Pourquoi les Canadiens évitent-ils d'inclure le coût de soins de longue durée dans leur planification financière?



    Selon un nouveau sondage, seulement un Canadien sur cinq tient compte des
    soins de longue durée dans sa planification de retraite

    TSX/NYSE/PSE : MFC; SEHK : 0945

    WATERLOO, ON, le 8 nov. /CNW/ - Un sondage commandé par la Financière
Manuvie révèle que sept Canadiens sur dix préféreraient subir un examen
physique annuel que discuter pendant une heure de leurs besoins en matière de
soins de longue durée. Cette réticence à aborder le sujet des soins de longue
durée dont ils pourraient avoir besoin un jour explique en partie pourquoi
seulement 21 % des Canadiens ont tenu compte du coût des soins de longue durée
pour élaborer leur plan de retraite.
    Le Dr Rubin Becker, MD, FRCPC, gérontologue canadien réputé, explique que
la plupart des gens évitent ce sujet, surtout parce qu'ils doivent tenir
compte de la possibilité qu'eux-mêmes ou leur conjoint pourraient voir leur
état de santé physique ou mentale se détériorer avec les années.
    "Très peu de gens tiennent compte des soins de longue durée dont ils
pourraient avoir besoin. S'ils sont nombreux à reconnaître qu'ils auront
besoin d'aide, peu d'entre eux se rendent vraiment compte de ce que cela
représente. Et pour un grand nombre de Canadiens, le coût des soins dépasse
largement celui auquel ils s'attendaient", indique le Dr Becker.
    Bien que les Canadiens tendent à esquiver le sujet des soins de longue
durée, ils sont quand même préoccupés par leurs besoins futurs. Cinquante-sept
pour cent des répondants craignent qu'eux-mêmes ou leur conjoint ne doivent
être placés un jour dans un établissement de soins et doutent d'avoir les
moyens financiers de le faire. Qui plus est, 51 % d'entre eux craignent de
devenir un fardeau pour leur famille.
    "La réalité, c'est que nous vivons plus longtemps, avons moins d'enfants
qui peuvent nous prendre en charge et qu'il est fort probable que nous aurons
besoin un jour de soins de longue durée, surtout si nous atteignons l'âge de
85 ans. La planification des ressources financières en vue des soins de longue
durée peut nous aider à atténuer ces craintes, ajoute le Dr Becker. Une bonne
planification garantit l'accès aux soins, et nous permet de demeurer à la
maison aussi longtemps que possible et de jouir d'une meilleure qualité de vie
même si le placement en établissement s'avère nécessaire."
    Le manque de planification n'est pas dû à un manque d'expérience en
matière de soins de longue durée. En effet, selon le sondage, 38 % des
répondants ont déjà dispensé des soins de longue durée à un membre de leur
famille ou à un ami. Le plus grand sacrifice personnel associé à cette aide
est la "perte de temps".

    Les Canadiens et la planification en matière de soins de longue durée
    ---------------------------------------------------------------------
    Le sondage réalisé pour le compte de la Financière Manuvie met au jour
certaines réalités concernant la planification des Canadiens en matière de
soins de longue durée et leurs connaissances à ce sujet.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Les Canadiens âgés de 35 à 75 ans...                           Proportion
    -------------------------------------------------------------------------
    sont susceptibles d'utiliser leur épargne ou leur revenu
    de retraite pour payer les soins de longue durée, s'il le
    faut.                                                             80 %
    -------------------------------------------------------------------------
    sont susceptibles de faire appel aux programmes
    publics de soins de longue durée.                                 61 %
    -------------------------------------------------------------------------
    sont susceptibles d'utiliser la valeur de leur maison
    pour payer les soins de longue durée.                             53 %
    -------------------------------------------------------------------------
    croient que les régimes d'assurance collective couvrent
    généralement les soins de longue durée.                           51 %
    -------------------------------------------------------------------------
    ont tenu compte du coût des soins de longue durée dans
    leur plan de retraite.                                            21 %
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Paul Smith, vice-président, Marketing et élaboration des produits,
Assurance individuelle de la Financière Manuvie, souligne que de nombreux
Canadiens croient que les régimes d'assurance collective couvrent les soins de
longue durée, ce qui est pourtant rarement le cas. "Il faut absolument que les
Canadiens sachent exactement ce que leurs régimes d'avantages sociaux et leurs
contrats d'assurance en vigueur couvriront en matière de soins de longue durée
et qu'ils élaborent leur plan en conséquence."
    M. Smith fait remarquer que le coût des soins de longue durée peut
rapidement épuiser l'épargne-retraite, surtout dans le cas des couples. "Le
coût des soins dispensés pendant plusieurs années dans un établissement peut
avoir de graves conséquences sur l'épargne-retraite, une fois l'impôt prélevé.
Il faudra peut-être placer l'un des conjoints âgés dans un établissement de
soins, alors que l'autre conjoint pourra demeurer chez lui. La vente de la
maison pour financer le coût des soins de longue durée ne constitue donc pas
toujours une option envisageable. Si le coût des soins dispensés au conjoint
en établissement entraîne l'épuisement de l'épargne-retraite, l'autre conjoint
risque de se retrouver sans argent pour subvenir à ses propres besoin."

