Positionnement de la Commission des Jeunes de l'ADQ sur l'éducation post secondaire



    MONTREAL, le 11 fév. /CNW Telbec/ - La Commission des Jeunes de l'ADQ se
positionne en faveur d'un réinvestissement massif dans le système d'éducation.
De plus, celle-ci dénonce que l'augmentation des frais de scolarité amorcée à
l'automne 2007 ne s'inscrive pas dans une perspective à long terme.
    Selon la présidente de la CDJ, Mme Catherine Goyer, pour contrer ce
problème de sous-financement, les étudiants devraient contribuer conjointement
avec le gouvernement. La CDJ propose donc une indexation annuelle des frais de
scolarité et du régime de prêts et bourses basée sur l'indice des prix à la
consommation. Toutefois, ce changement devra être combiné à un
réinvestissement massif dans l'éducation postsecondaire de l'ordre de
400 millions ainsi qu'à l'adaptation du régime de prêts et bourses.
    "Egalement, la CDJ propose la mise sur pied d'une mécanique qui
déterminerait les procédures décisionnelles de façon à ce qu'on y expose
clairement les limites pour les frais afférents afin de rendre le processus
plus transparent et à impliquer démocratiquement les étudiants" a mentionné
Mme Goyer.
    "Ces mesures, prises concrètement et dans leur ensemble, offrent une
perspective d'avenir brillante aux étudiants québécois tout en gardant intact
le principe d'accès à l'éducation" a notamment déclaré Mme Goyer.
    Dans un même ordre d'idées, la Commission des Jeunes dénonce l'inaction
du gouvernement Charest quant à la révision du programme de prêts et bourses.
En fait, selon l'AFE (Aide Financière Etudiante du Québec), près du quart des
étudiants (24%) participant au programme d'aide financière avait contracté une
dette à l'extérieur du programme, prouvant du même coup la présence de lacunes
importantes dans l'administration de cette aide. Selon Mme Goyer, moult
changements sont à apporter, tels qu'une indexation du programme de prêts et
bourses, un ajustement de l'aide financière aux études, une augmentation du
nombre de critères à considérer pour l'accessibilité au programme afin d'y
avoir une accessibilité plus juste, le retrait du plafond de travail afin de
permettre aux jeunes de travailler autant qu'ils le désirent et enfin,
l'exemption de la pension alimentaire dans la comptabilisation du revenu.




Renseignements :

Renseignements: Joanie Cyrenne-Tourigny, Directrice des
Communications/CDJ, (819) 372-6930, jcyrenne-tourigny@adq.qc.ca; Source:
Commission des Jeunes, Action Démocratique du Québec

Profil de l'entreprise

COMMISSION DES JEUNES DE L'ACTION DEMOCRATIQUE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme

ACTION DEMOCRATIQUE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.