batterie, ne peut parcourir que deux kilomètres en
    moyenne. Le moteur à combustion doit prendre la relève de nouveau avant
    de parcourir cette distance. La space up! blue est par conséquent une
    approche conceptuelle qui va au-delà de la technologie hybride pour
    propulser le véhicule exclusivement par batterie, notamment dans les
    zones urbaines. Toutefois, des batteries au lithium-ion de grande
    capacité durables et abordables sont requises pour offrir cette
    technologie. Grâce à ces batteries, le transport pourrait
    "s'électrifier", c'est-à-dire passer progressivement des moteurs à
    combustion à des moteurs électriques, à commencer par les grandes villes.
    L'infrastructure requise est fort simple : des prises de courant! Les
    espaces et les garages de stationnement publics et privés pourraient
    s'équiper graduellement de "pompes électriques" pour offrir des capacités
    de charge. La nuit, les voitures comme la space up! blue pourraient
    profiter de taux d'électricité réduits, comme c'est souvent le cas dans
    de nombreux pays, pour "faire le plein". En réalité, dès maintenant, la
    voiture conceptuelle space up! blue pourrait déjà parcourir les trajets
    quotidiens moyens en étant propulsée exclusivement par la batterie, même
    en l'absence d'une pile à combustible.

    Pile à combustible à haute température

    La pile à combustible à haute température pourrait, entre- temps, offrir
    une conduite non polluante pendant les longs trajets. En effet, cette
    pile à combustible à haute température génère 12 kW pour alimenter le
    moteur électrique.

    La pile à combustible utilise l'hydrogène (H(2)) pour produire de
    l'énergie électrique. Deux réservoirs de sécurité intégrés sous la
    carrosserie stockent jusqu'à 3,3 kg d'hydrogène comprimé. Cette quantité
    est suffisante pour alimenter le moteur électrique sur une distance de
    250 km. Avec une batterie pleinement chargée et des réservoirs
    d'hydrogène pleins, l'autonomie théorique est de 350 km. Il serait donc
    possible de faire l'aller-retour entre le Salon de l'auto de Los Angeles
    et la ville pittoresque de Santa Barbara sans faire le "plein d'énergie".
    Ces distances démontrent que les voitures équipées d'un moteur électrique
    et d'une pile à combustible sont tout aussi à l'aise sur la grande route
    qu'en ville.

    Mis à part le fait que l'hydrogène devrait être produit en quantité
    suffisante par énergie de récupération, un autre problème de taille
    complique la situation. Jusqu'à présent, toutes les piles à combustible,
    soit celles à basse température, ne fonctionnent que dans une plage de
    températures très précise. Si la température monte trop, la récupération
    énergétique s'interrompt. C'est pourquoi le design de toutes ces piles à
    combustible comprend des technologies relativement imposantes et
    complexes de refroidissement et d'humidification.

    C'est précisément pour cette raison que Volkswagen a développé la pile à
    combustible à haute température. Cette pile élimine les nombreux
    désavantages des piles à combustible à basse température existantes. Une
    nouvelle membrane à haute température et des électrodes spécialement
    conçues pour celle-ci permettent d'offrir des systèmes à pile à
    combustible beaucoup plus compacts, abordables et efficaces, comme en
    témoigne la voiture conceptuelle space up! blue dévoilée à Los Angeles.

    En travaillant de concert avec les électrodes conçues sur mesure, la
    membrane à haute température peut être utilisée jusqu'à une température
    maximale de 160 degrés C. Une température de fonctionnement moyenne de
    120 degrés C est prévue pour la voiture. En outre, aucune humidification
    supplémentaire ne sera nécessaire. Par conséquent, seul un système de
    gestion de l'eau et du refroidissement beaucoup plus simple est requis,
    contrairement au système à pile à combustible à basse température. Cette
    simplicité se traduit par une réduction importante des contraintes
    d'espace, du poids et des coûts!

    Concept compact

    A l'instar de la up!, la spécialiste urbaine dévoilée lors de l'IAA de
    Francfort, et de la space up! présentée à Tokyo, la space up! blue est
    une merveille de l'économie d'espace. En effet, avec sa longueur de
    3 658 mm, sa hauteur de 1 549 mm et sa largeur de 163,07 cm, elle est
    aussi spacieuse qu'un véhicule beaucoup plus gros. Le concept compact
    ingénieux de la space up! blue repose en grande partie sur la disposition
    du groupe motopropulseur. Autre fait notable, malgré la présence de la
    pile à combustion et des batteries, la voiture ne pèse que 1 090 kg. Son
    moteur électrique à zéro émission est placé à l'arrière, comme l'étaient
    à l'époque ceux des modèles Coccinelle et Bulli (minibus). Les batteries
    au lithium-ion logent aussi à l'arrière. La pile à combustible à haute
    température est pour sa part située à l'avant du véhicule.

    Extérieur

    La space up! blue est le troisième modèle de la nouvelle famille de
    voitures compactes de Volkswagen. Une philosophie de design commune unit
    la voiture conceptuelle up! dévoilée lors de l'IAA en Allemagne, la space
    up! présentée au Japon et la space up! blue. Cette philosophie repose sur
    l'utilisation de formes pures et simples. Les concepteurs ont sciemment
    omis tout gadget inutile. Ainsi, la space up! blue marie de façon unique
    la disposition technique et le design chargé d'émotions.

    Partie avant : La partie avant de la nouvelle famille de voitures
    compactes se démarque par des phares inclinés qui encadrent des prises
    d'air horizontales (dont la dimension réduite optimise l'aérodynamisme),
    par le logo VW niché sur le capot (seul détail extérieur chromé) et par
    un pare-chocs lisse avec déflecteur inférieur.

