Pourquoi Loto Québec cache-t-elle un nouveau millionnaire?



    MONTREAL, le 11 sept. /CNW Telbec/ - Un client interdit d'accès au Casino
de Montréal a néanmoins réussi à y pénétrer et, de surcroît, à gagner
1,175 million de dollars, cette semaine. Afin de cacher le manque grave de
sécurité professionnelle au casino, depuis le lock-out imposé aux 193 agents
et agentes de sécurité syndiqués, le 27 août dernier, Loto Québec a choisi,
sur-le-champ, de lever l'ordre d'interdiction contre le client chanceux. Or
cet homme avait été banni après avoir commis des voies de fait contre un autre
client du casino.
    "Ce n'est qu'un aperçu du manque de souci de notre employeur envers la
clientèle, a déclaré Rick Scopelleti, vice-président du Syndicat des employées
et employés de la Société des casinos du Québec (CSN). Depuis le début du
lock-out, nous avons aussi constaté une augmentation des vols de véhicules et
des interventions médicales qui s'éternisent."
    Les membres du syndicat manifestent, actuellement, devant le Casino de
Montréal afin de dénoncer ces bavures.
    Le 4 septembre, le syndicat a écrit au Service de prévention des
incendies de la ville de Montréal afin de l'avertir que les agents de
sécurité, qui sont, en temps normal, responsables des évacuations d'urgence du
casino, sont en lock-out. Les cadres qui remplacent les agentes et les agents
de sécurité à chaque étage ne connaissent pas les plans d'évacuation d'urgence
et n'ont pas non plus la formation essentielle pour procéder à une évacuation
d'envergure.

    Rappel

    Le 17 août dernier, près de 18 mois après l'expiration de leur convention
collective, les membres de l'unité sécurité ont voté, dans une proportion de
94,3 %, pour le déclenchement de débrayages d'une durée limitée si les
négociations ne progressaient pas et une grève générale à compter du vendredi
29 août, si aucune nouvelle entente de principe n'intervenait d'ici là. La
question du régime général d'horaire de travail est le principal motif du
rejet de l'entente de principe conclue le 1er août pour leur unité de
négociation.
    Les agents de sécurité ont déclenché une grève de quatre heures, le
mercredi 27 août, et l'employeur a riposté avec un lock-out moins de deux
heures après.

    Le Syndicat des employés de la Société des casinos du Québec, qui
regroupe près de 200 membres, est affilié à la Fédération des employées et
employés de services publics (FEESP-CSN).




Renseignements :

Renseignements: Lyle Stewart, Service des communications de la CSN,
(514) 774-0775; Source: CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.