Poussée des fonds d'actions européennes en avril, selon les données de Morningstar Canada

TORONTO, le 3 mai /CNW/ - De solides rendements sur les grandes places boursières européennes se sont combinés à une dépréciation du dollar canadien le mois dernier pour faire de la catégorie Actions européennes celle dont les fonds se sont le mieux comportés au Canada. D'autres catégories de fonds d'actions étrangères ont aussi affiché des gains en avril, alors que les fonds d'actions canadiennes ont eu du mal et ont fini le mois dans le rouge, selon les données préliminaires sur les rendements publiées aujourd'hui par Morningstar Canada.

En tout, 31 des 44 Indices de fonds Morningstar Canada ont connu des rendements positifs en avril, notamment 14 des 24 indices qui pistent les catégories de fonds d'actions. Le plus performant d'entre eux, l'Indice Morningstar Actions européennes, a gagné 5,1 % pour le mois. « Des bénéfices robustes recueillis par les firmes européennes et une croissance impressionnante du secteur de la fabrication ont conduit à des gains généraux sur tous les marchés de la région. Les sociétés allemandes ont montré la voie en faisant grimper l'Indice DAX de 6,7 % pour le mois. Il a été aussi encourageant de voir les excellents résultats obtenus par les grands fabricants et détaillants de produits de luxe comme LVMH, Burberry et Christian Dior », a indiqué Nick Dedes, analyste de fonds auprès de Morningstar.

Parmi les meilleurs, on trouve aussi les indices de fonds qui pistent les catégories Actions internationales (2,9 %), Actions de l'Asie-Pacifique excluant le Japon (2,8 %) et Actions mondiales (1,8 %). Bien que ces fonds aient des participations à des marchés qui se sont très bien comportés le mois dernier, les mouvements de devises ont aussi joué un rôle décisif. « Malgré l'essor du prix des marchandises, le dollar canadien a perdu du terrain sur les grandes devises, notamment l'euro, la livre britannique et le yen japonais. Certains experts des devises ont suggéré qu'une des raisons en est la croissance plus lente de notre grand partenaire commercial du sud, alors que d'autres devises elles aussi influencées par les marchandises comme le dollar australien jouissent de liens commerciaux étroits avec le marché chinois qui, lui, connaît une croissance robuste », a dit M. Dedes.

Une devise face à laquelle notre huard ne s'est pas déprécié est en fait le dollar américain, ce qui a eu des conséquences néfastes pour les fonds de la catégorie Actions américaines. Bien que l'Indice S&P 500 des sociétés à grande capitalisation américaines ait affiché un rendement très respectable de 3 % (si on le mesure en dollars américains) le mois dernier, l'Indice Morningstar Actions américaines n'a connu qu'une hausse de 1,1 %, partiellement en raison de la hausse de 2,4 % du dollar canadien par rapport à son homologue américain.

Les fonds d'actions canadiennes n'ont pas eu un bon mois d'avril, les six indices concernés ayant affiché des pertes allant de 0,6 % (pour l'Indice Morningstar Actions canadiennes de revenu) à 1,3 % (pour l'Indice Actions canadiennes). « Les nouvelles d'une contraction inattendue du PIB canadien en février ont pu peser sur les marchés, de même que la croissance plus faible que prévue aux États-Unis. La force du dollar canadien par rapport au dollar américain demeure lui aussi un fardeau pour de nombreux exportateurs, alors qu'au niveau sectoriel, nous avons assisté à de grosses difficultés de la part des sociétés de technologie et des services financiers. Research in Motion a été punie par les investisseurs après qu'elle a révisé à la baisse ses estimations de bénéfices, et les banques canadiennes se sont repliées après une belle série de prestations au premier trimestre », a dit M. Dedes.

Pour en savoir davantage sur le rendement des fonds en avril, veuillez consulter www.morningstar.ca.

Les chiffres préliminaires de Morningstar sur le rendement des fonds sont basés sur le changement de la valeur liquidative par part de ces fonds au cours du mois, et ne comprennent pas nécessairement les distributions de revenu de fin de mois. Les chiffres définitifs sur le rendement seront publiés sur www.morningstar.ca la semaine prochaine.

À propos de Morningstar
Morningstar Canada est la filiale canadienne de Morningstar, Inc., société située à Chicago. Chef de file de la recherche indépendante sur le placement en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et en Asie, Morningstar offre une gamme complète de produits sur Internet, de logiciels et de produits imprimés destinés aux particuliers, aux conseillers financiers et aux institutions. Morningstar fournit des données sur environ 390 000 placements à l'échelle mondiale, notamment les actions, fonds communs de placement et autres véhicules comparables, ainsi que des données boursières mondiales en temps réel sur plus de 5 millions d'actions, d'indices, de contrats à terme, d'options, de marchandises et de métaux précieux, en complément des devises et des marchés du Trésor. Morningstar offre aussi des services de gestion de placements et compte près de 140 milliards $ en actifs gérés ou supervisés. La société a des implantations dans 26 pays.

SOURCE Morningstar Research Inc.

Renseignements :

Nick Dedes, analyste de fonds à Morningstar Canada, (416) 484-7823; Christian Charest, éditeur, Morningstar Canada, (416) 484-7817.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.