Potentiel québécois en hydrocarbures - LE GOUVERNEMENT CHAREST FAIT PERDRE UN MINIMUM DE 20 G$ AU QUEBEC



    BECANCOUR, QC, le 20 août /CNW Telbec/ - "Selon les estimations,
seulement pour la réserve de Old Harry dans le golfe du Saint-Laurent, le
potentiel d'hydrocarbures représenterait pour le gouvernement du Québec un
minimum de 20 G$ en redevances et autres revenus sur dix ans. Jumelé avec
celui des Basses-Terres, où des tests d'exploration dans les régions de
Bécancour et Yamaska évaluent le gisement à 4 G$ en redevances et autres
revenus pour l'Etat québécois, il est clair que le potentiel d'hydrocarbures
est faramineux. C'est désolant de voir le gouvernement Charest fermer les yeux
sur ce potentiel et de ne pas mettre le pied sur l'accélérateur. Ces milliards
de dollars, les Québécois en ont besoin. C'est une source de richesse
collective dont on ne peut se passer".
    C'est ce qu'a déclaré la chef du Parti Québécois et députée de
Charlevoix, Pauline Marois, accompagnée des députés de Vachon et de
Lac-Saint-Jean, Camil Bouchard et Alexandre Cloutier, dans le cadre du caucus
des députés qui se tient à Bécancour au Centre-du-Québec.
    Mme Marois et M. Bouchard ont notamment fait état au caucus de leur
mission qui les a menés en Norvège en juillet dernier afin de voir comment la
Norvège concilie l'exploitation de ses ressources gazières et pétrolières avec
le développement durable.
    "Il faut créer davantage de richesse au Québec et un tel chantier
représente un formidable défi. L'expérience norvégienne nous démontre qu'il
est possible de faire fructifier ces ressources que le Québec possède tout en
respectant l'environnement au profit des générations futures", a souligné
Camil Bouchard

    Le Parti Québécois propose cependant que soient adoptées des dispositions
essentielles :

    
    - l'Etat doit être le maître d'oeuvre du développement de la filière;
    - le Québec doit maintenir un engagement ferme vis-à-vis le Protocole de
      Kyoto;
    - les revenus tirés des hydrocarbures doivent être consacrés à
      l'amélioration de l'environnement et de la qualité de vie de la
      population et pour les générations futures;
    - il faut s'assurer d'une désignation équilibrée des zones d'exploitation
      et des zones de protection.
    

    Or, pour y parvenir, le Québec doit régler un litige avec Ottawa. A cet
égard, le député de Lac-Saint-Jean dénonce l'incurie du gouvernement Charest.
"En juin 2006, le gouvernement Charest s'engageait formellement, dans le cadre
de sa politique énergétique, à régler le litige avec Ottawa avant décembre
2006, nommément concernant la réserve de Old Harry située sur le territoire
québécois au large des Iles-de-la-Madeleine. Or, on apprend que le mandataire
du gouvernement Charest n'est même plus en fonction! Ca urge de prendre le
taureau par les cornes et que le Québec obtienne enfin les permis de
développement de son potentiel énergétique", a indiqué Alexandre Cloutier.
    Enfin, pour illustrer davantage cet échec du gouvernement Charest, les
députés ont mis en lumière le démembrement de la filiale gazière et pétrolière
il y a quelques années, rappelant qu'Hydro-Québec n'avait finalement investi
que 20 M$ sur les 330 M$ initialement prévus par le gouvernement du Parti
Québécois. "Sitôt l'arrivée des libéraux au pouvoir, l'intérêt de cette
filière, qui représente un potentiel de richesse énorme, s'est dégradé. La
preuve est faite : nous pouvons le faire de façon intelligente dans une
perspective de développement durable. Qu'attendons-nous pour le faire?", a
conclu Pauline Marois.
    -%SU: CPN
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Marie Barrette, Attachée de presse, Aile parlementaire
du Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.