Poursuites abusives le gouvernement nage en pleine incohérence



    MONTREAL, le 19 mai /CNW Telbec/ - Questionnée aujourd'hui à l'Assemblée
nationale par la députée de Joliette et porte-parole de l'opposition
officielle en matière de justice, Véronique Hivon, la ministre de la Justice,
Kathleen Weil, n'a pas voulu admettre l'incohérence de son gouvernement à
l'égard du projet de loi sur les poursuites abusives, notamment les
poursuites-bâillons.
    "Pendant que la ministre Weil se targue de défendre la liberté
d'expression et la participation aux débats publics de citoyens, une société
d'Etat telle que la Caisse de dépôt et placement fait travailler ses avocats
pour imposer le silence à un homme et à une maison d'édition qui s'exprimaient
sur les agissements de la Caisse de dépôt. Il y a là une incohérence évidente
que la ministre est incapable d'admettre", a déclaré Véronique Hivon.
    Pour le Parti Québécois, du moment où le gouvernement fait connaître ses
intentions législatives, il aurait été sage qu'une société d'Etat comme la
Caisse de dépôt et placement en tienne compte avant d'agir. "La manoeuvre
utilisée par la Caisse de dépôt et placement va à l'encontre de l'esprit du
projet de loi que la ministre a fièrement déposé le 7 avril dernier. Quand la
main droite ignore ce que fait la main gauche en pareille matière, c'est
inquiétant", a conclu Véronique Hivon.

    -%SU: LAW
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.