Possibilité de médaille d'or: Vancouver 2010 annonce la recherche d'un concepteur pour les médailles olympiques et paralympiques



    VANCOUVER, le 13 déc. /CNW/ - Pour les athlètes extraordinaires qui
participeront aux Jeux d'hiver de 2010, remporter une médaille olympique ou
paralympique sera une des plus grandes réalisations de leur carrière
athlétique. Pour concevoir les médailles qui symboliseront cette réalisation,
le Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010
à Vancouver (COVAN) a annoncé aujourd'hui qu'il est à la recherche de
propositions d'artistes - canadiens et internationaux - intéressés à concevoir
les médailles olympiques et paralympiques de Vancouver 2010. La demande de
propositions (DP) officielle est diffusée dans le site www.vancouver2010.com.
    "Pour un athlète, la participation aux Jeux olympiques ou paralympiques
d'hiver marque le but ultime du travail de toute une vie. Le poids d'une
médaille olympique ou paralympique autour du cou symbolise le rêve non
seulement de l'athlète, mais aussi de sa famille et de sa communauté. Sa
réalisation inspire beaucoup de personnes. Se tenir sur le podium pour
accepter une médaille olympique ou paralympique est vraiment un moment
"indescriptible" déclare Cathy Priestner Allinger, vice-présidente de
direction du COVAN pour la division Sports, Jeux paralympiques et gestion des
sites, elle-même médaillée d'argent canadienne en patinage de vitesse aux Jeux
olympiques d'hiver de 1976 à Innsbruck.
    "L'histoire que nous raconterons avec ces médailles sera proprement
canadienne et, nous l'espérons, présentera une nouvelle occasion de raconter
l'histoire Des Jeux pour tout le Canada et d'éveiller l'esprit olympique et
paralympique à travers le pays et autour du monde" poursuit Mme Priestner
Allinger.
    Le COVAN est à la recherche d'artistes, de concepteurs ou d'équipes de
création qui travailleront avec le COVAN pour concevoir des médailles
inspirantes et sans pareil pour les Jeux olympiques et paralympiques d'hiver
de 2010 à Vancouver, des médailles qui reflètent la détermination et le coeur
des athlètes qui les remporteront en 2010. Une équipe d'évaluation examinera
les soumissions et les candidats retenus devront fournir une ébauche de
conception. Les ébauches de conception seront étudiées par le COVAN et
approuvées par son conseil d'administration. Le COVAN présentera la conception
des médailles au Comité international olympique (CIO) et au Comité
international paralympique (CIP) afin d'obtenir leur approbation.
    La Monnaie royale canadienne, un des supporteurs officiels de Vancouver
2010, fabriquera les médailles. La Monnaie participera au processus de
conception et offrira son expertise en matière de production afin de s'assurer
que les médailles puissent être produites selon le plus haut niveau de
qualité.
    Teck Cominco, autre supporteur officiel des Jeux olympiques et
paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver et dont le siège social se trouve en
Colombie-Britannique, province hôte des Jeux, fournira l'or, l'argent et le
bronze, ainsi que les autres métaux nécessaires pour la production des
médailles olympiques et paralympiques.
    Le processus de conception comprendra cinq phases et on s'attend à ce
qu'il prenne jusqu'à huit mois. En plus des médailles, on aura besoin de
concepts pour le ruban accompagnateur et les boîtiers des médailles.
    La Monnaie produira au total 867 médailles de compétition pour les Jeux
d'hiver de 2010. Parmi celles-ci, 549 médailles de compétition seront
façonnées pour les Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, c'est-à-dire
183 médailles d'or, 183 médailles d'argent et 183 médailles de bronze. Pour
les Jeux paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, la Monnaie fabriquera
106 médailles de chaque couleur, pour un total de 318 médailles de compétition
    Même si le CIO et le CIP exigent un certain nombre de spécifications
techniques pour les médailles, leur apparence reflète ultimement les thèmes
distincts des Jeux. De nombreux comités d'organisation ont choisi d'incorporer
des matériaux uniques à leur pays ou à leur région afin de mettre en évidence
une conception distincte : Beijing 2008 (jade), Nagano 1998 (vernis-laque),
Albertville 1992 (verre), Lillehammer 1994 (granite).
    Les médailles des Jeux olympiques d'hiver de 1988 à Calgary comportaient
un athlète couronné d'une couronne d'olives et un personnage autochtone doté
d'une coiffure stylisée composée de bâtons de ski, d'un bobsleigh, de skis, de
lames de patin, d'un bâton de hockey, d'une luge et d'une carabine de
biathlon. Pour les Jeux olympiques d'été de 1976 à Montréal, les médailles
comportaient une couronne de lauriers stylisée (symbole de victoire depuis les
Jeux de l'Antiquité) et l'emblème des Jeux de Montréal.
    La date de clôture pour la soumission de propositions est le 30 janvier
2008 et on s'attend à conclure le ou les contrats de conception vers la fin
février 2008.