    La Financière Manuvie lance son produit SoinsVie
    ------------------------------------------------
    SoinsVie est un produit d'assurance soins de longue durée qui prévoit le
versement d'une prestation mensuelle permettant à une personne ou à un couple
de régler le coût des soins de longue durée. L'assuré reçoit une prestation
mensuelle et n'a pas besoin de soumettre des reçus pour demander un
remboursement.
    L'assuré au titre du contrat, ou son mandataire, peut utiliser les fonds
comme bon lui semble, que les soins soient dispensés à la maison ou en
établissement. Le produit prévoit également une couverture partagée, une
première au Canada, que les conjoints (de droit ou de fait) peuvent souscrire.
Ce type de couverture permet aux conjoints de partager une "enveloppe
commune". Qu'il s'agisse de la couverture individuelle ou partagée, la
prestation est doublée si les soins sont dispensés en établissement, car le
coût de tels soins est alors plus élevé.
    "Lorsque nous avons conçu SoinsVie, nous nous sommes appuyés sur la
solidité de la Financière Manuvie, entreprise d'envergure mondiale, et avons
fait appel à nos collègues de la Division américaine, John Hancock, qui compte
une longue expérience en matière d'assurance soins de longue durée et jouit
d'une place de choix sur le marché américain, poursuit M. Smith. Nous avons
également pris en considération certaines inquiétudes des Canadiens. La
couverture partagée constitue une option plus abordable pour les couples qui
veulent être en mesure de combler leurs besoins en matière de soins de longue
durée. Les deux conjoints bénéficient d'une couverture identique au titre d'un
même contrat et chacun, ou les deux, peut toucher les prestations prévues par
le montant d'assurance. SoinsVie est unique en son genre au Canada."

    A propos de la Financière Manuvie
    ---------------------------------
    La Financière Manuvie, groupe canadien et chef de file des services
financiers, offre ses services à des millions de clients dans 19 pays et
territoires. Exerçant ses activités sous le nom de Financière Manuvie au
Canada et en Asie et principalement sous le nom de John Hancock aux
Etats-Unis, elle offre à sa clientèle une gamme variée de produits de
protection financière et de services de gestion de patrimoine par l'entremise
d'un vaste réseau d'employés, d'agents et d'associés. Au 30 juin 2007, les
fonds gérés par la Financière Manuvie et ses filiales se chiffraient à 410
milliards de dollars canadiens (386 milliards de dollars américains).
    La Financière Manuvie est l'une des deux seules sociétés d'assurance vie
cotées en Bourse à posséder des filiales d'assurance détenant la note AAA,
cette note étant la plus élevée de toutes celles attribuées par Standard &
Poor's Rating Services relativement à la solidité financière.
    La Société Financière Manuvie est inscrite aux Bourses de Toronto (TSX),
de New York (NYSE) et des Philippines (PSE) sous le symbole "MFC", et à la
Bourse de Hong Kong (SEHK) sous le symbole "0945". La Financière Manuvie est
présente sur le Web à l'adresse www.manuvie.com.

    (1) Sondage effectué en 2007 à la demande de la Financière Manuvie
    La Financière Manuvie a confié à Market Probe Canada le mandat
    d'effectuer un sondage auprès de 1 008 Canadiens sélectionnés au hasard.
    Tous les répondants étaient âgés de 35 à 75 ans, et le revenu annuel de
    leur ménage était d'au moins 50 000 $. Les entrevues ont eu lieu entre
    le 4 et le 27 mai 2007. Les résultats comportent une marge d'erreur
    de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20.





Renseignements :

Renseignements: Tom Nunn, Financière Manuvie, (519) 594-8578,
tom_nunn@manuvie.com; Maureen Meehan, Jennifer Meneses, PraxisPR, (905)
949-8255 (postes 238/221), meehan@praxispr.ca, jennifer@praxispr.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.