Pouvons-nous améliorer notre système de soins de santé sans dépenser des milliards de plus?



    
    Le Conseil canadien de la santé lance un forum où tous les Canadiens
    peuvent prendre la parole
    

    TORONTO, le 23 févr. /CNW/ - Les Canadiens en ont-ils pour leur argent en
ce qui concerne les soins de santé? Cette question nous tient-elle à coeur?
Elle devrait le faire. Les dépenses de santé représentent actuellement près de
40 % des budgets provinciaux.
    Des pressions continuent de s'exercer sur les gouvernements pour qu'ils
dépensent plus, alors que les familles se serrent la ceinture et que le climat
d'incertitude économique s'assombrit. Nous devons tous être assurés d'en avoir
pour notre argent quand nous recevons des soins de santé, maintenant que les
budgets de santé accaparent une si grande partie des ressources au Canada.
L'an dernier, nous avons dépensé 172 milliards $ en soins de santé.
    Le temps est venu de poser les questions suivantes: Est-ce que nous
finançons ce qu'il faut financer? Est-ce que nous obtenons une rentabilité
maximale des fonds que nous dépensons? Est-ce que nous investissons dans des
programmes et des services qui vont nous permettre de faire le plus de progrès
sur le plan de la santé des Canadiens? Nous devons trouver comment faire plus
avec notre argent, sans compromettre la qualité des soins de santé que les
Canadiens attendent et requièrent.
    Aujourd'hui, le Conseil lance un forum pour inviter tous les Canadiens à
participer à un dialogue national sur la valeur de la santé et pour ouvrir le
débat sur le moyen de "faire le maximum avec chaque dollar" dans le secteur
des soins de santé.
    Les Canadiens peuvent se joindre à cette discussion cruciale à
www.valeurdelasantecanada.ca, où ils trouveront un rapport publié aujourd'hui
par le Conseil, La valorisation de l'argent: Renforcer le système canadien de
soins de santé, ainsi que toute une gamme d'outils interactifs. Les visiteurs
pourront débattre les questions, donner leurs commentaires, participer à des
sondages, regarder des vidéos, écouter des fichiers balados, lire les opinions
d'autres personnes, entre autres.
    Contrairement à la croyance populaire, le vieillissement de la population
et l'essor démocratique ne sont pas les causes principales de la hausse des
dépenses de santé au Canada. En réalité, la moitié de cette augmentation peut
être attribuée directement à l'utilisation accrue du système. Actuellement,
les Canadiens utilisent le système plus que jamais. Nous devons essayer de
comprendre pourquoi, nous demander si nous sommes en meilleure santé en raison
de cette utilisation accrue et trouver de nouvelles idées pour améliorer
l'efficacité du système.
    "La discussion ne porte PAS sur des compressions budgétaires ou des
réductions de services", a déclaré la Dre Danielle Martin, conseillère du
Conseil canadien de la santé. "Valoriser les fonds consacrés à la santé, cela
veut dire bien préserver notre système de santé. Cela veut dire maintenir le
système en place et le renforcer en faisant des choix judicieux quant aux
dépenses."
    La Dre Martin a reconnu que certains de ces choix seront difficiles.
    En voici des exemples. Est-ce que nous utilisons bien les ressources
quand nous consultons un spécialiste au lieu de voir un médecin de famille qui
pourrait nous donner le même service? Ou quand nous consultons un médecin, au
lieu de voir une infirmière ou un nutritionniste qui pourrait tout aussi bien
nous aider? Est-ce que nous utilisons bien les services quand les chirurgiens
opèrent de la cataracte des gens qui n'ont qu'une petite perte de vision?
Quelles seraient les répercussions d'une prévention accrue et d'une meilleure
promotion de la santé? Comment pouvons-nous mieux dépenser nos dollars dans le
secteur de la santé?
    Le Conseil invite tout le monde à participer à ce dialogue - aussi bien
les groupes de chercheurs en santé que les organismes de prestation des
services, les associations de défense des consommateurs ou les professionnels
de première ligne et le grand public. L'exercice permettra de saisir et de
compiler les opinions, les recherches et les prises de position des
participants à ce dialogue national, pour ensuite présenter les conclusions au
grand public et aux gouvernements.
    De plus, le Conseil publiera toute une série de documents de suivi sur
divers aspects bien précis de la valeur de la santé, au cours de l'année.

    
    Regardez la vidéo "Valeur de la santé Canada":
    http://www.valeurdelasantecanada.ca/video

    Ecoutez les fichiers balados "Valeur de la santé Canada":
    http://www.valeurdelasantecanada.ca/balados
    

    Aperçu du Conseil canadien de la santé

    Créé par l'Accord des premiers ministres sur le renouvellement des soins
de santé, en 2003, le Conseil canadien de la santé a pour mandat de suivre les
progrès effectués quant au renouvellement des soins de santé au Canada et d'en
rendre compte. Les conseillers sont nommés par les provinces et les
territoires participants, ainsi que par le Gouvernement du Canada.





Renseignements :

Renseignements: Pierre Lachaine, Conseil canadien de la santé,
Téléphone: (416) 480-7085, Cellulaire: (416) 779-4532,
plachaine@healthcouncilcanada.ca; Rachel Sa ou Jaclyn Clare, PR POST,
Téléphone: (416) 777-0368, Cellulaire: (416) 454-7713, rachel@prpost.ca

Profil de l'entreprise

Conseil canadien de la santé

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.