    
    Faits au sujet des médailles olympiques et paralympiques (source : CIO,
CIP, COC, CPC)

    -   Aucune médaille n'était présentée aux Jeux olympiques anciens. La
        personne qui remportait la première place recevait une couronne
        d'olives, tandis que les personnes qui terminaient en deuxième et
        troisième places ne recevaient rien.

    -   Quand les Jeux olympiques ont été refondus en 1896 et que les Jeux
        modernes ont fait leur apparition, les personnes qui remportaient la
        première place recevaient une médaille d'argent. A ce moment-là, l'or
        était considéré inférieur à l'argent. Huit ans plus tard, aux Jeux de
        1904 à St. Louis, l'or a remplacé l'argent pour les compétiteurs en
        première place.

    -   De 1928 à 1968, toutes les médailles des Jeux olympiques d'été
        comportaient la même image conçue par l'artiste italien Guiseppe
        Cassioli. Sur l'avers, on retrouvait la déesse Nike qui tenait une
        couronne et une branche de laurier. Un colisée se trouvait en
        arrière-plan, au-dessus duquel on pouvait voir le nom de la ville
        hôte et l'année des Jeux. Sur le revers se trouvait un athlète
        victorieux, une branche de rameau à la main, transporté sur les
        épaules d'athlètes débordants de joie, accompagné d'un stade en
        arrière-plan.

    -   Depuis ce temps, la conception de Cassioli a continué d'être
        incorporée, à certains degrés. Les médailles d'Athènes 2004 ont
        corrigé l'anomalie de longue date : la conception de Cassioli
        utilisait un colisée italien sur l'avers de la médaille qu'il avait
        créée en 1928. Sur le revers, la médaille d'Athènes comprenait le
        stade Panathinaiko de 1896, pour se concentrer sur la nature grecque
        du stade original.

    -   Chaque médaille olympique doit mesurer au moins cinq millimètres
        d'épaisseur et 70 millimètres de diamètre.

    -   Chaque médaille paralympique doit mesurer au moins 70 millimètres et
        au plus 120 millimètres de diamètre et avoir une épaisseur d'entre
        cinq et dix millimètres.

    -   Les dernières médailles olympiques d'or à être conçues entièrement en
        or ont été décernées aux Jeux olympiques d'hiver de 1912 à Stockholm.

    -   Les médailles olympiques et paralympiques d'or et d'argent doivent
        être faites d'argent pur à 92,5 pour cent; la médaille d'or doit être
        recouverte de six grammes (ou 0,21 once) d'or.

    -   Les médailles paralympiques doivent comprendre le nom du sport et/ou
        de la discipline sur le revers, en anglais et en braille.

    -   Aucune forme particulière n'est exigée pour les médailles olympiques
        ou paralympiques.

    -   Les médailles des Jeux olympiques d'hiver de 2002 à Salt Lake
        comportaient l'énoncé de vision du comité d'organisation "Light the
        Fire Within"; il s'agit de la première fois que l'énoncé de vision
        d'un comité d'organisation était incorporé dans la conception d'une
        médaille olympique.

    -   Le plus grand nombre de médailles remportées par un athlète à des
        Jeux olympiques d'hiver : 12 en ski de fond par Bjorn Daehlie de la
        Norvège.

    -   Le plus grand nombre de médailles remportées par un seul athlète à
        des Jeux paralympiques d'hiver : 22 en ski alpin, biathlon et ski de
        fond par Ragnhild Myklebust de la Norvège.

    -   Le plus grand nombre de médailles remportées par un athlète canadien
        à des Jeux olympiques d'hiver : six, par Cindy Klassen (patinage de
        vitesse). Le plus grand nombre de médailles remportées par un athlète
        canadien à des Jeux paralympiques d'hiver : 12, par Lana Spreeman (en
        ski alpin).
    

    Au sujet du COVAN

    Le COVAN est responsable de la planification, de l'organisation, du
financement et de la tenue des XXIes Jeux olympiques d'hiver et des Xes Jeux
paralympiques d'hiver en 2010. Les Jeux olympiques d'hiver de 2010 auront lieu
à Vancouver et à Whistler du 12 au 28 février 2010. Vancouver et Whistler
accueilleront les Jeux paralympiques d'hiver du 12 au 21 mars 2010. Visiter
www.vancouver2010.com.





Renseignements :

Renseignements: Suzanne Walters, Communications COVAN, Tél.: (778)
328-6386, suzanne_walters@vancouver2010.com

Profil de l'entreprise

VANCOUVER ORGANIZING COMMITTEE FOR THE 2010 OLYMPIC AND PARALYMPIC WINTER GAMES

Renseignements sur cet organisme

COVAN

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.