Pourquoi une nouvelle entente de sous-traitance de cinq ans entre Sacré-Coeur et le privé ?



    La CSN demande au ministre de la Santé de trouver des solutions publiques

    MONTREAL, le 21 oct. /CNW Telbec/ - La CSN demande au ministre de la
Santé et des Services sociaux, le Dr Yves Bolduc, d'intervenir auprès de
l'hôpital du Sacré-Coeur de Montréal en vue de trouver des solutions publiques
et non privées pour résoudre les problèmes d'accessibilité.
    Le rapport du Protecteur du citoyen, dévoilé ce matin par le quotidien La
Presse, confirme les craintes de la centrale syndicale : l'entente conclue
entre l'hôpital du Sacré-Coeur de Montréal et la clinique privée Rockland MD
respecte mal les droits, la sécurité et la confidentialité des patients.
    La CSN rappelle qu'en février dernier, elle avait déposé devant la Cour
supérieure une requête pour faire déclarer nulle et invalide cette entente,
parce qu'elle contrevient, à plusieurs égards, à la Loi sur la santé et les
services sociaux. Le contrat de location d'immeubles et d'équipements n'a pas
été autorisé par l'Agence régionale ou le ministre et n'a fait l'objet d'aucun
processus d'appel d'offres public. "Nous le disions déjà à cette époque,
l'entente ne respecte pas les règles de confidentialité. Le Protecteur du
citoyen vient confirmer nos dires", d'indiquer la vice-présidente de la CSN,
Denise Boucher.
    "Des projets pilotes sur la réorganisation du travail sont actuellement à
l'étude à l'hôpital du Sacré-Coeur et le ministre doit privilégier cette voie
plutôt que celle de la sous-traitance avec le secteur privé. Il faut donner
toutes les chances de réussite à ce processus et ne pas conclure d'avance à
son échec. L'appel d'offres lancé par Sacré-Coeur, en vue de signer un contrat
de sous-traitance d'une durée de cinq ans, vient sérieusement remettre en
question les efforts pour trouver des solutions publiques. Pourquoi, en effet,
s'empresser de signer un contrat de ce type avec le privé alors que des
solutions publiques sont à portée de main ? Il y a là un message
contradictoire et démobilisant pour les travailleuses et les travailleurs", a
dénoncé la vice-présidente de CSN.
    "Il en coûte au gouvernement entre 1000 et 1500 $ pour chaque chirurgie
pratiquée à la clinique Rockland MD, alors que les salles d'opération de
l'hôpital Sacré-Coeur sont sous-utilisées. Le ministre a une première occasion
de démontrer qu'il est un défenseur du système public de santé et nous lui
demandons d'appuyer les projets pilotes", a-t-elle conclu.




Renseignements :

Renseignements: Michelle Filteau, directrice du Service des
communications de la CSN, bureau: (514) 598-2162, cellulaire: (514) 894-1326;
Source CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.