Pour un débat intergénérationnel de substance sur le vieillissement et les changements démographiques



    QUEBEC, le 29 janv. /CNW Telbec/ - Du 19 janvier dernier et durant toute
la semaine qui a suivie, se tenait un sondage commandé par "le Journal de
Québec, le Journal de Montréal, TVA, Canoe, 24 heures" sur le choc des
générations. Même si cet exercice s'est réalisé dans une perspective
d'affrontement entre les générations visant sans doute à créer la nouvelle;
malgré les écarts de langage et les accusations souvent sans fondements que se
sont lancé certains groupes d'âge; outre le fait que les sondeurs auraient eu
intérêt à cibler dans le bon espace de temps la génération des baby-boomers
qui se situe entre 1947 et 1966 plutôt qu'entre 1945 et 1961 tel que présenté
(voir, Entre le Boom et l'Echo de David K. Foot); malgré la douteuse
qualification de "silencieuse", pour identifier la génération de la Révolution
tranquille des années soixante, il reste que cet exercice a permis l'émergence
d'un débat intergénérationnel, qui fait si dramatiquement défaut à notre
société.
    Le Conseil des aînés du Québec, qui a suivi avec intérêt le déroulement
du sondage croit que le Journal de Québec, le Journal de Montréal, TVA, Canoe,
24 heures, ont fait oeuvre utile en abordant ce sujet du vieillissement et des
changements démographiques de la société québécoise. Ils participent ainsi à
un début de réflexion collective que nul ne saura éviter dans un avenir
rapproché.
    Depuis quelques années, plusieurs groupes et particulièrement celui des
aînés ont commencé à s'interroger sur les changements de valeurs et de
coutumes que vit de façon accélérée le Québec. L'allongement de l'espérance de
vie, l'élargissement de la composition ethnique de notre société et surtout
l'effet d'une dénatalité qui s'est maintenue au cours des cinquante dernières
années, ont apporté des changements profonds à la pyramide des âges du Québec,
comme dans l'articulation des valeurs et des relations humaines entre les
Québécois. Ces changements sont intervenus sans qu'une réflexion collective en
profondeur ne soit entreprise et sans que ne soient envisagées des façons
concrètes d'y faire face avec le moins d'impacts négatifs possibles.
    Une société saine ne saurait vivre une telle accélération de son
vieillissement et de tels changements dans l'articulation de ses valeurs, sans
s'engager promptement dans une réflexion collective sur son devenir. C'est
ainsi que le Conseil des aînés a entrepris depuis plus d'un an, une démarche
visant à offrir un lieu d'échange à l'ensemble des générations afin de
réfléchir sur ces changements et mettre en place des actions qui sauront
mobiliser les forces de chaque génération vers un meilleur devenir collectif.
    Le Conseil des aînés et ses partenaires des divers horizons rejoignant
l'ensemble des générations, se proposent donc de réunir quelque 4000 à
5000 personnes, à l'automne 2009, pour tenir des Etats généraux
intergénérationnels sur le vieillissement et les changements démographiques.
Avec la prise en charge de l'organisation de cet évènement par l'Institut du
Nouveau Monde (INM), reconnu à la fois pour son caractère non partisan et son
expertise dans l'animation de débats publics autour des grands enjeux de
société, le Conseil et ses partenaires croient que tous les espoirs sont
permis.
    "De tout ce qui a été dit ou affirmé au cours de la dernière semaine
relativement aux principales préoccupations de chacune des générations face à
ce qu'elles vivent et surtout à ce qu'elles vivront au cours des prochaines
décennies alors que le processus de vieillissement ira en s'accélérant, on
peut y voir là l'amorce d'un véritable débat de substance sur ce qui est et
sera notre société de demain", de conclure le président du Conseil des aînés,
M. Georges Lalande.

    Créé en 1992, le Conseil des aînés a principalement pour mandat de
promouvoir les droits et intérêts des aînés et leur participation à la vie
collective, ainsi que de conseiller le gouvernement sur toute question qui
concerne ces personnes, notamment quant à la solidarité entre les générations,
l'ouverture au pluralisme et le rapprochement interculturel.
    -%SU: SOC
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Suzanne Pilote, Conseil des aînés, (418) 643-0098,
1-877-657-2463

Profil de l'entreprise

CONSEIL DES AINES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.