Pour optimiser la relance de la fabrication artisanale de fromages fins québécois - Les détaillants fromagistes sont invités à faire leur part



    MONTREAL, le 21 oct. /CNW Telbec/ - Sur la base d'une résolution qu'il
vient d'adopter, le Conseil des industriels laitiers (CILQ) invite instamment
les détaillants de fromages, qui sont compensés pour les pertes subies à la
suite de l'épisode de la listériose, à refaire leur stock prioritairement avec
des fromages fabriqués par les micro-fromageries qui ont été affectées par
cette crise. Cette résolution, proposée au départ par les représentants des
grandes entreprises laitières, a fait immédiatement l'unanimité au conseil
d'administration du CILQ, ce qui témoigne de la solidarité de toute
l'industrie envers ses artisans fromagers.
    Le CILQ juge que la situation est en voie de se rétablir. Les fromages
fins artisanaux retrouvent l'aval des consommateurs et les commandes des
détaillants auprès des artisans fromagers s'accroissent progressivement.
Toutefois, estime le CILQ, pour optimiser cette relance, il conviendrait que
l'aide consentie aux détaillants de fromages, en vertu du programme spécial du
ministère, serve PRIORITAIREMENT à l'achat de fromages fins fabriqués par les
micro-fromageries qui ont subi l'impact direct et indirect de la crise.
    "Nous sommes heureux, indique Pierre Nadeau, PDG du Conseil, de constater
que l'épisode de la listériose est derrière nous et que nous sommes maintenant
à la phase d'une reconstruction. Nous louons la diligence et l'attention
manifestées par le MAPAQ, même si le plan conçu en toute urgence pour relancer
ce secteur de fabrication fromagère demeure perfectible. D'où l'invitation que
nous lançons aujourd'hui aux détaillants de fromages. La période des Fêtes
s'annonce, les commandes de fromages se préparent, et l'occasion est belle
pour un détaillant de poser un geste qui aura un impact certain pour nos
artisans fromagers."
    Dans cette même veine, le CILQ estime que l'appui financier consenti aux
artisans fromagers, en vertu d'une autre mesure du plan de relance, pourrait
être plus efficace s'il était accordé avec plus de souplesse. Cet appui
consiste en un prêt sans intérêt sur un an, remboursable dès la première
année. Or, les prêts offerts ne couvrent que 25% du chiffre d'affaires de 2007
et ne représentent qu'une somme modique pour ceux qui ont besoin de fonds de
roulement pour rebâtir leurs stocks de fromage. Le CILQ estime qu'il serait
plus approprié d'offrir le choix suivant aux artisans fromagers :

    
    - Soit cette formule de prêt, mais sur une période plus longue, avec
      congé de remboursement du capital la première année,
    - Soit la possibilité d'obtenir une subvention pour un montant équivalant
      à l'investissement que requerrait la première option.
    

    Les transformateurs laitiers croient à la relance du secteur des fromages
fins québécois. Ils louent la vigueur manifestée au cours des vingt dernières
années par le MAPAQ pour susciter la naissance d'une industrie fromagère
artisanale québécoise. Ils demeurent donc convaincus que le ministère saura
poser d'autres gestes - entre autres pour affiner le plan de relance - pour
mieux encadrer la micro fromagerie, protéger ses acquis et assurer son essor.
Les fromages artisanaux québécois sont l'objet de notre fierté, et ils doivent
le demeurer.




Renseignements :

Renseignements: Pierre Nadeau, Président-directeur général, Conseil des
industriels laitiers du Québec, (514) 381-5331


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.