PPP - La CSN veille au grain



    MONTREAL, le 19 juin /CNW Telbec/ - A la suite de l'annonce faite hier
par le gouvernement du Québec pour ses projets en PPP pour le CHUM et le CUSM,
la CSN n'est aucunement surprise par le parti pris du gouvernement à l'égard
des PPP et critique le manque persistant de transparence dans ce dossier.
"Nous avons eu beaucoup d'affirmations, mais peu d'éclaircissements de la part
du ministre de la Santé et des Services sociaux et de la présidente du Conseil
du trésor, Monique Jérôme-Forget, d'affirmer Louis Roy, vice-président de la
CSN. Alors que nous n'avons toujours pas accès aux fameux dossiers d'affaire,
nous devrions croire sur parole les économies promises et le maintien des
emplois dans les services auxiliaires", poursuit-il.
    Les représentants de la CSN se sont toujours dits en faveur de la
construction de ces hôpitaux ainsi que de l'allocation suffisante de fonds
pour l'entretien et la conservation des bâtiments mais, pour eux, le bât
blesse notamment quant à la crédibilité des économies promises, l'imputabilité
des partenaires privés, le partage des risques appréhendés et les garanties
offertes pour le maintien des emplois dans les services auxiliaires.
    "Nous n'avons toujours pas vu les nouveaux devis. Les premiers ne
comprenaient pas de cuisine. Y en a-t-il maintenant de prévues ?, se demande
Louis Roy. On nous parle de contrat de troisième génération, mais aucun
éclaircissement ne nous est fourni. En Angleterre, des données récentes pour
2007 indiquent que les coûts de transaction (frais comptables, frais
juridiques) d'hôpitaux en PPP ont grimpé de 4 % à 17 %. De plus, rien
n'indique que ces contrats, dont nous ne connaissons pas les coûts finaux,
auront la flexibilité nécessaire pour suivre à long terme l'évolution des
technologies médicales, explique le vice-président de la CSN. Nous
continuerons de surveiller de près l'évolution de ces projets en PPP et nous
ferons le point publiquement lors du Forum social québécois, qui se tiendra du
23 au 26 août à Montréal", conclut-il.

    La Confédération des syndicats nationaux compte plus de
300 000 travailleuses et travailleurs de tous les types de milieux de travail,
tant dans le secteur privé que dans le secteur public.




Renseignements :

Renseignements: Jacqueline Rodrigue, Service des communications CSN,
Cellulaire: (514) 773-0060; Source: CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.