    Profil : Sur les côtés, la voiture conceptuelle, à l'instar du modèle
    Samba bus du passé, arbore une longue section vitrée, des panneaux de
    toit vitrés et un montant C imposant et unique qui évoque le style
    classique de Volkswagen. Le montant A est placé bien en avant.

    L'espace entre les montants A et C est comblé par la ligne des portes
    papillons avec charnières opposées. Les poignées des portes avant et
    arrière sont situées à la hauteur où se trouveraient les montants B si la
    voiture en était dotée. Comme les portes s'ouvrent à l'opposé les unes
    des autres et qu'elles couvrent pratiquement tout l'espace entre les
    passages de roue, soit toute la longueur du seuil, il est très facile
    d'accéder aux quatre places assises. Les passages de roue sont ici un
    concept clé. En effet, ils abritent de grandes roues de 18 po chaussées
    de pneus 165/50 à faible résistance au roulement. Les courts porte-à-faux
    avant et arrière sont également uniques. Le porte-à-faux avant mesure à
    peine 53 cm, du moyeu d'essieu au revêtement extérieur du pare-chocs, et
    le porte-à-faux arrière mesure 59 cm. Le résultat? Un juste équilibre des
    lignes.

    Partie arrière : Les caractéristiques conceptuelles de la partie arrière
    sont tout aussi révélatrices. Le hayon, par exemple, occupe pratiquement
    tout l'espace au-dessus du pare-chocs. Comme sur la up! plus petite, il
    est divisé 1/3 - 2/3 et est fait d'une matière transparente. Les feux
    arrière y sont également intégrés. Lorsque le hayon est complètement
    ouvert, la largeur de charge atteint 101 cm. Le pare-chocs arrière est
    assorti conceptuellement au pare-chocs avant.

    Grâce à la large voie de 1,42 m, les bords extérieurs des roues et les
    passages de roue sont affleurants. L'impression générale qui se dégage du
    véhicule d'une largeur totale 1,62 est qu'il ne comprend que des essieux,
    des pneus et des roues. Les seuls détails qui se démarquent
    audacieusement sont les rétroviseurs extérieurs ronds.

    Intérieur

    La space up! blue est une quatre places à part entière très confortable,
    même lors de longs voyages. En effet, les coussins des quatre sièges
    (conducteur, passager avant et passagers arrière) sont faits de
    caoutchouc mousse qui se moule automatiquement à la silhouette de
    l'occupant. De plus, la position assise est surélevée, ce qui la rend
    très confortable. Malgré la grande surface occupée par le groupe
    motopropulseur, les concepteurs n'ont fait aucun compromis en matière de
    spaciosité par rapport à celle des versions avec moteur à combustion
    interne. Le dégagement intérieur, soit la distance entre la surface du
    siège et le pavillon, est de 1 031 mm à l'avant et de 1 016 mm à
    l'arrière.

    Tous les sièges sont rabattables et amovibles, sauf celui du conducteur.
    En rabattant les sièges, la voiture propose un compartiment utilitaire de
    niveau d'une capacité maximale de 1 005 L. Si quatre personnes prennent
    place dans la voiture, la capacité de charge jusqu'au seuil de vitre est
    de 220 L.

    Interface intuitive

    Comme le poste de pilotage est de type modulaire afin qu'il puisse être
    repris par tous les modèles de la nouvelle famille de voitures compactes,
    il est, à quelques détails près, identique à celui des modèles présentés
    à Francfort et Tokyo. Le tableau de bord donne une vue d'ensemble de
    l'instrumentation. La space up! blue est équipée de deux affichages
    centraux. Au poste de pilotage, un écran de 8 po affiche, entre autres,
    la vitesse du véhicule, les réserves de batterie, le volume d'hydrogène
    et l'autonomie. Au centre des instruments, un écran de 7 po montre à quoi
    pourraient ressembler les interfaces opérateur-machine futures. Ici,
    toutes les fonctions imaginables sont commandées via un écran tactile
    qui, grâce à des capteurs de proximité, réagit aux gestes également,
    c'est-à-dire à des mouvements de main particuliers.

    Les menus ont été revus et réorganisés pour que les personnes
    "techno-débranchées" puissent utiliser le système. Les ingénieurs ont
    choisi intentionnellement de séparer les niveaux "affichage" et
    "contrôle". L'écran affiche en tout temps une barre de contrôle avec
    fonctions standard, comme la régulation de la température et le volume.
    Les développeurs ont regroupé les fonctions d'autres systèmes évolués,
    comme la navigation, le téléphone, la radio, les images, les films, etc.,
    sur un niveau d'affichage connu à l'interne sous le nom de "carrousel de
    menus principaux". Ce carrousel virtuel comprend les icônes de
    différentes fonctions (téléphone, navigation, etc.). Lorsque
    l'utilisateur touche le "carrousel de menus principaux", il peut le faire
    défiler grâce à l'écran tactile. Cette commande est visuellement
    spectaculaire et intuitive. Lorsque la fonction désirée apparaît dans le
    carrousel virtuel, comme le téléphone, l'utilisateur n'a qu'à déplacer la
    main vers l'affichage et la technologie des capteurs de proximité permet
    l'accès au menu du téléphone. A l'instar des deux autres modèles de la
    nouvelle famille de voitures compactes déjà présentées, la space up! blue
    propose un nouveau type d'interface-utilisateur agréable, conviviale et
    très sécuritaire. Exactement ce à quoi on s'attend d'une voiture
    Volkswagen.




Renseignements :

Renseignements: Patrick Saint-Pierre, (905) 428-5858,
Patrick.Saint-Pierre@vw.com

Profil de l'entreprise

Volkswagen Canada Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.