Postes Canada lance une série de timbres sur les oiseaux d'ici

Un premier jeu met en valeur cinq espèces emblématiques

OTTAWA, 2 sept. 2016 /CNW/- Le grand corbeau, qui fait partie de la nouvelle série de timbres de Postes Canada consacrée aux oiseaux du pays, possède quelques particularités peu communes : il peut imiter le cri d'autres oiseaux, improviser des moyens d'obtenir de la nourriture, faire des acrobaties aériennes spectaculaires et résoudre des problèmes.

Le jeu de cinq vignettes met également à l'honneur le macareux moine, le lagopède alpin, le tétras à queue fine et le grand-duc d'Amérique. Chacun est présenté dans une pose qui lui est caractéristique.

Récemment dévoilées, ces figurines constituent le premier volet d'une série de trois ans dédiée à la diversité de la faune aviaire du Canada. Chaque espèce choisie est l'oiseau emblématique adopté par la province ou le territoire qu'elle représente.

C'est l'illustrateur Keith Martin qui a créé ces riches images, en s'attardant sur les traits les plus frappants de chaque oiseau, comme les motifs multicolores très nets du macareux moine, la caroncule charnue du lagopède alpin et la danse nuptiale élaborée du tétras à queue fine.

Voici les oiseaux, et les provinces et territoires qui les ont choisis comme emblèmes aviaires (cliquez ici pour les images):

  • Le macareux moine (Terre-Neuve-et-Labrador) - Nommé parfois perroquet de mer en raison de son bec multicolore qui devient grisâtre après la période nuptiale, le macareux moine passe la majeure partie de son temps en haute mer. Il peut plonger jusqu'à 60 mètres sous l'eau pour capturer poissons et crustacés. Son aire de répartition au Canada est située le long des côtes de Terre-Neuve-et-Labrador et de l'est du Québec.
  • Le grand corbeau (Yukon) - Le corbeau occupe une place privilégiée dans les contes des Premières Nations et joue souvent le rôle d'un illusionniste ou d'un messager. Il est présent dans presque tout l'hémisphère nord, mais se fait plus rare que sa plus petite cousine, la corneille d'Amérique, dans les régions habitées par l'homme.
  • Le grand-duc d'Amérique (Alberta) - Ce rapace aux aigrettes distinctives a un hululement puissant. Ses yeux jaunes sont fixes, mais son champ de vision n'est pas limité pour autant, puisque sa tête peut tourner à plus de 180 degrés. Ses serres semblables à un étau lui permettent de chasser des animaux de la taille des moufettes et des lièvres. Ce sont des écoliers qui ont décidé d'adopter ce chasseur nocturne comme oiseau emblématique de la province par un vote.
  • Le lagopède alpin (Nunavut) - Nommé aqiggiq dans la langue inuktut, le lagopède alpin a mérité une place dans l'expression artistique, le folklore et le régime alimentaire des peuples autochtones. Habitué aux rigueurs nordiques, il demeure dans l'Arctique toute l'année, dissimulé sous son blanc plumage en hiver et vêtu de sa livrée bigarrée en été. Il a les pattes emplumées, ce qui lui permet de conserver sa chaleur et de marcher sur la neige sans s'enfoncer.
  • Le tétras à queue fine (Saskatchewan) - Établi dans les prairies, cet oiseau non migrateur survit aux hivers rigoureux et aux sécheresses estivales. Au printemps, durant la parade nuptiale, les tétras à queue fine se regroupent dans le même territoire d'une année à l'autre. Le mâle exécute une danse (piétinement rapide) et exhibe son plumage ainsi que ses crêtes jaunes pour impressionner la femelle.

À propos des timbres

Offerts en carnet de 10, les timbres PermanentsMC, aux dimensions de 24 mm sur 20 mm, ont été imprimés par Colour Innovations. Ils ont été conçus par Kosta Tsetsekas, de la maison vancouvéroise Signals Design, qui a aussi réalisé d'autres vignettes pour Postes Canada, notamment la série sur les phénomènes météorologiques et, plus récemment, celle qui est consacrée à Star TrekMC. Cette émission comprend aussi un bloc-feuillet (114 mm sur 92 mm), composé de cinq timbres Permanents, et un pli Premier Jour officiel (191 mm sur 113 mm), orné du bloc-feuillet. L'oblitération Premier Jour porte la mention « Witless Bay NL », endroit où est située la Witless Bay Ecological Reserve, aire qui protège la plus importante colonie de macareux moines de l'Amérique du Nord. Nous tenons à remercier David R. Gray, des Grayhound Information Services, pour son aide précieuse. 

 

SOURCE Postes Canada

Renseignements : Relations avec les médias, 613 734-8888, medias@postescanada.ca

RELATED LINKS
http://www.canadapost.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.